Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

17 articles avec internet

Article publié depuis Overblog et Twitter

Publié le par Tropiquirinha

CLIQUEZ SUR L IMAGE ET VOUS EN SAUREZ POURQUOI VOUS NE VOYIEZ PAS LES PUBLICATIONS DE TOUS VOS AMIS .....

Publié dans INTERNET

Partager cet article

FACEBOOK ET APPLICATION POUR RESTER ANONYME

Publié le par Tropiquirinha

selon les informations du New York Times, Facebook pourrait prochainement proposer une application mobile qui permettrait à un utilisateur d’utiliser des pseudonymes pour mener des discussions de façon anonymes, sur des sujets pour lesquels il serait peu enclin à échanger sous son vrai nom.

Les sources du quotidien, qui sont également anonymes pour le coup, n’ont pas livré beaucoup plus d’informations sur cette application. Difficile donc de savoir si cette application sera totalement autonome, ou si elle sera liée à un compte Facebook officiel et de quelle façon, le cas échéant. De même, on ne sait pas si l'application permettrait des photos par exemple.

Revirement de Facebook ? 

Le lancement d'une telle application marquerait un sacré revirement pour Facebook. Car ce qui anime le réseau social depuis ses débuts, c’est justement de disposer du plus possible d’informations sur un utilisateur et ses connexions familiales et amicales. Son créateur, l'emblématique Mark Zuckerberg ayant même déclaré en 2011, que l'ère de la confidentialité était terminée. Cela dit, depuis son lancement, le réseau social ne cesse de tenter de rassurer sur le respect de la vie privée. De là à franchir le pas de l'anonymat... 

Voir aussi : 

 

Publié dans INTERNET

Partager cet article

INTERNET REND T IL BETE ?

Publié le par Tropiquirinha

C'est ce que se demandent certains spécialistes quand d'autres imaginent que les hommes vont devenir des mutants connectés.

Les ordinateurs sont-ils en train de reconfigurer notre cerveau ? «J’ai l’impression qu’Internet endommage ma capacité de concentration et de contemplation. Que je sois en ligne ou non, mon esprit avale l’information telle que le Web la livre : dans un flot rapide de particules», écrit l’Américain Nicholas Carr dans un livre au titre éloquent «Internet rend-il bête ?». Cet essai provocateur s’appuie sur des études scientifiques menées aux Etats-Unis. Et au Lutin (Laboratoire des usages en technologies d’information numérique du CNRS), on le confirme, Internet change notre façon de lire et, de fait, de penser. «La lecture en ligne est une lecture sélective de recherche d’informations», explique Thierry Baccino, psychologue pour ce laboratoire. C’est une lecture zapping, bousculée par les liens, les pubs, qui génère ce que des scientifiques appellent une «désorientation cognitive». En clair : l’utilisation de la Toile met notre cerveau en surchauffe.

Certes, avant Internet, l’invention de l’écriture, qui a permis de se souvenir, puis celle de l’imprimerie, qui a aussi effrayé à son époque, ont, chacune à leur tour, changé notre pensée et notre rapport au monde. Cependant, c’est la première fois qu’une mutation se fait aussi rapidement. De l’écriture à l’imprimerie, toutes les révolutions précédentes se sont inscrites sur plusieurs générations. «Cette fois, c’est sur une seule», explique Rafik Smati, président du groupe Aventers (Dromadaire.com, Ooprint) et auteur d’«Eloge de la vitesse, la revanche de la génération texto». Il le constate, ses salariés, qui ont 26 ans de moyenne d’âge, sont «plus créatifs parce qu’ils sont capables de rapprocher des idées, des concepts dans le chaos. Ils ont des facultés de synthèse et d’assimilation exceptionnelles.»

