Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MANGER BIO

Publié le par Tropiquirinha

Le portefeuille d’une madmoizelle n’est pas toujours compatible avec ses bonnes intentions : comment manger bio lorsqu’on est fauchée ?

Publié initialement le 30 mai 2014

Manger bio reviendrait environ 60% plus cher que de faire ses courses dans la distribution traditionnelle. Autant dire que nos bonnes intentions se heurtent à un problème de taille : quand y a plus de sous, y a plus de sous, et notre boss ou nos parents ne nous donneront pas subitement plus d’argent pour ce qui apparaît encore souvent comme un « caprice ».

C’est à nous de devenir rusé-e-s et de nous adapter pour que nos habitudes de vie collent à nos principes !

Faire le tri dans ses priorités

Pourquoi voulez-vous consommer bio ? Si c’est juste pour suivre une mode ou parce que vous avez vu un reportage anxiogène la veille sur M6, vous risquez de tomber dans le piège classique qui consiste à vouloir soudainement tout acheter bio. Acheter les mêmes produits, dans la même quantité, au même endroit, mais en bio.

Vous pouvez choisir une alimentation bio pour tout un tas de bonnes raisons et ce sont elles, et non la peur, qui doivent orienter vos achats !

Si par exemple c’est votre santé qui vous obsède, vous pouvez privilégier les fruits et légumes bio pour vos achats les plus courants : pommes, poivrons, fraises… Ces aliments qui poussent hors de terre et qui sont énormément demandés par les consommateurs font les frais de l’agriculture intensive.

À l’inverse, les oignons, l’ail, les pommes de terre et autre aliments poussant sous terre et/ou étant plus rustiques sont moins susceptibles d’être attaqués par les insectes et sont donc moins arrosés de produits chimiques.

Le blé et les autres céréales sont elles aussi inondés de pesticides dont le Point rappelle les effets négatifs sur le système endocrinien. Consolez-vous ! Les pâtes, le riz, tout ceci n’est pas plus cher en bio qu’en traditionnel, surtout acheté en vrac !

Si au contraire vous vous fichez d’avoir un cancer mais que c’est le bien de la planête qui vous motive, vous pouvez revoir complètement votre consommation de produits à base d’huile de palme et continuer à manger toujours aussi gras, mais du gras bio, oui madame !

Comment se mettre au bio quand on est fauchée ? nocciolata1

Ce produit a réussi l’exploit d’être bio, au même prix, et meilleur que du Nutella. 

Donc avant de vous armer de votre bonne conscience et de vider votre PEL en dattes et boulgour bio, pensez à ce qui vous tient vraiment à coeur et ne changez que ce qui répond à cette motivation, c’est le meilleur moyen de voir ces bonnes résolutions durer ! Acheter une fois de temps en temps du chocolat bio revient très cher, alors qu’acheter systématiquement son riz en vrac bio, ça change tout sauf votre budget.

Notez quels sont les aliments que vous consommez le plus et concentrez-vous sur eux ! 

Et si au moment de faire votre liste de courses, votre volonté flanche et que vous hésitez à remplir un caddie au hasard au supermarché, je vous conseille ce petit documentaire produit par ARTE et devenu célèbre sur le Web, Le monde selon Monsanto, où l’on se rappelle que les pesticides et herbicides tuent.

Faire le tri dans ses besoins

Lorsqu’on fait ses courses dans un supermarché, on a souvent des pulsions pour des produits totalement inutiles sur le plan nutritionnel, qui ne poseraient pas de problème si elles ne finissaient pas par remplir la moitié du caddie. Dans les bonnes supérettes bio, en général plus petites, vous n’aurez  pas le tiers de ces tentations : finis les rayons de trois kilomètres de long remplis de gâteaux multi-saveurs et de pâtes à tartiner choco-framboise crunchy !

Manger bio ne revient pas à se mettre au régime, c’est simplement revenir à l’essentiel d’une alimentation saine : fruits et légumes, viande (pour celles qui en mangent) et légumineuses, céréales. Le reste, c’est du bonus qui peut être acheté au jour le jour selon les moyens et les envies du moment. Si vous envisagez de vous mettre au bio, restez donc toujours centrées sur ce panier de base, les bonbons bio attendront que vous vous mettiez à gagner plus du SMIC !

Comment se mettre au bio quand on est fauchée ? bonbonbio1

À 5€ le mini paquet, ceci n’est pas indispensable pour survivre.

Repenser sa consommation de viande

C’est le nerf de la guerre. La viande bio est tout simplement hors de prix. La grande majorité des madmoiZelles et même des omnivores en général n’a pas les moyens de manger en permanence de la viande bio.

Réfléchissons un instant à ce que l’on entend vraiment par « viande bio ». Une viande avec un emballage vert ? Les commerciaux ont déjà compris l’astuce, méfiance. Une viande sans médicaments de toute sorte ? Mais au fait, pourquoi les animaux sont-ils gavés d’antibiotiques ? On en revient rapidement, que l’on soit végétarien ou non, à la question des conditions de vie de la bête.

Or il n’y a pas que le label bio qui propose des garanties intéressantes en terme de condition d’élevage ! Le Label Rouge est ancien, il date des années 60 et émane du ministère de l’agriculture. Moins cher, il propose des garanties proches sinon identiques au bio. Le bio a subit un effet de mode aussi soudain que radical, à l’inverse du Label Rouge qui a déjà un peu d’expérience avec lui, les prix sont donc moins gonflés par les distributeurs.

Mais avant de penser à tout ça, peut-être pourrions-nous tout simplement… Nous y connaître un peu en viande ! À force de manger du steak tous les jours, on oublie ce que savaient nos aïeux : quels sont les bas morceaux, les morceaux pas chers, ceux dont même les restes sont bons… Petite liste d’idées pour cuisinières en manque d’inspiration :

  • La côte de porc « seconde » : moins chère que sa copine la côte de porc, elle est tout aussi goûtue. Elle permet de s’initier en douceur au goût délicat de la viande de porc, la moins chère, et se cuisine simplement sur une poêle bien chaude.
  • Les bas morceaux : c’est pas compliqué, ils étaient « en bas » de la bête lorsque celle-ci était debout ! C’est tout ce qui concerne les pattes et qui est en général moins tendre. Si les « hauts morceaux » se font rôtir, comme votre fameux steak, les « bas morceaux » se font bouillir ou braiser : c’est la viande idéale pour les pots-au-feu ! Plongez-en simplement quelques morceaux dans un bouillon avec des légumes, et laissez revenir à la casserole : ça prend quelques secondes à préparer, ça cuit doucement alors que vous regardez des séries avachie sur le lit, et vous aurez l’impression d’être aussi douée en cuisine que votre grand-père.

