Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

99 articles avec cuisines recettes

SUSHIS CAKE

Publié le par Tropiquirinha

 

 

Sushi aliments et boissons

 

 

Publié dans CUISINES RECETTES

Partager cet article

MEILLEURES RECETTES THAI

Publié le par Tropiquirinha

MEILLEURES RECETTES THAI

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR AVOIR TOUTES LES SUPERS RECETTES THAI

Publié dans CUISINES RECETTES

Partager cet article

SHIO KOJI ET SA RECETTE AU SAUMON

Publié le par Tropiquirinha

SHIO KOJI ET SA RECETTE AU SAUMON

CLIQUEZ SUR L IMAGE

Publié dans CUISINES RECETTES

Partager cet article

FAIRE SA GLACE A LA BANANE

Publié le par Tropiquirinha

Voici mon truc magique préféré en cuisine: la crème glacée onctueuse faite avec un seul ingrédient. Oui, c’est vrai, un seul ingrédient, et sans avoir besoin d’un appareil à glace.

Quel est cet ingrédient magique qui peut être fouetté pour devenir une crème glacée riche et satinée, sans produits laitiers, sans édulcorants ni aucun autre ingrédient?

 

 

La magie des bananes

Si vous aviez deviné BANANES, félicitations! Vous avez raison! Quoi? Vous ne saviez pas que les bananes suffisent à faire des crèmes glacées assez fabuleuses par elles-mêmes? Eh bien, je ne le savais pas non plus, jusqu’à ce que ma soeur mentionne qu’elle avait congelé des bananes et les avait réduites en purée pour en faire des crèmes glacées.

« C’est le genre de chose que vous découvrez », a-t-elle soupiré, « quand tous vos amis sont végan, sans gluten, intolérants au lactose, et que vous avez un régime sans sucre ».

Il se trouve que sa découverte est connue depuis longtemps dans les cercles d’alimentation saine (même si elle est encore magiquement nouvelle pour nous). Il s’est avéré que les bananes congelées ont bien d’autres utilisations que les dips dans le chocolat. Si vous congelez une banane jusqu’à ce qu’elle soit solide, puis la fouettez dans un mixer ou un blender, elle devient crémeuse et un peu collante, exactement comme la crème glacée.

J’ai été surprise de ce tour de passe-passe culinaire, j’ai supposé qu’une banane mixée donnerait des flocons ou de la glace, comme les autres fruits congelés. Mais non, elle se transforme en crème glacée riche et onctueuse grâce à sa forte teneur en pectines.

 

Et ce n’était que le début.

Ma soeur a expérimenté avec l’ajout d’un ou deux autres ingrédients, comme une cuillère à soupe de beurre d’arachide et une de miel, et depuis que nous avons publié pour la première fois cette recette fondamentale, je me suis aussi amusée à d’autres versions de la glace à la banane qui incluent la purée de noisettes, le cacao cru et les fraises. (Ma préférée, cependant, comprend une touche de lait d’amandes et de la cannelle).

L’avez-vous déjà essayée?

Avez-vous déjà essayé la glace à la banane congelée? Cette recette fait-elle partie de vos recettes de desserts faciles depuis que nous l’avons publiée il y a quelques années? C’est un moyen facile de rester zen et d’utiliser des bananes trop mûres.

Au cas où vous n’auriez pas encore entendu parler de cette merveilleuse friandise, voici les instructions étape par étape pour vous mettre dans le secret de la crème glacée à la banane. N’est-il pas temps de vous y essayer

Recette de glace à la banane avec un ingrédient

Pour deux, environ 1 tasse

Ce dont vous avez besoin

Ingrédients

1 grande banane mûre

Matériel

Couteau
Planche à découper
Récipient hermétique pour congélateur
Robot culinaire
Spatule

 

Instructions

  1. Commencez avec des bananes mûres: elles doivent être sucrées et moelleuses.

  2. Epluchez les bananes et coupez-les en rondelles: leur forme ou leur taille n’est pas importante, tant que les morceaux sont assez petits et de taille relativement uniforme.

  3. Mettez les bananes dans un récipient hermétique: un bol en verre est très bien, ou vous pouvez utiliser un sac de congélation.