Et nous n’en sommes encore qu’aux prémices. Demain, avec les objets connectés , de nouveaux gestes deviendront quotidiens. Des recherches sur le cerveau artificiel ont déjà abouti à des puces capables de reproduire le traitement de l’information par le cerveau en temps réel. Dans le domaine médical, les implants permettant d’envoyer des informations, par exemple pour les personnes atteintes de surdité, ne sont plus de la science-fiction. «Nous vivons une période passionnante, une conjonction d’innovations majeures, des nanotechnologies à la robotique», s’enthousiasme Rafik Smati. Il faut juste laisser le temps à notre cerveau de se poser, pour y réfléchir un peu…

Valérie Van Oost 

. Zapping. Nous ne sommes pas multitâches : notre cerveau se focalise quelques instants sur un point, puis passe à un autre. Avec Internet, nous traitons juste les choses de manière plus superficielle.
. Anxiété. Le feu de données auquel notre cerveau est soumis finit par stresser. Et le pire est que, à l’inverse, le manque d’informations devient aussi source d’angoisse pour les ultraconnectés.
. Mémoire. Aujourd’hui, enregistrer une information, ce n’est pas s’en souvenir, mais savoir où la trouver. Internet devient une sorte de disque dur externe, le cloud remplace nos neurones. 
. Décision. Des neuroscientifiques américains ont montré que la zone frontale, celle de la prise de décision, était plus activée chez les lecteurs du Web, habitués à des choix constants et instantanés («je clique ou je ne clique pas»), inhérents à la lecture en ligne.
. Vision. Lire sur écran ne serait pas si mauvais pour la vue. Chez les vidéo-gamers, on constate ainsi une nette amélioration des performances visuelles, mais aussi une réactivité et des capacités de décision plus développées. 
. Fatigue. Pour les chercheurs en neurosciences, Internet ne permet plus les phases de repos, contrairement à la lecture, par exemple. Notre cerveau est en surchauffe, ce que des scientifiques appellent une «désorientation cognitive».
. Perception. Notre rapport au temps et à l’espace se transforme avec le Net. La notion de proximité perd son sens : à travers les réseaux sociaux, on peut échanger avec d’autres, sans critères géographiques ni barrières sociales.
. Réflexe. Les jeux et les écrans tactiles développent ce que le paléoanthropologue Yves Coppens appelle l’«intelligence des doigts». Les hommes du futur en auront de plus longs et plus fins, adaptés à ces écrans. 
. Esprit de synthèse. Les «digital natives», habitués à se repérer dans le chaos de la Toile et à surfer parmi des dizaines d’informations, ont des facultés de synthèse et d’assimilation exceptionnelles.

Publié dans INTERNET

Partager cet article

BLINDER SES MOTS DE PASS

Publié le par Tropiquirinha

Protéger ses données personnelles, c'est avant tout utiliser des mots de passe complexes, et les changer régulièrement. Mais difficile de tout retenir. Si vous êtes en panne d'imagination, des solutions existent.

 

Ça peut paraître incroyable, mais beaucoup de gens utilisent encore un mot de passe du genre "123456" ou "azerty". Facile pour un pirate informatique de les deviner ou de les "craquer", évidemment. C'est d'ailleurs pour cette raison que RIM a prévu une liste de 106 mots de passe interdits pour son prochain Blackberry 10. En règle générale, on ne saurait vous recommander de blinder vos mots de passe. Et aussi d'en utiliser un par service. Ah oui, et aussi de les changer tous les trois mois, minimum.

Bon je dois avouer que moi-même, je m'y perds des fois. Rien qu'hier, j'ai dû chercher pendant vingt minutes, pour retrouver le mot de passe d'un compte sur lequel je ne m'étais pas connecté depuis des mois. Pour ne pas oublier votre mot de passe, il existe plusieurs méthodes. A la "old school", vous inscrivez tout sur un bout de papier ou dans un email, et vous priez pour que personne ne mette jamais la main dessus – ou pour que ce papier / email ne se perde pas. Plus raisonnable, vous avez le choix entre n'écrire vos mots de passe nulle part, ou les stocker dans un endroit vraiment sécurisé.

Mots de passe

Utilisez des moyens mnémotechniques

Plus votre mot de passe est long, mieux ce sera. En moyenne, 12 caractères font l'affaire. Utilisez des caractères spéciaux, des majuscules, des minuscules et des chiffres. Pour ne rien oublier, vous devrez créer un système mnémotechnique bien à vous.