Comment se mettre au bio quand on est fauchée ? hannibal11

Tout comme Hannibal, choisissons une viande de qualité

  • Le poulet entier : un poulet se découpe assez facilement et se rôtit tranquillement au four sans beaucoup de pratique. Osez l’acheter entier ! Vous en aurez pour deux à trois fois moins qu’en achetant les morceaux séparément, et le goût est meilleur puisque la viande est moins sèche. Celles qui n’ont pas de four peuvent l’acheter déjà rôti, manger les cuisses chaudes le soir, les blancs en salade le lendemain… Avec un grand sourire ou un air bien assuré, le boucher pourrait même vous couper les morceaux gratis.
  • Mélanger lentilles et riz, pois chiches et semoule… : les légumineuses, ce sont ces trucs qui traînent au fond des supermarchés et dont presque personne ne veut. Lentilles, haricots, pot chiches… tout ces produits ont une particularité : mélangés à des céréales, ils reconstituent le « spectre » des acides animés que nous apporte la viande. Si vous avez peur de ne pas savoir vous y prendre, commencez par simplement jeter une poignée de lentilles dans votre riz habituel (ou du blé pour changer) : ils cuiront ensemble et c’est très bon !

Le conseil de base, c’est d’acheter moins mais mieux, et quand on voit la différence de goût, on a vite envie de reproduire l’expérience !

Changer ses habitudes d’approvisionnement

Quand on a pas d’argent, on peut quand même avoir du temps ! Consommer bio signifie que vous avez décidé d’accorder du temps et de l’attention à votre alimentation et à vos courses. Que vous êtes prêtes à vous investir.

Comparer les prix, être prêtes à faire plusieurs magasins, à écumer les fins de marché et à adresser un sourire parfois faux-cul à votre boucher, ce n’est pas une torture, surtout avec un MP3 dans les oreilles ou un-e ami-e/votre moitié sous la main !

Quelques astuces de base avant de vous lancer armée de vos nouvelles bonnes résolutions :

  • Allez faire les courses le ventre rempli. Quitte à vous offrir un croissant juste avant !
  • Allez acheter la viande chez un boucher. Elle revient moins chère que dans une grande surface, et je ne compte pas les petits suppléments qui viendront récompenser votre fidélité. Annoncez la quantité désirée et n’en démordez pas : les jeunes femmes sont trop souvent considérées comme de jolis pigeons… Il n’y a aucune honte à acheter un seul steak, au contraire : profitez-en pour demander des portions adaptées à votre appétit et ne plus faire de gaspillage !
  • Acheter aux producteurs et faire les fins de marchés, c’est astucieux mais pas toujours facile à faire entre deux partiels… Pour les citadines, regardez s’il y a un Bio C bon, du groupe Carrefour, dans votre quartier. Pour avoir testé quasiment toutes les chaînes d’épicerie, je peux vous dire que c’est là que les prix sont les plus proches des moyennes surfaces classiques. Il vaut mieux une épicerie fixe où vous aurez vos repères que quarante-deux sites Web de commande de panier bio que vous oublierez au fin fond de votre historique.

Comment se mettre au bio quand on est fauchée ? bio1

Comme cette jeune femme, mettons uniquement ce que nous voulons à l’intérieur de notre corps.

L’initiation au bio doit se faire avec plaisir : vous faites ça pour vous, c’est un investissement que vous faites pour votre santé et celle de votre porte-monnaie au long terme, donc ça ne devrait jamais se transformer en corvée !

Publié dans CONSOMMATION

Partager cet article

ASTUCES UTILISATION DU DENTIFRICE

Publié le par Tropiquirinha

Voici 14 utilisations astucieuses du dentifrice que très peu de gens connaissent et qui sont pourtant très utiles.

Vous allez en adopter plusieurs, j'en suis sûr.

1. Rebouchez les Trous de Clous ou de Punaise dans vos Murs Blancs avec du Dentifrice

Reboucher les trous dans les murs avec du dentifrice

Vous changez de déco et déplacez vos cadres aux murs ?

Vous rendez votre appartement et voulez reboucher rapidement les trous de clous et de punaises dans les murs blancs de votre appartement, afin de récupérer votre caution ?

Sortez votre tube de dentifrice et rebouchez les trous un par un.

C'est l'astuce la plus économique pour retrouver des murs comme neufs. Pour en savoir plus, lisez notre astuce à ce sujet.

2. Vos DVD ou vos CD sont Rayés ? Réparez-les avec du Dentifrice

réparer CD ou DVD rayé avec du dentifrice

Regardez ce tutoriel, il va vous expliquer précisément comment éliminer les rayures de vos CD pour les écouter à nouveau.

Cliquez ici pour voir le tutoriel.

3. Le Dentifrice, Idéal pour Nettoyer les Joints de Votre Carrelage

Nettoyer les joints de carrelage

Pour nettoyer en profondeur les joints du carrelage de votre salle de bain ou de votre cuisine, appliquez du dentifrice sur vos joints et frottez avec une brosse. 

4. Rien de Mieux Pour Effacer les Traces de Crayon, Stylo à Bille et Feutre sur les Murs

 

Nettoyer les marques de stylo et feutre sur les murs avec du dentifrice

Si vos enfants sont comme les miens et aiment bien dessiner sur les murs, alors cette astuce va vous faciliter la vie.

Disposez un peu de dentifrice sur un chiffon propre ou une feuille de sopalin et frottez délicatement les traces de crayon. Essuyez les résidus de dentifrice avec un chiffon sec et propre.

Le tour est joué.  Plus de détails ici.

5. Pour vous Débarrasser des Taches d'Encre et de Rouge à lèvres sur les Vêtements

Enlever les taches d'encres sur les vêtements avec du dentifrice

Pour faire disparaître cette vilaine tache d'encre, étalez du dentifrice dessus et frottez avec le tissu du vêtement. Une fois que le dentifrice a absorbé l'encre, grattez-le.

Si la tache n'est pas totalement partie, recommencez en ajoutant à nouveau du dentifrice.oici 14 utilisations astucieuses du dentifrice que très peu de gens connaissent et qui sont pourtant très utiles.

Vous allez en adopter plusieurs, j'en suis sûr.

1. Rebouchez les Trous de Clous ou de Punaise dans vos Murs Blancs avec du Dentifrice

Reboucher les trous dans les murs avec du dentifrice

Vous changez de déco et déplacez vos cadres aux murs ?

Vous rendez votre appartement et voulez reboucher rapidement les trous de clous et de punaises dans les murs blancs de votre appartement, afin de récupérer votre caution ?

Sortez votre tube de dentifrice et rebouchez les trous un par un.

C'est l'astuce la plus économique pour retrouver des murs comme neufs. Pour en savoir plus, lisez notre astuce à ce sujet.

2. Vos DVD ou vos CD sont Rayés ? Réparez-les avec du Dentifrice

 

Regardez ce tutoriel, il va vous expliquer précisément comment éliminer les rayures de vos CD pour les écouter à nouveau.

Cliquez ici pour voir le tutoriel.

3. Le Dentifrice, Idéal pour Nettoyer les Joints de Votre Carrelage

Nettoyer les joints de carrelage

Pour nettoyer en profondeur les joints du carrelage de votre salle de bain ou de votre cuisine, appliquez du dentifrice sur vos joints et frottez avec une brosse. 

