Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

PSYCHOMEDIA ..... DANS 10 ANS

Publié le par Tropiquirinha

Les gens sous-estiment à quel point ils changeront en 10 ans

Alors que les gens savent à quel point leur personnalité, leurs goûts et leurs idées ont changé avec les années, ils ont tendance à sous-estimer à quel point ils changeront dans l'avenir, selon des travaux publiés dans la revue Science.

Ils semblent avoir l'illusion qu'ils sont devenus leur réelle et dernière version, commentent les auteurs. L'illusion de stabilité persisterait de l'adolescence à la retraite.

Daniel T. Gilbert de l'Université Harvard et ses collègues (1) rapportent une première étude qui impliquait plus de 19 000 personnes, âgées de 18 à 68 ans, qui ont passé un test de personnalité et répondu à des questions sur leurs préférences, actuelles et de 10 ans auparavant, concernant la nourriture, les vacances, les loisirs, la musique…. Il leur était aussi demandé de prédire ce que seraient leurs réponses dans 10 ans.

Plutôt que t'attendre 10 ans pour vérifier si leurs prédictions étaient exactes, les chercheurs ont comparé les personnes d'âges différents, comparant par exemple les prédictions de celles de 20 ans aux changements que celles de 30 ans estimaient s'être produits dans les 10 années précédentes.

Bien que les changements étaient plus importants chez les jeunes, à tout âge, les participants prédisaient moins de changements que ce qui était rapporté par les participants plus vieux.

Dans une deuxième étude, ils ont analysé les résultats de tests de personnalité passés à 10 ans d'intervalle par 4000 personnes. Le taux de changement était très similaire à celui rapporté quand les gens regardent 10 ans en arrière; il était aussi significativement plus élevé que ce que les gens prédisent en regardant en avant.

Ces résultats illustrent notamment la difficulté de prendre des décisions pour le long terme, soulignent les chercheurs. Pour ce faire, suggérait une étude précédente du chercheur, les gens auraient tendance à prendre de meilleures décisions en tenant compte de ce que vivent les gens plus âgés autour d'eux plutôt que se fier uniquement sur leurs propres prédictions.

Certaines études ont montré, au contraire, que les gens avaient tendance à sur-estimer à quel point ils avaient changé dans le passé et changeront dans le futur. Les résultats varient, souligne Gilbert, selon les variables qui sont mesurées. Dans la présente étude, précise-t-il, des traits fondamentaux habituellement considérés stables, tels que l'extraversion et l'anxiété, étaient étudiés. Des questions plus spécifiques demandant aux participants de prédire combien d'argent ils croyaient faire dans le futur, à quel point ils seront en forme ou auront du succès étaient évitées.

Publié dans PSYCHOLOGIE REFLEXIONS

Partager cet article

50 MEILLEURS BLOGTROTTEURS DE 2013

Publié le par Tropiquirinha

PERE NOEL VELO

CLIQUER SUR LA CARTE

 

Publié dans VOYAGES

Partager cet article

CHANG RAI - LAOS

Publié le par Tropiquirinha

NOUVELLE LIGNE DE BUS ENTRE CHANG RAI ET LE LAOS

 

Suite à l’ouverture récente du 4e pont de l’amitié reliant la Thaïlande et le Laos, Transport Co Ltd, la compagnie de bus publique, a présenté sa 11ème ligne de bus allant de la province de Chiang Rai à Bokéo au Laos.
 

Bus Thaïlande Laos

La nouvelle ligne de bus part de Chiang Rai, passe par Chiang Khong pour arrive à Bokéo en  traversant le nouveau pont sur le Mékong reliant Chiang Rai et Huay Xai dans la province Bokeo au Laos pour un voyage entre les deux provinces « plus pratique » selon les mots du ministre des Transports.
La ligne utilise des bus climatisés de deuxième classe avec 46 sièges offrant quatre à huit voyages par jour. Les deux pays lui ayant consacré trois bus chacun.

Le tarif pour un aller simple de Chiang Rai à Bokéo est de 220 bahts (55 000 Kip) et de Chiang Khong à Bokéo 30 bahts (7500 Kip) . La ligne s’arrête à la station de bus de Bokeo et couvre une distance de 166 km parcourus en quatre heures.