Utilisez pour cela un texte que vous connaissez sur le bout des doigts, et conservez la première lettre de chaque mot. Par exemple, si vous choisissez ce proverbe indien : "ne coupe pas les ficelles quand tu pourrais défaire les noeuds". Vous obtenez : "ncplfqtpdln". Ensuite, modifiez le mot de passe en l'adaptant au service utilisé. Si c'est Facebook, vous pouvez ajouter "fb" au début, si c'est Twitter, vous pouvez ajouter "tt". Enfin, ajoutez des chiffres, par exemple votre date de naissance éparpillée dans le mot de passe. Si vous êtes né le 10 novembre 1955, ça peut donner : "fb10ncplf11qtpdln55".

Bref, l'idée c'est d'utiliser une phrase que vous connaissez bien, comme les paroles d'une chanson par exemple, de la transformer à votre sauce, et de créer un système simple à retenir et à adapter.

Un générateur de mots de passe

Si vraiment vous séchez, Secure Passwords générera pour vous des mots de passe uniques et complexes. Il utilise l’algorithme de chiffrement bcrypt. Pour créer un mot de passe, entrez un pseudo, un nom de service (Facebook, Google, etc.), et une “phrase clé” que vous seul connaissez. Pour retrouver votre mot de passe, il vous suffira de refaire la même manip. D'autres logiciels vous permettent de générer automatiquement des mots de passe, comme Random Password Generator.

Un “coffre-fort” de mots de passe

Enfin, reste la solution du "coffre-fort de mots de passe". Avec Keepass ou Password Safe, vous pourrez sauvegarder dans un seul fichier l'ensemble de vos mots de passe. Bien sûr, ce fichier est crypté. Vous devrez juste ne jamais oublier le "mot de passe maître" qui sert à ouvrir votre fichier...

Vous pouvez aussi utiliser Dashlane. Ce logiciel générera pour vous des mots de passe compliqués et uniques, qu'il conservera et se chargera de saisir automatiquement dans les formulaires lors de vos navigations sur le Web. Mais comme pour Keepass, attention à ne pas perdre votre mot de passe maître ! Maintenant, faites juste un petit tour sur How secure is my password, qui permet de tester la solidité de votre mot de passe, et surfez l'esprit tranquille !

Voir aussi notre dossier sur la sécurité informatique

Publié dans INTERNET

Partager cet article

RECUPERER SES PHOTOS EFFACEES

Publié le par Tropiquirinha

 

Cinq logiciels pour récupérer des photos effacées

David Maume , Micro Hebdo, le 23/01/2006 à 07h00
Introduction
Vous avez supprimé par erreur de votre carte mémoire les clichés du réveillon ? Un logiciel spécialisé peut les retrouver. Sous certaines conditions.


1er : PhotoRescue Expert
Plus rapide et plus efficace que ses concurrents, surtout en cas de gros dégâts, il existe en deux versions.


2e : PhotoRecovery
Le plus cher mais aussi le plus complet par le nombre de formats traités, ce programme s'enrichit de mises à jour régulières sur le Web.


3e : PC Inspector Smart Recovery
Dommage qu'il soit d'une lenteur exaspérante, car ce logiciel est gratuit, pratique, mis à jour régulièrement et plutôt complet…


4e : MediaRecover
Toujours aussi simple à utiliser, ce logiciel n'est cependant plus notre préféré.


5e : eImage Recovery
Très agréable à utiliser, malgré une traduction approximative et une certaine lenteur.

Publié dans INTERNET

Partager cet article

ASTUCES POUR BIEN REFERENCER SON BLOG

Publié le par Tropiquirinha

informatique internet download from earth file transfer md wht gif

10 astuces pour le référencement de votre blog

http://aventure-personnelle.net/bases-referencer-blog-debutants/

 

Si vous avez un blog, j’imagine que vous souhaitez augmenter le nombre de visiteurs sur votre blog. Ayant plusieurs sites et blogs visités par 3000 visiteurs/jour, qui me permettent de financer mes études aux USA, laissez moi vous donner 10 trucs et astuces pour améliorer le référencement de votre blog.