4. Rien de Mieux Pour Effacer les Traces de Crayon, Stylo à Bille et Feutre sur les Murs

Nettoyer les marques de stylo et feutre sur les murs avec du dentifrice

Si vos enfants sont comme les miens et aiment bien dessiner sur les murs, alors cette astuce va vous faciliter la vie.

Disposez un peu de dentifrice sur un chiffon propre ou une feuille de sopalin et frottez délicatement les traces de crayon. Essuyez les résidus de dentifrice avec un chiffon sec et propre.

Le tour est joué.  Plus de détails ici.

5. Pour vous Débarrasser des Taches d'Encre et de Rouge à lèvres sur les Vêtements

 

Pour faire disparaître cette vilaine tache d'encre, étalez du dentifrice dessus et frottez avec le tissu du vêtement. Une fois que le dentifrice a absorbé l'encre, grattez-le.

Si la tache n'est pas totalement partie, recommencez en ajoutant à nouveau du dentifrice.

6. Pour Nettoyer la Semelle de Votre Fer à Repasser

 

fer à repasser phares voiture

Étalez du dentifrice sur la semelle de votre fer à repasser et frottez délicatement jusqu'à ce que la semelle soit à nouveau propre. Rincez avec une éponge pour enlever les résidus de dentifrice.

7. Pour Prévenir la Formation de Buée Sur le Miroir de la Salle de Bain

Prévenir la formation de buée sur le miroir de la salle de bain

 

Pour éviter la formation de buée sur le miroir de votre salle de bain, étalez avec un chiffon doux une noix de dentifrice sur le miroir et frottez jusqu'à ce qu'il soit propre.

La fine pellicule de dentifrice qui restera sur votre miroir empêchera la formation de buée.

8. Un Remède de Grand-Mère Idéal Contre les Boutons

Eliminer un bouton avec du dentifrice

Vous avez un petit bouton qui pousse ? Pas de panique. Éliminez-le avec du dentifrice.

Le dentifrice permet d'assécher le bouton et donc de l'éliminer rapidement. Cette astuce est particulièrement efficace contre les boutons d'acné.

Pour en savoir plus, lire l'astuce de Céline à ce sujet.

9. Blanchissez Vos Ongles Grâce au Dentifrice

 

Blanchir ses ongles avec du dentifrice

 

Pour retrouver des ongles plus blancs et éliminer les traces de vernis, le dentifrice est votre allié idéal.

Frottez vos ongles avec une brosse à dents souple et du dentifrice comme vous le faites pour vos dents. Lavez-vous les mains et admirez le résultat.

Pour en savoir plus, lisez l'astuce de Cathy.

10. Doigts Jaunis par la Nicotine ? Retrouvez leur Blancheur avec du Dentifrice

Enlever les traces de nicotine sur les doigts des fumeurs avec du dentifrice

Pour retrouver la blancheur de vos doigts, frottez-les avec du dentifrice comme vous pouvez le faire avec du savon. L'effet blanchissant du dentifrice va vous permettre d'atténuer les traces laissées par la nicotine.

Pour savoir comment retrouver des doigts parfaitement blancs quand vous êtes fumeur, lisez notre astuce.

11. Nettoyez les Phares de Votre Voiture avec du Dentifrice

Nettoyer les phares de votre voiture avec du dentifrice

Vos phares ont l'air vieux et irrécupérables. Nettoyez-les en 1 clin d'oeil en étalant du dentifrice et en frottant avec une brosse puis un chiffon.

Pour découvrir le résultat, regardez la vidéo avant - après dans l'astuce de Nicolas.

12. Nettoyer Vos Bijoux en Argent avec du Dentifrice

bijoux en argent

Pour redonner de l'éclat à ses bijoux en argent, il suffit de les frotter avec une brosse à dent et du dentifrice comme c'est expliqué en détail dans notre astuce.

13. Pour vous Débarrasser Des Mauvaises Odeurs sur vos Mains

enlever les mauvaises odeurs persistantes sur les doigts et les mains avec du dentifrice

Certaines odeurs restent sur les doigts et votre savon habituel n'arrive pas à les faire partir.

Pour vous débarrasser de ces odeurs persistantes d'un seul coup, le dentifrice est la solution miracle ! Lire la suite ici.

14. Pour Enlever la Buée sur les Lunettes de Piscine

Utilisez du dentifrice pour enlever la buée de vos lunettes de piscine ou de votre masque de plongée.

Vous aimez y voir clair dans vos lunettes de piscine, quand vous nagez ? Voir l'astuce ici.

Après le dentifrice, découvrez une autre produit malin, le papier journal, et ses 25 utilisations surprenantes.

Partager cet article

MEILLEUR MOMENT POUR ACHETER SON BILLET D AVION

Publié le par Tropiquirinha

L'Astuce Pour Acheter Son Billet d'Avion au Meilleur Moment. 365 Partages Partager sur Facebook Partager sur Twitter Savez-vous quel est le meilleur moment pour acheter votre billet d'avion ? Avec des variations de prix énormes, cela semble mission impossible. Pourtant rassurez-vous il est possible de partir pas cher ! Voici quelques astuces pour vous aider à faire votre réservation : acheter son billet d'avion au meilleur moment En résumé : 1. Achetez votre billet ni trop tôt ni trop tard. 8 ou 6 semaines avant le départ, c'est parfait ! 2. Allez sur les sites des compagnies plusieurs fois par jour. Les prix varient jusqu'à 3 fois dans la journée. 3. Souscrivez aux alertes mail pour connaître les changements de prix. 4. Si possible, évitez de prendre un vol un dimanche. 5. Pour partir pendant les vacances scolaires, un seul mot d'ordre : réservez vos billets le plus tôt possible. Bon à savoir : 1. Les prix augmentent rapidement la semaine du vol. Les billets sont jusqu'à 40% plus chers le jour du départ. 2. La plupart des offres et réductions ont lieu en début de semaine. 3. Pensez à vérifier les prix des aéroports voisins. Parfois, faire quelques kms en plus pour partir permet de dépenser beaucoup moins. Un dernier p'tit truc avant d'embarquer : Réservez plutôt votre billet plutôt un mardi ou un mercredi et partez si possible un mardi, mercredi ou samedi ! Voilà, vous avez maintenant toutes les clefs en main pour trouver les prix les plus bas. Alors bonnes vacances ! A découvrir aussi : 6 Astuces Pour Choisir LE Meilleur Siège Dans L'Avion. Les 12 Trucs à Faire Avant de Prendre l'Avion. Voyager avec un seul bagage à main en avion, c'est voyager malin.