  4. Congelez les morceaux de bananes pendant au moins 2 heures, mais idéalement, toute la nuit.

  5. Mixez les morceaux de bananes congelés dans un robot culinaire ou dans un blender puissant. Mixez. Nous avons constaté qu’un petit robot-culinaire, ou un hachoir fonctionne le mieux.

  6. Continuez à mixer – la banane va devenir grumeleuse: Au début, les morceaux vont se briser ou s’émietter. Raclez le robot culinaire.

  7. Continuez à mixer – la banane a l’air collante: comme de la purée de banane. Raclez à nouveau le fond du robot culinaire.

  8. Continuez à mixer – ça ressemble à de la bouillie d’avoine: ça devient plus onctueux mais il reste encore des morceaux. Raclez à nouveau le fond du robot.

  9. Observez la magie! Soudain, comme les derniers morceaux de banane se mélangent, vous verrez le mélange se changer en une texture crémeuse et douce de crème glacée. Mixez quelques secondes de plus pour aérer la crème. (Si vous ajoutez un autre ingrédient, comme le beurre d’arachide ou des pépites de chocolat, c’est le moment de le faire).

  10. Transférez dans un récipient hermétique et congelez jusqu’à ce que ce soit solide. Vous pouvez manger la crème glacée immédiatement, mais elle sera plutôt molle. Vous pouvez donc la transférer dans un récipient hermétique et la congeler jusqu’à ce qu’elle soit solide, comme une glace traditionnelle.

Remarques

  • Robot-culinaire ou blender: Nous avons constaté que le robot culinaire fonctionne le mieux pour cela, avec suffisamment de place pour que la banane devienne bien crémeuse et un peu aérée. Certaines personnes le font avec un blender, mais faites attention, assurez-vous que votre blender est assez puissant pour mixer les bananes congelées.

  • En faire une plus grande quantité: Oui, vous pouvez, selon la contenance de votre robot et sa puissance.

Variations

Bien que l’aspect « un ingrédient » de cette glace est une grosse part de son charme, nous ne pensons pas que ce charme y perde lorsque la recette devient une glace à deux ou même trois ingrédients. Voici quelques ingrédients pour la rendre encore meilleure:

  • 1 cuillère de beurre d’arachides

  • Filet de miel

  • 1 poignée de pépites de chocolat

  • Quelques amandes

  • 1 cuillère de purée de noisettes

  • 1 cuillère à soupe de cacao cru

  • 1/2 cuillère à café de cannelle, cardamome ou gingembre

Publié dans CUISINES RECETTES

Partager cet article

REUSSIR SA PATE BRISEE

Publié le par Tropiquirinha

Les 10 Astuces Pour Réussir une Pâte Brisée Maison.

Vous êtes novice et vous voulez préparer une pâte à tarte maison ? Ou peut-être que vous êtes déjà un véritable cordon bleu ? Quoi qu’il en soit, découvrez ces 10 astuces simples et surprenantes pour réussir votre pâte brisée rapidement. Le secret d’une tarte inoubliable, c’est de préparer une pâte faite-maison. Et même pour un pro, réussir une pâte tendre, bien dorée, avec une texture aérée et un bon goût de beurre n’est pas évident.

Suivez ces 10 conseils et tout ira bien : Comment faire une pate brisée maison

1. Contrôlez la température des ingrédients Avant même de commencer la préparation, mettez vos ingrédients au réfrigérateur. La farine, le beurre, le sucre : tout ! Pourquoi ? Quand on pétrit la pâte, il faut qu’elle soit pleine de petits grumeaux de matières grasse. Une fois dans le four, ils vont créer des mini poches de vapeur. Le résultat est une pâte bien aérée comme on les aime !

2. L’eau : mieux vaut pas assez que trop En cuisine, on peut toujours ajouter un ingrédient, mais on ne peut jamais l’enlever ! La quantité d’eau est très importante pour réussir votre pâte. Si vous suivez une recette, utilisez la quantité minimum indiquée. Au lieu de tout verser d’un coup, ajoutez votre eau goutte par goutte. L’eau est ce qui va lancer la formation de gluten. Si vous en mettez trop, le résultat sera une pâte trop dure. Beurk !