 

1. Contenu

Google valorise le contenu texte. Quelques conseils pour améliorer votre référencement :

  • Ayez du contenu unique.
  • Ecrivez du contenu ciblé. Utilisez des mots clés dans votre article, pour améliorer votre référencement.
  • Ecrivez plein de contenu. Si vous avez 100 pages, vous avez 10 fois plus de contenu qu’avec 10 pages, donc vous augmentez les chances que l’internaute trouve votre site. C’est ce qu’on appelle la longue traîne, et vous permet de développer votre audience sur le long-terme, sur des mots clés avec très peu de concurrence.

En savoir plus : Visez la longue traîne

2. Titres des images

  • Donnez un nom à votre image en insérant des mots clés séparés de tirets. Exemple : au lieu de publier une image IMGP003.jpg de vos dernières vacances en Australie, affichez plutôt “poissons-multicolores-grande-barriere-corail-australie.jpg”
  • Si vous avez plusieurs images, soyez originaux et multipliez les combinaisons de mots clés, pour optimiser vos chances qu’au moins une de vos images soit référencée.

3. Balise alt

2 nouveaux conseils pour vos images :

  • N’oubliez pas d’indiquer dans la balise alt une description alternative de vos images, qui facilite le référencement de votre image, et permet, si l’image ne s’affiche pas chez l’internaute, d’afficher au moins la description de l’image. Idéalement une image doit être de la forme <img=”titres-de-votre-image.jpg” alt=”description de votre image”>
  • Indiquez une description de l’image, juste en dessous de l’image. Google prend en compte le texte qui suit immédiatement une image. J’utilise cette technique sur mes sites voyages, comme vous pouvez le voir sur mon article sur Tulum (Mexique), où chaque image est suivie d’un petit texte.

4. Titres hn

Google dispose de 30 000 employés vs 200 000 000 sites Internet. Vous vous en doutez, le référencement des sites se fait via des robots, de façon automatique. Pré-mâchez le travail des robots en leur indiquant ce qui est important sur vos articles.

En général, les titres sont représentatifs du contenu des articles, donc les robots font très attention aux titres et sous titres de vos pages. Indiquez donc un titre bien pensé – qui attirera autant l’attention de l’Internaute que les robots de Google, comme « 10 trucs pour », ou « 5 erreur à ne pas faire pour… » et utilisez des sous titres, représentés par les balises <h1>, <h2>… jusque <h6>

5. Liens internes

Google prend en compte dans son algorithme de recherche les liens qui pointent pour votre site. Les liens peuvent être des liens depuis d’autres sites (si un blog place un lien vers votre blog par exemple), mais aussi les liens internes entre les articles de vos sites.

Ainsi, à l’instar de Wikipedia, je connecte les différentes pages de mes sites entre elles. Ainsi, sur ma page sur Mlini, petit village en Croatie où j’ai passé des vacances en 2009, j’ai des liens vers Dubrovnik dès la première ligne. Cela a deux intérêts :

  • Faciliter la navigation. Un internaute intéressé par Dubrovnik n’a qu’à cliquer sur le lien.
  • Améliorer le référencement. En plaçant une dizaine de liens comme cela sur les différentes pages de mon site, je peux mettre en avant certaines pages de mon site (comme Dubrovnik) pour améliorer leur référencement.

6. Liens externes : annuaires, lien invité (comme le mien), blog roll

Outre les liens internes, pour améliorer votre référencement, créez des liens externes vers votre site. Vous pouvez inscrire votre site sur les annuaires comme par exemple via le service Linkomatic, histoire d’avoir quelques liens entrants.

Seconde et meilleure solution : créez des partenariats avec d’autres blogs sur votre thématique, en indiquant leur lien depuis votre blog roll, en échant d’un lien depuis leur blogroll.

Enfin, vous pouvez également écrire des articles invités sur d’autres blogs (comme cet article, que j’ai publié ici) pour avoir un lien entrant en plus et attirer un nouveau lectorat.

7. Titre accrocheur

Ayez un titre accrocheur, vendeur. Cela attirera les visiteurs, qui voudront lire davantage d’articles sur votre blog. Avec un titre choc « 10 trucs pour… » ou encore « interview exclusive de… », avec des mots clés simples et utilisés par les Internautes, vous pourrez mieux référencer un article qu’avec un titre mal conçu.

