Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

5 CHOSES QUE LES VRAIS VOYAGEURS PEUVENT COMPRENDRE

Publié le par Tropiquirinha

5 choses que seuls les vrais voyageurs peuvent comprendre

 

Il y a des trucs dans la vie que seuls les voyageurs, les vrais de vrais, comprennent. Vous verrez, si vous avez la passion du voyage qui coule dans vos veines, vous vous reconnaîtrez dans ces 5 points! En tout cas, ce sont des choses comme celles-ci qui nous font paraître pour des accrocs finis aux yeux de ceux qui restent dans leur petit coin de pays. 

       traveler

#1: La déprime du retour

Ouffff… Vous savez de quoi je parle. C’est automatique : dès que l’on revient d’un voyage, même si ce n’est qu’une semaine, on déprime. On déteste notre pays natal, on trouve que notre ville manque de vie et de charme, on redoute nos rôties trop normales le matin… bref, on déprime. On se demande même parfois si nous n’aurions pas mieux fait de ne jamais partir, en fin de compte, pour ne pas avoir à vivre cette tristesse. Et ça, voilà quelque chose que les non-voyageurs ne comprennent pas. Ils se disent « mais voyons, tu reviens d’un voyage de X jours, au moins tu es reposé et prêt à revenir dans ta vie quotidienne? ». Non, la réponse est non, et restera non. Nous ne sommes jamais prêts à revenir à la maison, nous n’avons jamais envie que nos expériences si extraordinaires ne deviennent que des souvenirs, nous n’avons jamais envie de quitter les autres voyageurs que nous avons rencontrés, nous n’avons jamais envie de quitter les saveurs locales, la température souvent parfaite et l’architecture tellement différente de la nôtre. Non, nous n’avons pas envie de partir, et encore moins de revenir dans notre logis trop normal, trop déprimant. La déprime du retour, seul un vrai voyageur peut la comprendre.

#2 : La passion qui nous habite

Seuls les voyageurs peuvent comprendre à quel point la passion du voyage est puissante, à quel point elle peut orienter tous nos objectifs et nos décisions de vie. Les passionnés du voyage, ils font tout leur budget en fonction d’un prochain voyage, ils planifient toutes leurs vacances pour partir le plus longtemps possible et ils sont constamment à l’affût de nouvelles destinations à découvrir. C’est plus fort qu’eux, tout simplement.

#3 : L’envie constante de repartir

Un non-voyageur a bien de la difficulté à comprendre que dès que nous sommes assis dans l’avion du retour vers la maison,  notre esprit est mélangé entre nos souvenirs de voyage et la recherche d’une prochaine destination. Les passionnés du voyage, ils regardent la carte qui se trouve dans la pochette devant leur banc d’avion et observent avec envie et curiosité toute la liste des départs de la compagnie aérienne. Ils sont aussi du genre à louer 10 guides Lonely Planet à la bibliothèque et à les lire pour mieux s’imprégner et pour bien choisir leur prochaine destination. Un vrai voyageur pense, pratiquement à chaque jour, au voyage. Ça le fait rêver et ça lui met de la lumière et du bonheur dans sa journée.

#4 : L’amitié/l’amour intense, mais éphémère

Seuls ceux qui voyagent peuvent comprendre l’intensité de l’amitié, ou même de l’amour, avec les autres voyageurs que l’on rencontre. C’est comme si en une ou deux soirées, une amitié ou un amour hyper fort se développe, comme si on avait toujours été amis, amoureux. Malgré tout, nous savons que la relation sera très éphémère, le temps d’une journée, de quelques aventures ou de quelques semaines, lorsque la chance est avec nous. En voyage, on vit les mêmes choses, les mêmes émotions fortes, et c’est comme si on connecte cent fois plus rapidement, et cent fois plus intensément. Cette capacité d’aimer si vite, mais aussi de ne pas trop s’attacher dans l’éventualité où il faudra bientôt se séparer, seuls les voyageurs la comprennent.

#5 : L’inquiétude de ne pas avoir le temps ni l’argent de voyager assez

Voilà un grave problème chez les accrocs du voyage : nous savons que le monde est immense et qu’il regorge d’endroits à découvrir, mais nous sommes aussi assez réalistes pour savoir que la vie est trop courte et que l’argent et le temps ne sont pas suffisants pour tout voir. Ceci signifie qu’il faut faire des choix, et faire des choix lorsqu’il s’agit de voyage, c’est déchirant. On voudrait tout voir, tout faire, tout essayer. Et constamment, on est inquiets de vieillir et de penser qu’un jour, il sera trop tard pour visiter ce pays. Heureusement, il faut se consoler: l’âge ne fait pas en sorte que la passion du voyage s’éteint, au contraire! :)

Et puis, êtes vous un vrai de vrai voyageur? Pour vous, quelles sont les choses ou les situations que seuls les voyageurs comprennent? J’aimerais les entendre!

Publié dans VOYAGES

Partager cet article