3. Rajoutez du jus de citron et du vinaigre Encore mieux, essayez de rajouter un peu de jus de citron ou de vinaigre blanc à votre eau. L’acide va ralentir le développement du gluten. Ce qui veut dire une pâte encore plus tendre. Miam !

4. Ne pas trop pétrir et étaler la pâte C’est une erreur que je vois fréquemment. Prenez garde à ne pas pétrir votre pâte comme si votre vie en dépendait. :-) Pourquoi ? La chaleur de vos mains va booster le développement de gluten. Conséquence : la pâte va raffermir. Trop étaler la pâte a le même effet. Alors, ne pétrissez pas votre tarte plus que nécessaire et étalez-la le moins possible.

5. Laissez la pâte refroidir Avant d’étaler votre pâte, mettez-la au frigo pour 30 minutes. Si vous n’êtes pas pressé, attendez un peu plus longtemps. Ce « temps de repos » va permettre au gluten de se détendre. Résultat, votre pâte va très peu réduire au four ! Autre avantage, elle sera plus facile à étaler.

6. Préparez votre plan de travail avant d’étaler Posez votre pâte entre 2 feuilles de papier cuisson. La pâte fragile ne collera pas et elle se déchirera moins facilement. Dernier avantage, ça fera encore moins de nettoyage dans la cuisine !

7. Relâchez de la vapeur Si vous êtes comme moi, vous êtes aussi fan de tartes couvertes. Alors n’oubliez pas de percer des petites fentes dans la pâte qui recouvre la tarte. Ça relâchera de la vapeur et vous évitera une pâte ramollie.

8. Dorez votre tarte Pour un aspect doré, ce n’est pas sorcier. Battez un oeuf avec un peu de crème. Appliquez le mélange à votre tarte avec un pinceau pour une belle couleur dorée.

9. Contrôlez la température Si vous ne préchauffez pas assez votre four, votre pâte va mijoter dans les jus de la garniture. Résultat, elle va ramollir. Solution : préchauffez votre four à 220° (thermostat 7). Enfournez votre tarte et attendez 30 minutes avant de réduire la température. Résultat, vous obtiendrez une pâte croustillante juste comme il faut.

10. Protégez les bords de la tarte Un problème fréquent est que la pâte et la garniture n’ont pas le même temps de cuisson. Pour éviter que les bords de votre tarte soient trop cuits, fabriquez un bouclier. Attendez que votre pâte soit cuite. Ensuite, fabriquez un anneau avec du papier aluminium et recouvrez les bords pour une belle pâte dorée

Partager cet article

TRUFFES AU CHOCOLAT NOIX DE COCO

Publié le par Tropiquirinha

Truffes au chocolat et noix de coco

Confiserie
Végétarien
Très facile :
Moyen :
truffes au chocolat et noix de coco

 


Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 5 minutes


Ingrédients (pour 40 truffes) :

- 200 g de chocolat à croquer
- 100 g de beurre
- 1 oeuf
- 4 cuillères à soupe de sucre glace
- 3 cuillère à soupe de cacao non sucré
- 200 g de noix de coco


Préparation de la recette :

Dans une casserole, cassez le chocolat en morceaux et faites-le fondre sur feu doux dans 4 cuillères à soupe d'eau.

Retirez du feu et ajoutez le beurre en petits morceaux.

Ajoutez ensuite le jaune d'oeuf puis la noix de coco et le sucre.

Mélangez et laissez reposer 3 ou 4 heures dans le frigo.

Quand la pâte est ferme, à l'aide d'une petite cuillère, faites des petites boules que vous passez dans le cacao non sucré.

 

Publié dans CUISINES RECETTES

Partager cet article

WRAPS

Publié le par Tropiquirinha

Ce soir nous vous proposons une sélection de wraps, tous plus bons les uns que les autres...
- Wraps légers saumon-basilic : http://bit.ly/16xtLbJ
- Wraps avocat-crevettes : http://bit.ly/1b6mDtz
- Wraps à l'italienne : http://bit.ly/18b1pan
- Wraps au poulet (nuggets) : http://bit.ly/15AC09M

 


Photo : Ce soir nous vous proposons une sélection de wraps, tous plus bons les uns que les autres... - Wraps légers saumon-basilic : http://bit.ly/16xtLbJ - Wraps avocat-crevettes : http://bit.ly/1b6mDtz - Wraps à l'italienne : http://bit.ly/18b1pan - Wraps au poulet (nuggets) : http://bit.ly/15AC09M