8. Meta description

Les meta-descriptions sont un petit texte (invisible pour les internautes) qui décrivent votre page. Les meta-descriptions ont 2 buts :

  • Expliquer aux moteurs de recherche le contenu de votre page, pour faciliter le référencement.
  • Cette description s’affiche dans les résultats de recherche Google. Une description bien pensée doit inciter le visiteur à cliquer sur votre lien.

Si vous utilisez WordPress, il vous suffit d’installer le pack « All in One SEO Pack » et de renseigner, en bas de chaque article, l’onglet Description.

9. Auditer son site (Analytics…)

Installez les outils d’analyse d’audience comme Google Analytics ou XiTi sur votre site web. Après quelques temps, analysez votre site et améliorez-le pour répondre aux attentes des internautes.

  • Par exemple, si la durée de visite moyenne est trop courte par rapport au temps nécessaire à lire l’article, cela signifie que les lecteurs ne lisent pas tout l’article. Pourquoi ? Absence de titre ? Article long et ennuyeux ?
  • Si les internautes venant de tel blog partenaire restent plus longtemps que depuis un autre blog partenaire, vous saurez quel partenariat approfondir.
  • Quels sont les mots clés que tapent les Internautes pour accéder à votre blog ? Quelles pages vous rapportent le plus de revenus Google Adsense ? A partir de là, optimisez votre site ou votre blog.

10. Placer des mots clés

On l’a déjà dit, les moteurs de recherche utilisent des « robots » (logiciels automatisés) pour référencer les sites et blogs. Les robots analysent le contenu de votre page (meta description, titres, contenu) pour définir le contenu de votre pages et la référencer.

Aidez le robot. N’utilisez pas de termes génériques comme « le » ou « la », il ne comprend pas. Répétez les mots clés importants. Ne dites pas quelque chose du genre « un chien est un animal carnivore. Il a besoin de sortir souvent pour faire du sport », mais plutôt « un chien est un animal carnivore. Les chiens ont besoin de sortir souvent pour faire du sport » pour utiliser une fois de plus le mot « chien »

Pour calculer la densité de mots clés de votre page : Densité de mots clés

-

Voila, j’espère que cet article vous a plu et vous aidera à mieux référencer votre blog. Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à postez vos commentaires ou à venir me poser vos questions. Enfin, sachez que je propose un programme de formation « Développez un blog à succès et gagnez de l’argent avec votre blog » à 27€ l’heure seulement.

Publié dans INTERNET

Partager cet article

ASTUCES POUR ORDINATEURS

Publié le par Tropiquirinha

Trucs pour ordinateur portable

Un petit truc pour faire durer plus longtemps la batterie de votre ordinateur portable,
Si on le laisse continuellement sur le secteur, la batterie va se détériorer plus vite,
alors de temps en temps (Une fois par semaine environ et suivant l'utilisation),
débranchez votre portable et travaillez sur la batterie.

Laissez la se vider, rebranchez la au secteur lorsque l'alerte retenti,
mais il est bon aussi de la laisser se vider complètement .

Note : si votre batterie se détériore anormalement (pendant la première année),
pensez à aller voir sur le site du constructeur, il peut avoir admis un problème
et vous pourrez peut-être la faire changer gratuitement.

Autre truc, les ordinateurs portables ont toujours eu un gros défaut,
ils chauffent, parce que tous les composants sont groupés dans peu de place
alors veillez à ce que les grilles d'aérations soient toujours dégagées
et pensez à passer l'aspirateur sur les grilles et le clavier de temps en temps.

Bien faire glisser sa souris

Afin de retrouver une douce sensation
de glisse lorsque vous utiliser vôtre souris,rien de bien compliquer!
En effet, il vous suffit juste pour cela de vous munir de
feuilles d'assouplissant pour la sécheuse.
Passez un coup sous vôtre souris et sur votre tapis de souris et hop !
C'est parti pour la grande glisse sur le net.

Zoomer ou dézoomer une page web

Maintenir le bouton"Ctrl" + Molette "AVANT" ou "ARRIÈRE" de la souris
Puis lâcher "Ctrl" une fois trouvé la taille voulut puis surfer

Écouter la musique et voir les animations flash ou les vidéos.