Il existe également un transfert en bus sur le pont au moins quatre fois par jour pour un tarif de 20 bahts par personne (5000 Kip) . La traversée du pont est limitée à la circulation automobile. Les vélos ne sont pas autorisés. Aucun des ponts de l’amitié ne sont d’ailleurs bizaremment autorisés aux bicyclettes.

Le 4ème Pont de l’Amitié sur le Mékong reliant Chiang Khong dans la province de Chiang Rai, en Thaïlande et Huay Xai dans la province de Bokeo au Lao,s a ouvert le 11 Décembre

 

AIR ASIA LANCE DES FORMULES AVION PLUS BUS

 

La compagnie aérienne low cost Air Asia a lancé son “City Transfer Service” qui permettra aux voyageurs de combiner les vols avec un transport terrestre vers des destinations touristiques à proximité des aéroports et pour célébrer cette nouvelle offre, la compagnie propose un très bon prix pendant quelques jours seulement.


Air Asia Thailande

D’abord, Air Asia offrira un service de Don Mueang ç Bangkok à Phitsanulok avec un transfert à Sukhothai en bus ou toujours à partir de Bangkok jusqu’à Chiang Mai avec un transfertpar la route à Pai. L’objectif de cette nouvelle offre est de créer un réseau de voyage pratique en desservant les destinations proches de villes où Air Asia atterrit. « En une seule réservation , les voyageurs peuvent choisir l’ensemble de leur voyage et faire un paiement unique. Le service offre une grande valeur pour les voyageurs et les visiteurs étrangers qui souhaitent voyager dans toute la Thaïlande pendant la période des vacances de fin d’année. » a déclaré le PDG.

Et pour inaugurer le service, comme de coutume chez Air Asia, de très intéressantes tarifs qui commencent à partir de 940 THB pour Bangkok – Sukhothai et 1.265 THB pour Bangkok – Pai, compreant le vol, le transfert par la route et les taxes et des frais aéroport. Pour bénéficier de ces prix de lancement, les réservations doivent être faites avant le 22 Décembre pour un voyage entre le 20 décembre et le 31 Mars 2014.

Alors que les passagers au départ de Chiang Mai peuvent profiter d’un service terrestre similaire pour Koh Lanta comme une extension à un étterrissage à Krabi.

Publié dans SPECIAL THAILANDE

Partager cet article

14 SIGNES QUI MONTRENT QUE VOUS ETES ACCROS AUX VOYAGES

Publié le par Tropiquirinha

TIRE DE BUZZ FEED

1. Vous êtes plus excité par votre prochaine aventure que vous ne l’êtes par les fêtes de Noël.

14 signes qui montrent que vous �tes accro aux voyages

.

Via name.com

2. Tout le monde sait quoi vous offrir pour Noël ou votre anniversaire : de l’argent ou des bons d’achat pour des billets d’avion ou de train.

14 signes qui montrent que vous �tes accro aux voyages

3. Vous avez un compte épargne spécialement dédié aux voyages.

14 signes qui montrent que vous �tes accro aux voyages

.

4. Vous pensez que les cartes sont les plus belles décorations.

14 signes qui montrent que vous �tes accro aux voyages

.

5. Vous savez que votre désir de découvrir de nouvelles régions du monde ne sera jamais satisfait. Il ne fait qu’augmenter avec chaque voyage.

14 signes qui montrent que vous �tes accro aux voyages

.

6. Pour vous, voyager est comme faire des études : on ne cesse jamais d’apprendre des choses.

14 signes qui montrent que vous �tes accro aux voyages

7. Vous ne vous perdez jamais, vous explorez.

14 signes qui montrent que vous �tes accro aux voyages

.

8. Vous êtes en manque si vous attendez trop longtemps entre deux voyages.

14 signes qui montrent que vous �tes accro aux voyages

.

9. Vous ne comprenez pas que quelqu’un puisse préférer rester dans sa région pendant les vacances.

14 signes qui montrent que vous �tes accro aux voyages

.

10. 97% de vos objectifs de vie sont liés à vos voyages.

14 signes qui montrent que vous �tes accro aux voyages

.

Via imgur.com

11. Votre vie n’est qu’une série de voyages et de temps d’attente entre chacun d’entre eux.

14 signes qui montrent que vous �tes accro aux voyages

.