Source : Comment-Economiser.fr | http://www.comment-economiser.fr/astuce-pour-acheter-son-billet-d-avion-au-meilleur-moment.html
L'Astuce Pour Acheter Son Billet d'Avion au Meilleur Moment. 365 Partages Partager sur Facebook Partager sur Twitter Savez-vous quel est le meilleur moment pour acheter votre billet d'avion ? Avec des variations de prix énormes, cela semble mission impossible. Pourtant rassurez-vous il est possible de partir pas cher ! Voici quelques astuces pour vous aider à faire votre réservation : acheter son billet d'avion au meilleur moment En résumé : 1. Achetez votre billet ni trop tôt ni trop tard. 8 ou 6 semaines avant le départ, c'est parfait ! 2. Allez sur les sites des compagnies plusieurs fois par jour. Les prix varient jusqu'à 3 fois dans la journée. 3. Souscrivez aux alertes mail pour connaître les changements de prix. 4. Si possible, évitez de prendre un vol un dimanche. 5. Pour partir pendant les vacances scolaires, un seul mot d'ordre : réservez vos billets le plus tôt possible. Bon à savoir : 1. Les prix augmentent rapidement la semaine du vol. Les billets sont jusqu'à 40% plus chers le jour du départ. 2. La plupart des offres et réductions ont lieu en début de semaine. 3. Pensez à vérifier les prix des aéroports voisins. Parfois, faire quelques kms en plus pour partir permet de dépenser beaucoup moins. Un dernier p'tit truc avant d'embarquer : Réservez plutôt votre billet plutôt un mardi ou un mercredi et partez si possible un mardi, mercredi ou samedi ! Voilà, vous avez maintenant toutes les clefs en main pour trouver les prix les plus bas. Alors bonnes vacances ! A découvrir aussi : 6 Astuces Pour Choisir LE Meilleur Siège Dans L'Avion. Les 12 Trucs à Faire Avant de Prendre l'Avion. Voyager avec un seul bagage à main en avion, c'est voyager malin.

Source : Comment-Economiser.fr | http://www.comment-economiser.fr/astuce-pour-acheter-son-billet-d-avion-au-meilleur-moment.html
L'Astuce Pour Acheter Son Billet d'Avion au Meilleur Moment. 365 Partages Partager sur Facebook Partager sur Twitter Savez-vous quel est le meilleur moment pour acheter votre billet d'avion ? Avec des variations de prix énormes, cela semble mission impossible. Pourtant rassurez-vous il est possible de partir pas cher ! Voici quelques astuces pour vous aider à faire votre réservation : acheter son billet d'avion au meilleur moment En résumé : 1. Achetez votre billet ni trop tôt ni trop tard. 8 ou 6 semaines avant le départ, c'est parfait ! 2. Allez sur les sites des compagnies plusieurs fois par jour. Les prix varient jusqu'à 3 fois dans la journée. 3. Souscrivez aux alertes mail pour connaître les changements de prix. 4. Si possible, évitez de prendre un vol un dimanche. 5. Pour partir pendant les vacances scolaires, un seul mot d'ordre : réservez vos billets le plus tôt possible. Bon à savoir : 1. Les prix augmentent rapidement la semaine du vol. Les billets sont jusqu'à 40% plus chers le jour du départ. 2. La plupart des offres et réductions ont lieu en début de semaine. 3. Pensez à vérifier les prix des aéroports voisins. Parfois, faire quelques kms en plus pour partir permet de dépenser beaucoup moins. Un dernier p'tit truc avant d'embarquer : Réservez plutôt votre billet plutôt un mardi ou un mercredi et partez si possible un mardi, mercredi ou samedi ! Voilà, vous avez maintenant toutes les clefs en main pour trouver les prix les plus bas. Alors bonnes vacances ! A découvrir aussi : 6 Astuces Pour Choisir LE Meilleur Siège Dans L'Avion. Les 12 Trucs à Faire Avant de Prendre l'Avion. Voyager avec un seul bagage à main en avion, c'est voyager malin.

Source : Comment-Economiser.fr | http://www.comment-economiser.fr/astuce-pour-acheter-son-billet-d-avion-au-meilleur-moment.html

acheter son billet d'avion au meilleur moment

 

Savez-vous quel est le meilleur moment pour acheter votre billet d'avion ?

 

Avec des variations de prix énormes, cela semble mission impossible.

 

Pourtant rassurez-vous il est possible de partir pas cher !

1. Achetez votre billet ni trop tôt ni trop tard. 8 ou 6 semaines avant le départ, c'est parfait !

 

2. Allez sur les sites des compagnies plusieurs fois par jour. Les prix varient jusqu'à 3 fois dans la journée.

 

3. Souscrivez aux alertes mail pour connaître les changements de prix.

 

4. Si possible, évitez de prendre un vol un dimanche.

 

5. Pour partir pendant les vacances scolaires, un seul mot d'ordre : réservez vos billets le plus tôt possible.

 

 

Bon à savoir :

 

1. Les prix augmentent rapidement la semaine du vol. Les billets sont jusqu'à 40% plus chers le jour du départ.

 

2. La plupart des offres et réductions ont lieu en début de semaine.

 

3. Pensez à vérifier les prix des aéroports voisins. Parfois, faire quelques kms en plus pour partir permet de dépenser beaucoup moins.

 

Un dernier p'tit truc avant d'embarquer :

 

Réservez plutôt votre billet plutôt un mardi ou un mercredi et partez si possible un mardi, mercredi ou samedi !

 

Voilà, vous avez maintenant toutes les clefs en main pour trouver les prix les plus bas. Alors bonnes vacances !

 

A découvrir aussi :

 

6 Astuces Pour Choisir LE Meilleur Siège Dans L'Avion.

 

Les 12 Trucs à Faire Avant de Prendre l'Avion.

 

Voyager avec un seul bagage à main en avion, c'est voyager malin.

Publié dans VOYAGES

Partager cet article

FAIRE UN BRACELET ELASTIQUES SANS LOOM

Publié le par Tropiquirinha

       

Partager cet article

PSHYCHOMEDIA L ACRYLAMIDE

Publié le par Tropiquirinha

Qu'est-ce que l'acrylamide (cancérigène) dans les aliments? Comment en consommer moins?

L’acrylamide est une substance cancérigène, neurotoxique et reprotoxique, qui se forme dans les aliments riches en amidon lors des processus de cuisson à haute température (supérieure à 120°C) tels que la friture, la cuisson au four ou le rôtissage.

Il s'agit ainsi d'une substance, dite néoformée, qui est absente de l'aliment initial. Elle se forme à partir des sucres et un acide aminé (asparagine) naturellement présent dans ces aliments.

Les aliments qui ont été bouillis, pochés ou cuits à la vapeur ne contiennent pas d'acrylamide.

Cela peut s’expliquer par la température maximale de ces modes de cuisson, qui ne dépasse pas 100 °C, et par l’absence d’une réaction de brunissage.

Les principaux aliments qui contribuent aux apports en acrylamide dans la majorité des pays sont les frites (16-30 %), les chips (6-46 %), le café (13-39 %), les pâtisseries et biscuits sucrés (10-20 %) et le pain et les toasts (10-30 %) (1).

Les crackers (biscuits salés), les céréales pour le petit-déjeuner, les pommes de terre au four, les produits de boulangerie en contiennent. Des études ont aussi identifié la substance dans les fruits secs, les légumes cuits au four, les olives noires et certaines noix rôties.