Pour entendre la musique, vous devez avoir le logiciel
Quick Time à jour
Voici le lien de téléchargement

Cliquez ici pour Quick Time

Et pour voir les vidéos et les animations flash.
Il vous faut Adobe Flash Player
Voici le lien de téléchargement

Cliquez ici pour Adobe Flash Player

Les raccourcis Windows

La signification des combinaisons pouvant être formées avec contrôle
peuvent varier entre les logiciels et les environnements,
mais certains se retrouvent très fréquemment.
Ainsi, les raccourcis suivants sont presque universels
dans toute la famille des logiciels disponibles sous Microsoft Windows.

Ctrl + A : Sélectionner tout (all en anglais)
Ctrl + N : Nouveau (fenêtre, document, etc.)
Ctrl + O : Ouvrir
Ctrl + W : Fermer l'application
Ctrl + S : Sauvegarder
Ctrl + P : Imprimer (print en anglais)
Ctrl + X : Couper
Ctrl + C : Copier.
Ctrl + V : Coller.
Ctrl + F : Rechercher (find en anglais)
Ctrl + Z : Défaire
Ctrl + Y : Refaire
Ctrl + B : Caractères gras (bold en anglais).
Cependant, certains logiciels traduits en français utilisent plutôt Ctrl + G
Ctrl + I : Caractères italiques
Ctrl + U : Caractères soulignés (underline en anglais)
Ctrl + Flèches de déplacement :
Permet de déplacer le curseur plus rapidement
entre les paragraphes (haut/bas) ou les mots (droite/gauche)

La plupart de ces raccourcis sont également disponibles
dans les environnements graphiques sous Linux.

Bien utiliser le pense-bête de Windows 7

Windows 7 dispose d'un outil "pense-bête"
qui représente des post-its collés sur le bureau.
Celui-ci permet donc de laisser des notes colorées sur son bureau Windows.
Pour ce faire, il suffit de cliquer sur le menu démarrer,
puis de taper directement sur le clavier "Pense-bête"
Cliquer une fois sur Pense-bête,
celà fait apparaitre une note sur le bureau,
où il suffit alors de taper sa note directement !
Pour changer la couleur de la note,
il suffit de faire un clic-droit au dessus de cette même note.

BONNE JOURNÉE!

Publié dans INTERNET

Partager cet article

WEB ET DROIT DE LA POLICE

Publié le par Tropiquirinha

  Grrrrrrr, ça m' énerve

 

Web: la police a désormais accès à toutes vos données personnelles

Un décret oblige désormais les fournisseurs de services sur Internet à conserver pendant un an mots de passe, traces d'achats ou commentaires laissés sur le web par les internautes. La police pourra y avoir accès lors d'enquêtes, ainsi que le fisc ou l'URSSAF. Tollé général sur la Toile.

 

La publication du décret au Journal Officiel a immédiatement provoqué une levée de boucliers des défenseurs de la liberté sur le web.
Sites de commerce en ligne, fournisseurs d'accès à Internet, gestionnaires de comptes e-mail ou plateformes de vidéo (YouTube, Dailymotion...) doivent désormais conserver pendant un an l'intégralité des informations renseignées par l'internaute sur les sites concernés.