Publié dans CUISINES RECETTES

Partager cet article

BEIGNETS DE CREVETTES CROUSTILLANTS AU CURRY

Publié le par Tropiquirinha

 

 

 

                                

Publié dans CUISINES RECETTES

Partager cet article

22 PLATS JAPONAIS

Publié le par Tropiquirinha

Voici une liste des 22 plats typiquement japonais que je vous recommande de déguster, afin de vous faire plaisir et de découvrir la cuisine japonaise, sa richesse et ses saveurs. Bon appétit.

Si vous faites un voyage au Japon, je vous recommande de vous faire plaisir culinairement parlant. Mais sachez que vous n’aurez pas nécessairement besoin de vous ruiner pour cela, car il est possible de manger pour pas cher au Japon. Alors, j’ai décidé de vous lister 20 plats japonais, délicieux et surtout abordable pour le portefeuille, car on peut les manger, dans des restaurants, pour moins de 1000 yen. En plus, dernièrement, la cuisine japonaise a été déclarée patrimoine mondial de l’Unesco, alors autant en profiter pour la découvrir :

- Okonomiyaki : à faire cuire sur une plaque chauffante située au centre de la table, c’est une sorte d’omelette, sans réel équivalent dans notre alimentation. Son nom veut dire « ce que l’on aime » et « grillé ». Un véritable délice, et aussi un plaisir à préparer.

- Takoyaki : la grande spécialité de la ville d’Osaka, ce sont ces petites boules de pate fourées avec du poulpe à l’intérieur. Vendues en barquettes de 4, 6, 8, 10 ou 12 boules, elles sont à consommer chaudes.

- Monjayaki : ressemblant vaguement à l’Okonomiyaki, celui-ci est la version de la région du Kanto. Sa texture est plus liquide et ne ressemble plus à une omelette. Un régal à consommer chaud, et toujours autant un plaisir à cuire soit même sur la plaque chauffante.

- Ramen : importé de Chine, c’est devenu le plat le plus consommé au Japon aujourd’hui. Un bouillon avec du porc (en général) et des nouilles, le tout assaisonné de sauce soja ou miso.

- Sushi : le plat japonais le plus connu à l’étranger, alors qu’il n’est pas aussi consommé que d’autres plats sur place. Une boulette de riz vinaigrée sur laquelle est disposée du poisson cru, des fruits de mer ou de l’œuf.

- Yakitori : cela signifie « oiseau grillé » et est en faite une brochette de petit bout de poulet grillé, un véritable délice avec sa sauce.

- Karaage : des ingrédients divers, souvent des morceaux de poulets, sont mixés avec de la sauce soja, de l’ail, du gingembre et de la farine de blé avant d’être frit dans de l’huile chaude. Des bons morceaux à croquer à pleines dents.

- Gyoza : lui aussi importé de Chine, il est très populaire au Japon. Une sorte de petit chausson en pâte souvent fourrée à la viande, de bœuf ou de porc. Les meilleurs gyoza du Japon sont consommable dans la ville de Utsunomiya – préfecture de Tochigi (non loin de Nikko).

- Katsudon : il s’agit d’un bol de riz chaud surmonté d’une tranche de porc qui a été panée puis cuite avec un œuf battu. Elle est populaire chez les étudiants la veille des examens car le mot « katsu » en japonais signifie « gagner ».

- Tempura : d’origine portugaise, il s’agit de beignet frit de légumes ou de poissons ou fruits de mers.  Les tempura se veulent être basses calorie et sont l’un des aliments les plus consommés au Japon.

- Miso Soupe : faite à base d’une pâte de haricot / soja fermenté, elle l’un des éléments de base d’un repas traditionnel japonais et est consommée à n’importe quel repas de la journée.

- Yakisoba : encore une recette en provenance de Chine et qui connaît un franc succès au Japon, à tel point qu’elle est incorporée dans la culture locale. Des nouilles à base de farine de blés sont sautées sur une plaque chauffante, et mélangées avec des ingrédients (viandes, fruits de mer, légumes, …), le tout arrosé de sauce.