Certaines précautions permettent de réduire la consommation d'acrylamide :

  • Si vous faites frire des frites congelées, le faire selon les recommandations du fabricant sur ​le temps et la température et éviter de les faire trop brunir ou les rendre trop croustillantes.
  • Cuire les produits de pommes de terre jusqu'à une couleur jaune doré plutôt que brune. Les parties brunes contiennent plus d'acrylamide.
  • Ne pas conserver les pommes de terre dans le réfrigérateur, ce qui peut augmenter l'acrylamide pendant la cuisson. Conservez-les plutôt dans un endroit sombre et frais, comme un placard ou une armoire.
  • Ne pas faire griller jusqu'au brun pain, rôties, croissants, pâtisseries…

Publié dans PSYCHOLOGIE REFLEXIONS

Partager cet article

PSYCHOMEDIA CHOLESTEROL ET ALIMENTATION

Publié le par Tropiquirinha

Cholestérol: des aliments aussi efficaces que les médicaments et plus efficaces qu'un régime faible en gras

Une combinaison de certains aliments pourrait être plus efficace pour diminuer le cholestérol qu'un régime traditionnel faible en gras, selon une étude canadienne publiée dans le Journal of the American Medical Association.

David Jenkins de l'Université de Toronto et ses collègues ont comparé l'efficacité d'un régime alimentaire, appelé portfolio, qui inclut 4 types d'aliments réputés pour diminuer le niveau de cholestérol LDL (dit mauvais cholestérol) à celle d'un régime faible en gras chez 351 personnes ayant un niveau élevé de cholestérol LDL.

Elles étaient assignées au hasard à suivre, pendant six mois, un régime faible en gras ou le régime portfolio avec deux sessions de formation (aux trois mois) ou avec des sessions de formation mensuelles.

Le régime portfolio inclut 4 types d'aliments:

  • des protéines de soja: qui se trouvent dans le tofu, les substituts de viande à base de soja (tels que les hamburger, les hot dog et les viandes froides), le lait de soja et les fèves de soja.
    • des fibres solubles dans l'eau: présentes par exemple dans l'avoine, l'orge et le psyllium et dans certains fruits (elles favoriseraient l'excrétion du cholestérol).
  • des stérols végétaux: margarine enrichie de stérols (ces derniers diminueraient l’absorption du cholestérol dans l’intestin)
  • une poignée de noix par jour telles que les amandes, les noix de grenobles et les arachides.

Les deux groupes suivant le régime portfolio ont connu une réduction du cholestérol de 13 % en 6 mois comparativement à 3 % pour le groupe suivant le régime faible en gras.

Les résultats suggèrent que ces aliments pourraient être aussi efficaces que les médicaments de la classe des statines pour diminuer le cholestérol, estime Jenkins.

En France, les médicaments hypolipidémiant (anti-cholestérol) de la classe des statines, Tahor (atorvastatine, Lipitor) et Crestor (rosuvastatine), figurent parmi les 4 médicaments ayant généré le plus grand chiffre d'affaires en dehors des hôpitaux en 2010.

Un résultat remarquable de cette étude, commentent des experts, est le peu de sessions d'information nécessaires pour être en mesure d'adhérer à ce régime.

Voyez également:

Publié dans PSYCHOLOGIE REFLEXIONS

Partager cet article

CLUB MED BOUCANIERS SAISON 2014

Publié le par Tropiquirinha

 

ESPERE RETROUVER CETTE AMBIANCE EN SEPTEMBRE PROCHAIN

carnaval13

 

                                

Les Boucaniers Winter 2014. from LudyRoad on Vimeo.

Publié dans VOYAGES

Partager cet article

L ART DE SE GACHER LA VIE 1

Publié le par Tropiquirinha

Je viens de lire ce fabuleux livre qui me concerne à 1000 %.

L ART DE SE GACHER LA VIE DE Marie Andersen. J'y ai noté les paragraphes qui m'ont le plus percutée et je suis en train de relire ce livre. J'ai décidé d'en écrire quelques paragraphes et de vous les faire partager. Je pense que cela vous donnera vraiment envie de lire le livre en entier.

1

 

Certaines petites misères ou vrais malheurs déboulent dans nos vies comme la grêle au printemps mais, de temps à autre, n'attirerait-on pas la foudre comme un paratonnerre, par inconscience ou maladresse ? ou pire, ne serait on pas parfois l artisan de notre propre malheur ? Comment faire pour sortir de la tourmente quand on ne comprend pas ce qui nous y maintient ?

Se gâcher la vie c'est s obstiner en vain : vouloir changer ce qui ne changera jamais. S'entêter sans résultat. Se tracasser inutilement. Croire à l impossible. Se cramponner à ses idées sans les remettre en quetion. Rester écartelé entre deux voies en refusant de choisir. Se résigner à subir. Répéter encore et encore les mêmes comportements sans prendre en compte leur inefficacité.

On se gâche la vie parce qu'on raisonne mal : on généralise trop vite, on fait des liens de cause à effet inappropriés, on imagine sans vérifier et on interprète à partir de soi-même. On se gâche la vie parce qu'on stagne dans l'' inconfort ou qu on agit de façon strérile. Parce qu'"on n'accepte pas l inéluctable et qu'on met son énergie au mauvais endroit. On n'arrive pas à prendre du recul, on reste assis sur ses convictions, on ne comprend pas, on se décourage, accroché à soi-même, hors du temps, hors du vrai, hors du réel.

L inanité de notre persistance n'et pas toujours consciente, ou si peu. Elle est souvent involontaire et nous parait la seule voie. On reproduit ce que faisaient nos parents ou les gens qui nous entourent, sans réfléchir à l inefficacité de ces fonctionnements.

On ne sait pas comment faire autrement, on a toujours fait comme ça, mais ça ne fonctionne plus. On en attribue souvent la cause aux circonstances ou à autrui qu'on rend responsable de notre frustration. Ou à l inverse, on se culpabilise : on n'est pas à la hauteur. On est incapable ou carrément nul.

Jusqu'où rester fidèle à soi-même ? quand faut -il renoncer à s'acharner ? Il n'est pas simple de définir si une attitude est stérile ou si , avec le temps, elle pourrait s'évérrer efficace. Comment savoir si la persévérance sera mortifère ou fructueuse ? L immobilisme serait il source de paix ? Faut il vraiment que nos actes soient utiles . Si tout n'est que vanité et poursuite du vent, n'y a -t-il pas quelque attrait à la futilité ou à l insignifiance ?

                                      L OBSTINATION


L obstination qui nous fait tant de tort porte sur des idées nuisibles, un immobilisme stérile et des comportements contreproductifs. De récentes études scientifiques démontrent que lorsqu on reproduit un comportement habituel, même néfaste, on est soumis à des mécanismes qui nous poussent tjs pous loin dansla répétition ! Cela s'explique par un raisonnement étonnant mais très cohérent, que les psys connaissent et que les neurosciences confirment.