Obligation de communiquer les mots de passe
Les données en question sont notamment: les nom, prénom et raison sociale; adresses postales; pseudonymes utilisés et mots de passe; adresses électroniques et mot de passe associé; numéros de téléphone; adresses IP; heures et dates précises de connexion et de déconnexion.
En clair, l'ensemble des informations personnelles des internautes, y compris les plus confidentielles, sont désormais mises à disposition des autorités. Un gestionnaire de boîtes e-mails (Yahoo, Hotmail, Gmail par exemple) est dorénavant dans l'obligation de conserver la totalité des informations données par l'internaute lors de son inscription, y compris son mot de passe, ainsi que « les données permettant de le vérifier ou de le modifier ». Autrement dit la fameuse "question" à laquelle une réponse a été attribuée.
Police, fisc, URSSAF, douanes...
Sont également concernés par ce pistage les commentaires postés sur des forums de discussion, les billets publiés sur des blogs ou encore les vidéos ou photos mis en ligne sur les grands sites spécialisés.
Cet ensemble de données devra être rendu disponible, pour les besoins d'enquêtes diverses, à tout un ensemble de services. Et officiellement pour des besoins précis. La police et la gendarmerie en tout premier lieu. Mais également les services du fisc, lorsqu'ils mènent des investigations sur les contribuables. Ceux de l'URSSAF, en cas notamment de suspicion de fraude. Ceux de la répression des fraudes également, concernant essentiellement les ventes sur Internet. Ou encore les agents des douanes.
Le décret élargit ainsi le champ d'application de la loi du 21 juin 2004 qui ne préconisait l'utilisation de ces données que par la police et la gendarmerie et « afin de prévenir les actes terroristes ».
« C'est Big Brother ! »
Sa publication provoque déjà une levée de boucliers de la part d'associations d'usagers d'Internet, mais aussi des opérateurs concernés par cette obligation. Nombreux soulignent les risques d'atteinte à la vie privée.
Pour Jérôme Thorel, président de l'ONG Privacy France, « cela va à l'encontre des principes fondamentaux d'une démocratie. C'est disproportionné, c'est sans commune mesure avec le Big Brother qu'avait pu imaginer George Orwell ».
Pour sa part, l'Association française des Services Internet communautaires (ASIC, regroupant notamment les branches françaises de Google, Facebook, PriceMinister, Dailymotion ou encore Ebay) envisage de saisir le Conseil d'Etat pour faire annuler le décret. Selon l'ASIC, « stocker certains mots de passe ou contenus est interdit par la loi ».
 
furax
 

Publié dans INTERNET

Partager cet article

INTERNET, ASTUCES, LOGICIELS

Publié le par Tropiquirinha

 

ASTUCES POUR OVER BLOG

http://www.over-blog.com/com-1001391007/Astuces+%26+Gadgets+de+blog.html

 

LOGICIEL DE MONTAGE VIDEOS

http://gigistudio.over-blog.com/article-3528937.html

 

MONTAGES PHOTOS

http://www.bloggif.com/

http://www.funfacer.com/

http://www.funtasticface.com/

http://www.writeonit.org/fr/

 

CONVERTIR DES IMAGES

http://www.astwinds.com/astuces/base_de_registres/convertor.html

 

MORPHING

http://www.commentcamarche.net/download/telecharger-34055849-winmorph

 

CARTES PERSONNALISABLES

http://www.kissdesign.org/postoffice/gallerybrowser.php?cat_id=19

 

ENCADRER SES PHOTOS

http://www.pcastuces.com/pratique/multimedia/encadrer_photo/page1.htm

 

FUSIONNER PLUSIEURS PHOTOS

http://www.pcastuces.com/pratique/multimedia/fusionner_photos/page1.htm

 

FACEBOOK TOUT SAVOIR SUR TIMELINE

http://www.01net.com/editorial/548560/facebook-tout-savoir-sur-timeline/

 

FAIRE SON MENAGE SUR SON PC

http://telechargement.journaldunet.com/fiche/4267/2/easy_cleaner/

 

TESTER SON DISQUE DUR

http://telechargement.journaldunet.com/fiche/6722/2/crystal_disk_info

http://www.pcastuces.com/pratique/materiel/sante_disque_dur/page2.htm

 

ASPIRATEUR DE BLOGS

http://www.commentcamarche.net/download/telecharger-58-httrack

 

LECTEUR AUDIO  oublié le mot de passe

http://www.clementine-player.org/

 

CARTES A ENVOYER

http://www.kissdesign.org/postoffice/gallerybrowser.php?cat_id=19

http://www.kissdesign.org/postoffice/gallerybrowser.php?cat_id=17

 

SUIVRE UN COLIS SUR FACEBOOK

http://www.pcastuces.com/pratique/astuces/3346.htm

 

Publié dans INTERNET

Partager cet article

SOON SOON SOON

Publié le par Tropiquirinha

BONNE-NOUVELLEJe viens de découvrir un site SOON SOON SOON 

 

 

SIGNER UN CONTRAT AVEC UNE POULE

http://www.soonsoonsoon.com/bp9036

 

FAIRE DES ESSAYAGES VIRTUELS

 

 

 

Publié dans INTERNET

Partager cet article

1 2 > >>