- Udon : nouilles les plus épaisses et les plus consommées du Japon, faites à base de farine de blé, elles sont de couleur blanche. Elles peuvent être consommées chaudes ou froides.

- Soba : des nouilles faites à base de farine de sarrasin, elles aussi sont très consommées au Japon, et ce de manière froide ou chaude.

- Oden : le pot-au-feu japonais par excellence. Un bouillon dans lequel sont incorporé des ingrédients tels que du poisson, du poulpe, de la viande, des pommes de terre, des œufs. Il est possible de l’acheter un peu partout, notamment dans les conbini.

- Omuraisu : un remix de recettes occidentales devenu japonaise. Une omelette fourrée au riz frit et souvent couverte de ketchup. Très populaire dans les « family restaurant ».

- Guydon : du bœuf en lamelle et sauté déposé sur un bol de riz bien chaud. Un véritable délice qui cale bien l’estomac.

- Onigiri : un peu l’équivalent du sandwich au Japon, c’est plus un encas qu’un plat. Il s’agit d’une boule de riz, souvent triangulaire, fourrée de garnitures diverses et variées. Le tout est enveloppé dans une feuille d’algue appelée Nori.

- Yakiniku : sur un feu au charbon de bois, on fait cuire des morceaux de viande, essentiellement du bœuf, et des légumes et on les mange bien chaud et bien grillé.

- Shabu Shabu : dans un bouillon chaud on va tremper des fines tranches de viandes, essentiellement du bœuf, et des légumes ou du tofu et déguster le tout. C’est une variante de la fondue chinoise.

- Kare : issu de la version indienne (curry), il est plus épais et surtout plus doux, pour s’adapter au goût des japonais. Il est servit avec de la viande, des fruits de mer ou du fromage.

- Sashimi : des tranches de poissons en tout genre, il n’est pas à confondre avec le sushi, car là il n’y a pas du tout de riz vinaigré pour l’accompagner.

Voici donc cette liste de 22 plats japonais à moins de 1000 Yen à consommer sans modération pendant votre séjour au pays du soleil levant. Et vous, vous avez d’autres plats japonais à recommander ?

Publié dans CUISINES RECETTES

Partager cet article

TARTARE ANANAS MANGUE COCO

Publié le par Tropiquirinha

Tartare ananas mangue et pesto coco

Ingrédients

pour Tartare ananas, mangue et pesto coco

  • Pour les sablés :
  • 80 g de beurre demi sel mou
  • 80 g de sucre en poudre
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 1/2 gousse de vanille
  • 100 g de farine à gâteau (poudre à lever incorporée)
  • 1 pincée de fleur de sel
  • Pour la garniture :
  • 1 ananas
  • 1 mangue
  • 1 ou 2 gouttes d'essence de néroli
  • Pour le Pesto coco :
  • 100 g de noix de coco
  • 10 g de noisette
  • 2 c.à.soupe d'huile de noix
  • 2 gousse de vanille
  • 1 c.à.soupe de lait de soja
  • 2 c.à.café de sirop d'agave

Préparation
pour Tartare ananas, mangue et pesto coco

1

Préchauffez le four Th. 6 (180°C).

2

Mélangez énergiquement avec une spatule en bois le beurre mou et le sucre. Ajoutez les jaunes d'œufs un à un. Récupérez les graines de la 1/2 gousse de vanille en les grattant et ajoutez-les à la pâte. Incorporez la farine et la fleur de sel à la préparation. Travaillez la pâte avec une spatule en bois elle doit être homogène. Aplatissez grossièrement la pâte sur une épaisseur de 1/2 cm. Mettez au frais dans un film alimentaire.

3

Faites cuire la pâte environ 20 min. Laissez refroidir et émiettez le sablé.

4

Coupez l'ananas et la mangue en petits dés tel un tartare. Ajoutez 1 ou 2 gouttes d'essence de néroli.

5

Préparez le pesto coco. Dans un mixeur, mélanger la noix de coco et la noisette. Ajoutez l'huile de noix, la vanille, le lait de soja et enfin le sirop d'agave. Si le mélange est un peu épais versez un peu d'eau.

6

A l'aide d'un emporte pièce, montez le dessert. Commencez par le sablé, les fruits puis former une quenelle avec le pesto coco.

Publié dans CUISINES RECETTES

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>