Accepter l inchangeable, remettre sa vie en question et modifier ses habitudes. Comprendre que pour cesser de s'empoisonner l'existence, il faut accepter l'imperfection de la vie, des autres et de soi-même, ainsi que la finitude de toute chose et la solitude existentielle. Ce temps de respiration est indispensable pour lâcher prise, parce qu'il ne suffit pas de comprendre et de lire des solutions. Si c'était si simple, on serait tous heureux ! les petites formules de bonheur sont de bien agréables coups de pouce, mais ne jettent souvent que poudre aux yeux


Se gâcher la vie est un droit, pas un devoir ! C'est un art pernicieux et bien inutile auquel on consacre beaucoup d'énergie, malgré soi.


                                              L OBSTINATION

L obstination n'est pas synonyme de persévérance ou de courage. L obstination est un entêtement qui épuise et occasionne des dégâts, tant sur autrui que sur soi-même, alors que la persévérance ou le courage soutiennent des efforts efficaces en vue d 'une évolution potentielle et vérifiable. Obstination s'entend par le maintien têtu d une conception ou d une attigude, malgrés son inefficacité, son inutilisé, et le déplaisir qu'elle engendre.

On peut s'obstiner pour :
- une idée à laquelle on croit sns la vérifier : on raisonne mal
- une position psychique dont on ne veut pas déroger même si elle est inconfortable : on fait du "sur place"
- un comportement qui ne mène pas au but visé mais que l'on répète en dépit de toute logique : on s'acharne.

On reconnait facilement la paille dans l'oeil du voisin obtus, tellement aberrante qu'elle nous empêche d'examiner la poutre qui nous aveugle. Qu'il est tentant de taxer d illogique un comportement qui nous échappe, ou d'absurde une attitude qui nous est incompréhensible.


Mais nous , sommes-nous toujours si chohrent ? De l intérieur, il nous semble que oui... Comme tout lme monde il nous arrive de poursuivre un but par habitude, de maintenir une opinion par inertie, avec des oeillères ou des préjugés. On juge parfois sans vraiment savoir, on critique sans comprendre, on adhère sans réfléchir. Mais cela nous fait -il du bien ?


De nombreuses personnes croient à peu près tout ce qu'elles trouvent sur internet : elles pensent que, par la masse des intervenants, les informations se régulent d'elles-mêmes comme si majorité faisait vérité.  Malheureusement, sur de nombreux sites, surtout sur les blogs, il s'écrit tout et n'importe quoi, aucun éditeur, rédacteur, ni comité de lecture compétents ne filtrent les informations. Les rumeurs circulent et s'amplifient, les bêtises sont fréquentes et leur répétion les crédibilise. On lit plusieurs fois la même affirmation fausse qui se diffuse pqar copier-coller et le rabâchage fait office de validation.


On a tendance à croire comme la majortié de son groupe social : il est lui-même insconsciemment soumis à l avis des plus influents, c'est un fondement des liens qui s'unissent et qui réconfortent, mais c'est aussi comme ça que tous les moutons de panurge se sont précipités dns la mer !
On croit ce qu'on a "vu de nos yeux vu" mais la psychologie expérimentale ainsi que l'expérience de la vie démontrent sans difficulité que nos perceptions sont faillibles. Les illusions d'optique illustrent combien notre cerveau a la capacité de trouver du sens là où il n'y en a pas. On a tendance à interpréter les faits selon nos besoins en leur accordant une importance sélective, pour ensuite les réaménager en créant une cohérence qui nous convient. On peut même s'inventer des souvenirs à partir d aucun élément de réalité !
On croit ce qu'on a expérimenté : même si l'expérience ne s'est produite qu'une fois et qu'on ne prend en considération que les éléments qui alimentent notre thèse.

Nos références sont donc relativement fragiles et l'erreur est fréquente. Notre compréhension du monde s 'enreacine et ce qu'on croit se transforme en conviction qu'on ne met plus en doute. Sans conscience, on filtre les événements afin qu'ils n'ébranlent pas nos idées, le temps les confirme donc souvent. C'est le fondement de nos croyances. Elles nous paraissent aller de soi, aussi longtemps que rien ne les remet vraiment en question.
Mais un jour, quelque chose nous bouscule. Nos schémas intérieurs ne suffisent plus à expliquer ce qui nous arrive. Nos croyances ne correspondent plus vraiment au réel qui s'impose à nous. Elles constituent alors un frein à notre évolution. Il est temps d y réfléchir, mais cela requiert un effort. Il  n'est pas aisé de remettre en question ce en quoi on a cru pendant longtemps.
Croire aux fantômes peut constituer un jeu trés amusant qui donne envie de visiter de vieux châteaux en Ecosse, mais vire terrorisé dans sa propre maison parce que l'on la croit hantée dès qu'on entend un vieux plancher craquer est l illustration des dégâts que peut occasionner le maintien, en début de toute évidence scientifique, d une croyance erronée et néfaste.
Il en est de même dans les relations humaines : croire que quelqu un me contredit dans le but de m agresser ou de détruire est une interprétation qui est parfois fondée, mais souvent elle ne l'est pas : la plupart du temps, une personne conteste pour des raisons qui lui sont personnelles (par conviction ou pour éviter de devoir remettre ses idées en question) et qui ne sont pas destinées à nous porter atteinte. Mais l homme, par nature égocentrique, se place souvent au centre de l' interprétation et croit qu'on lui en veut ou qu'on se moque de lui, alors qu'il n en est rien.
Les croyannces ont une puissance folle. Elles ont autant le pouvoir de guérir que de détruire. Croire au paradis ou au bons génies, croire aux médecines parallèles ou à la fin du monde, croire que les trèffles à quatre feuilles portent bonheur ect peu importe le flacon pourvu qu'on ait l ivresse !
A ce stade, si l 'on souhaite se gâcher la vie, ne serait-ce que sur le plan des idées, il convient donc de rester fidèle aux croyances qui nous dépriment et ne servent à rien. Ou ne servent qu'à ça ? Accrochons-nous aux idées qui nous font honte, qui nous font peur, nous mettent en colère, nous enferment dans notre malheur et stérilisent nos possibiltész d'action, avec constance et assiduité, jusqu'à la paralysie.
Etre heureux consisterait-il à éprouver une succession ininterrompue de sentiments agréables ? Si l' on ressent de l envie ou de la colère, si l'on doute ou si l'on est déçu, triste ou anxieux, serait-ce qu'on n est pas vraiment heureux ? Il faut se rassurer, les seules personnes à ne jamais connaître ces émotions la sont les psychopathes et les morts !
On se gâche la vie à croire qu'on devrait être comme si ou comme cela : on devrtait être au courant de se qui se passe dans le monde et avoir une conscience politique, on devrait avoir telle peau ou telle silhouete, on devrait avoir une certaine culture, connaitre les bons vins, avoir lu cet auteur en vogue, on devrait avoir plein d'amis souriants autour de sa table, on devrait avoir meilleur goût, s'y connaitre en musique, être marié ou avoir des enfants...... c est sans fin et cela dépend de ce qu'on nous a mis dans le crâne autant que du besoin étrange de se déprécier par comparaison. C'est une histoire de pré et d'herbe verte...
On s'attriste parceq u'on ne voit pas qu on a une vie, somme toute, assez agréable. Elle ne ressemble peut être pas à celle des autres, ni à celle dont on rêvait, mais elle nous convient.
On ne peut vivre une vie lisse, sans heurt ni fourvoiement. Etre heureux nécessite un véritable travail qui commence déjà par la définition même du concept. Peut-être confondons-nous le bonheur et la réjouissance ???

Publié dans PSYCHOLOGIE REFLEXIONS

Partager cet article

LE TOP DES APPLICATIONS POUR VOYAGER

Publié le par Tropiquirinha

 

Le Top des Applications pour voyager

8 juillet 2014  

Untitled-1_139A l’heure où l’on peut bientôt griller un toast avec son smartphone, il serait idiot que le voyageur averti ne se serve pas de cet engin pour l’aider dans son voyage. Attention, je ne parle pas ici de voyager les yeux rivés sur son smartphone, a suivre un guide tel un touriste-mouton-dépendant de Windows ou Apple et d’une connexion Wifi, mais bien de quelques applis’ qui facilitent grandement les préparatifs de voyage et quelques besognes ennuyantes sur place. Et en prime quelques app exclusives pour nos amis helvètes !

 

Les App’ pour comprendre / se faire comprendre :

Si on ne sait que sa langue maternelle, ça risque d’être difficile de se faire comprendre à travers le monde, à moins de parler espagnol. Et quand on n’arrive pas à comprendre ou à se faire comprendre, on profite moins, il y a moins d’échanges avec les locaux ou d’autres voyageurs, bref, le voyage perd un peu de sa saveur. D’autant plus qu’en ne sachant qu’une langue, l’humain lambda est tenté de se jeter dans les tour-opérateurs tout faits avec des guides qui parlent leur langue et qui les feront embarquer dans des cars qui vomiront des centaines de touristes sur des lieux touristiques. L’extase ? Non, évidemment. Alors comment faire pour apprendre une langue ?

« Les cours de langue ça coûte cher, limite plus que ton voyage si tu veux faire les choses bien. »

C’est vrai. Mais à cela j’ai deux parades pour toi :

1)      les cours de langues dans les universités, où soit t’es étudiant et c’est techniquement gratuit soit tu ne l’est pas et ce n’est pas gratuit mais c’est à un prix dérisoire.

2)      Le smartphone et ses applications miracles ! Voici celles que j’ai trouvé :

140124_TECH_Duolingo.png.CROP.original-originalDuolingo – ton cours de langue ludique dans le métro :

Duolingo est une app’ vraiment géniale. Elle te permet d’apprendre plusieurs langues par un système de jeu et de « vies ». Tu as trois cœurs par « leçon » et tu dois répondre correctement aux questions sous peine de perdre des cœurs (les « vies »). De plus, un système de scoring t’encourage à faire des exercices tous les jours et à constamment t’améliorer, car une langue ne s’apprend pas en une semaine. Il y a aussi des « barres d’énergie » pour chaque thème qui s’affaiblissent avec le temps ce qui t’incitent à retourner dessus pour refaire les exercices et ainsi réviser. A chaque réponse sélectionnée (ou phrase que tu as du composer, si, si y’a même ça !), une petite voix lit ta réponse pour t’en donner la prononciation.

Cette app est tellement complète qu’elle a même des exercices de prononciation, c’est un vrai prof ! Au cas où, il est possible de désactiver ces exercices de prononciation si par exemple t’es dans le métro et que tu n’as pas trop envie de montrer tes talents d’interprète au grand public.

Les langues disponibles (entre autres) :

Anglais à partir du français

Espagnol depuis l’anglais

Allemand depuis l’anglais

Italien depuis l’anglais

Portugais depuis l’anglais

Bien sûr, c’est mieux de savoir l’anglais, mais c’est pas si handicapant si tu le sais un minimum. Et au pire, t’apprends d’abord l’anglais avec Duolingo et après tu t’amuses avec les autres langues. Bien sûr elle ne te permettra pas d’atteindre un bilinguisme total mais c’est une excellente amorce pour ensuite continuer avec des bouquins plus « traditionnels », car on le sait tous, le plus dur dans l’apprentissage d’une langue, c’est de commencer. En tout cas c’est largement suffisant pour se faire comprendre en voyage.

unnamed

translateGoogle Traduction – l’aide-mémoire de secours, et hors connexion !

Oui, encore Google, c’est bientôt Skynet etc…On le sait, mais en attendant ils font du sacrément bon travail et il serait bête de ne pas en profiter. Plus besoin de le présenter, tout le monde connait Google Traduction, jamais bon pour traduire un roman mais si on se limite à une phrase ou un mot, il remplit entièrement sa mission.

 

« Oui, mais à l’étranger t’as pas internet, ou alors tu paies ! »

Toute l’astuce de cette app’ réside dans son « mode hors connexion ». Oui, Google pense à tout. C’est très simple. Mettons que tu partes en Amérique du Sud, tu as besoin que Google Traduction t’aide en espagnol, pas vrai ? Il te suffit simplement de télécharger le « pack espagnol » chez toi avec ton wifi (parce que ces packs sont TRES volumineux, y’a même un avertissement qui te le dit avant de le télécharger) et ensuite tu pourras profiter de Google traduction du français à l’espagnol en mode hors connexion. Vu qu’il faut télécharger un pack par langue, je doute que cela soit utile pour un tour du monde par exemple, à moins de consacrer un smartphone à cela ou d’avoir une grosse carte mémoire, mais néanmoins dans bien des cas ça dépanne.

 

 

WordLensLogo5Feb2012Word Lens – le futur à portée d’objectif :

 

Alors là…Alors là, je ne sais pas quoi dire. Cette application est…un miracle. Essaie d’imaginer les films de science-fiction que tu regardais quand t’étais petit et que le héros avait un espèce d’engin qui créait une sorte de réalité augmentée, le genre d’appareil qui lui permettait de voir des trucs qui n’étaient pas visibles. Word Lens, c’est pareil.

Avec cet engin miracle, les menus, panneaux, pancartes, et autres objets dont tu dois à tout prix comprendre le sens n’auront plus de secrets pour toi. Il te suffit de lancer l’application, de sélectionner de quelle langue à quelle langue tu veux aller (ex : français => anglais, ou espagnol => anglais) et l’application te traduit instantanément ce qu’elle capte avec l’appareil photo de ton smartphone. Pas de photos, rien, c’est de la traduction instantanée, les mots sont traduits et placés exactement à la même place où ils sont en réalité, tels que captés par la lentille de l’appareil photo. L’appli est aussi capable de traduire des phrases assez facilement et au cas où un mot te semble faux, il y a toujours un « moteur de recherche » où tu peux taper le mot et tenter d’avoir une meilleure traduction.

iPhone-5s-ad-Powerful-Word-Lens-app

Il existe aussi un mode « pause » qui fait une sorte d’image traduite (mais sans jamais prendre de photo) au cas où il y a du mouvement par exemple. Avec ce mode, tu peux appuyer sur un mot pour voir plusieurs traductions et définitions possibles, sans oublier un bouton en bas à gauche du mode pause qui te permet de masquer le mode traduit et d’afficher le mode instantané.

Bien sûr, cette application a (malheureusement) certaines limites. Déjà elle ne permet pas de traduire toutes les langues, il n’y a qu’une sélection de langues et la plupart permettent de traduire vers l’anglais donc là aussi, savoir l’anglais est un gros plus. Toutefois, l’appli propose quand même une traduction du russe à l’anglais (!). Le casse-tête du cyrillique n’en est plus un avec Word Lens. Autant te le dire de suite, le jour où cette appli propose une traduction Chinois => Anglais, c’est la porte ouverte à la Chine en backpack !

Autre limite, c’est que l’application n’aime pas trop les textes « stylisés », avec des polices étranges ou particulières. Elle fonctionnera mais moins bien qu’avec un bon panneau routier avec une police propre en ordre.

A mon sens, c’est une vraie claque technologique, si vous connaissez plus bluffant que ça, je veux le savoir en commentaires ! Et ça fonctionne même en mode avion !

Et une petite démo ici :

 

Les App’ pour communiquer :

 

icona_skypeSkype – l’indémodable :

Il n’y a même plus besoin de le présenter, Skype a rendu la téléphonie à l’autre bout du monde complètement gratuite avec rien qu’une connexion Wifi. Et y’a même la vidéo désormais, l’occasion de dire coucou aux proches et leur montrer la super vue que t’as depuis ton balcon à La Paz.

tango-iconeTango – ou « Skype x Facebook » :

Tango a le même principe que Skype, communiquer gratuitement avec une connexion wifi, mais avec en plus un simili de réseau social à la Facebook (mais qui n’est pas Facebook, je te rassure) qui permet aux gens de publier des photos, des statuts et autres. Il y a aussi un système de chat et l’on peut même recevoir ses SMS via cette application. Tango a l’avantage de proposer des appels vidéo.

viber-logoViber – le poids léger :

Quand Tifaine avait son ancien smartphone, elle avait des problèmes de carte mémoire, à tel point qu’elle ne pouvait même plus prendre de photo. Du coup, elle ne pouvait pas télécharger Skype mais elle a trouvé Viber, moins gourmand en mémoire qui nous a permis de communiquer quand elle était à l’autre bout du monde (donc souvent ;) ). Pratique quoique la qualité de son soit un peu moins bonne que Skype, Viber intègre facilement un système de messagerie comme Whatsapp très intuitif.

Les trois se valent tout à fait même si Skype reste un cran au-dessus. Toutefois, si t’es comme moi, Tango et Viber ont l’avantage de ne pas te faire créer un compte, ces deux applis fonctionnent juste avec ton numéro de téléphone. Moi qui oublie systématiquement mes comptes Skype, je trouve Tango et Viber bien pratiques.

Les App’ pour calculer :

 

tricount_marketTricount – ou quand payer l’addition à plusieurs est enfin simple :

Aaaah, ce douloureux et gênant moment de payer l’addition à plusieurs. Ou alors des petites dettes entre amis au fil du voyage qui deviennent un casse-tête à régler au final tellement il y en a. Il y a bien sûr plusieurs tactiques, comme diviser simplement la somme totale par le nombre de personnes, ou dire qu’untel paie cette fois et la prochaine ce sera le tour de l’autre. Mais il y a des situations où il vaut mieux savoir exactement combien on doit à qui. Et Tricount règle ce problème.

Il suffit d’insérer le nom de ton voyage, par exemple « Ecosse 2014 » et d’entrer le nom de tous les participants ainsi que les dépenses faites (en disant qui a payé). Ensuite il y a un petit bouton « équilibre » qui dit combien doit chacun à quelle personne pour que tout s’équilibre le plus facilement possible. A tout ceux qui sont nuls en maths comme moi, cette appli est un cadeau !

tricount2

 

xe currencyXE Currency – le taux de change facilement :

Personnellement, je trouve que jongler avec les taux de change est une gymnastique cérébrale propre au voyage et dans un sens ça me plaît, c’est une petite particule du voyage que de s’amuser à convertir des Boliviano en francs suisses en dollars etc… Mais tout le monde n’est pas comme moi (et tant mieux !) et pour certains ce sport cérébral engendre des dépenses inconsidérées par des erreurs de change répétées.

Là encore, on trouve la solution dans l’App Store ou le Google Play avec XE Currency qui permet de changer n’importe quelle devise en une série d’autres. On met une devise comme « référent » et en-dessous toutes les autres monnaies dont on a besoin et le calcul se fait automatiquement. Par exemple si je veux savoir combien valent 250 Bolivianos en CHF, euros, dollars US, Peso argentin et Livre Sterling, je mets les Boliviano en référant (tout en haut de la liste) et je tape « 250 », et l’appli me dit instantanément que cela vaut 32.32 CHF, 26.59€, 21.12£, 294.48 Pesos et 36.17 US$. Pratique ? Certainement.

XE-Currency-Main-currencies-being-followed-550x977

Les App’ pour préparer le voyage :

 

Application-voyage-Vidal-du-VoyageurVidalVoyageur – plus (trop) de prise de tête pour les vaccins et les médocs’ :

Je ne vais pas entrer dans le débat interminable du pour ou contre les vaccins ou les antimalariques, ce n’est aucunement le but de l’article. Cette appli développée par eurekasanté.fr permet de savoir en gros quels vaccins sont nécessaires dans quels pays et les régions endémiques du paludisme afin d’avoir les bons anticorps quand on voyage…ou simplement pouvoir entrer dans le pays si le vaccin est obligatoire. Cela ne remplacera certainement jamais les conseils d’un centre de vaccination mais pour une première approche c’est très pratique, je ne compte plus le nombre d’heures que j’ai passé à rechercher ce genre de réponse sur Big brother Google.

L’application a aussi un bouton « maladie » qui recense tout un tas de maladies aux noms très sexy comme « échinococcose », « Leishmaniose » ou « Bothriocéphaloses » avec à chaque fois les causes, les vecteurs, la répartition géographique, les saisons, les symptômes, les traitements et la prévention spécifique.

Oui, c’est l’appli parfaite du voyageur hypocondriaque et germophobe…

Voyageurs_iphone2

Travel Checklist – …ben…une checklist… :

Avoir cette appli sur son portable est très utile. Quand on prépare un voyage on y pense à peu près constamment, au boulot, dans le métro, dans le dodo, et souvent des idées lumineuses d’affaires à prendre surgissent à ces moments improbables. Alors hop, on sort le portable, on lance Travel Checklist et on ajoute simplement l’item à la liste, comme ça on n’oublie rien (mais je ne garantis pas que tu prennes trop).

Publié dans VOYAGES

Partager cet article