12. Vous avez un besoin constant d’être dans une ville où personne ne vous connait.

14 signes qui montrent que vous �tes accro aux voyages

.

13. Vous passez AU MOINS une heure par jour à consulter des blogs de voyage, des citations et des photos.

14 signes qui montrent que vous �tes accro aux voyages

.

14. Et vous croyez que ce serait la mort assurée si vous étiez forcé de rester au même endroit pour le restant de votre vie.

14 signes qui montrent que vous �tes accro aux voyages

.

Publié dans VOYAGES

Partager cet article

PSYCHOMEDIA INDICES GLYCEMIQUES....

Publié le par Tropiquirinha

Une alimentation à faible indice glycémique ferait brûler plus de calories

Une alimentation à faible indice glycémique permettrait de brûler plus de calories qu'une alimentation faible en gras ou faible en glucides, selon une publiée dans le Journal of the American Medical Association. Toutes les calories ne sont donc pas égales pour le contrôle du poids; leur qualité influence la quantité de calories dépensées lors du métabolisme, concluent les auteurs, ce qui remet en question un dogme qui prévaut depuis les années 1960.

Cara Ebbeling et David Ludwig de l'Université Harvard ont étudié quel type d'alimentation aidait le mieux à brûler les calories chez des personnes qui avaient perdu du poids.

Une difficulté pour maintenir une perte de poids est justement que cette dernière entraîne un ralentissement du métabolisme.

Ils ont mené cette étude avec 21 personnes obèses, âgées de 18 à 40 ans, ayant perdu en moyenne 13,5 kilos. Elles ont suivi, pendant 4 semaines, un des trois régimes suivants qui comportaient le même nombre de calories, soit environ 1600: un régime faible en gras ("low-fat"), un régime faible en glucide ("low-carb", proche du régime Atkins) et un régime à faible indice glycémique.

L’indice glycémique classe les glucides sur une échelle de 0 à 100 (100 correspondant au glucose pur), en fonction du degré et de la rapidité de la hausse de glucose sanguin (glycémie) qu'ils entraînent. Un régime à faible indice glycémique vise à garder la glycémie et la production d'insuline les plus stables possible. Il exclut les aliments comme le pain blanc, le riz blanc et ceux contenant beaucoup de sucre ajouté. Il favorise les grains entiers et inclut les gras et les protéines de qualité. Aucune classe alimentaire n'est ainsi exclue. La stabilité de la glycémie permet entre autres d'éviter la faim liée à la baisse de celle-ci.

Les participants qui suivaient le régime faible en glucides brûlaient environ 300 calories de plus par jour que ceux qui suivaient le régime faible en gras, ce qui est considérable. Alors que le régime à faible indice glycémique amenait une dépense de 150 calories de plus que le régime faible en gras.

Le régime faible en gras, et donc plus riche en glucides, ralentit le métabolisme, soulignent les chercheurs, et c'est une raison pour laquelle le poids perdu est rapidement repris. C'est en stimulant la sécrétion d'insuline que ce régime ferait dépenser moins d'énergie. Cette dernière favoriserait le stockage sous forme de graisses plutôt que l'utilisation sous forme d'énergie.

Mais le régime faible en glucide, qui était le plus performant du point de vue métabolique, était lié à des niveaux plus élevés de l'hormone de stress cortisol et de protéine C-réactive, un marqueur d'inflammation, augmentant ainsi le risque cardiaque.

La solution serait, selon les chercheurs, non pas d'éliminer drastiquement les glucides mais de choisir les bons glucides. Adopter cette alimentation nécessite toutefois un peu plus d'apprentissage.

Au niveau théorique, cette étude, qui doit être suivie d'autres de plus grande envergure, soutiendrait l'hypothèse, explique Gary Taubes, auteur de "Why We Get Fat", dans le New York Times, que l'obésité n'est pas seulement due à un déséquilibre entre les calories ingérées et dépensées mais aussi (et surtout?) à un déséquilibre entre les calories utilisées comme énergie et celles mises en réserve sous forme de graisses.

Notons, pour ce qui du régime faible en gras, qui serait pourtant toujours recommandé par certaines autorités de santé et organismes professionnels, qu'il présente notamment l'inconvénient de trop réduire les bons gras qui sont importants pour différentes fonctions de l'organisme. Il faudrait ni trop de gras, ni trop peu. Une étude publiée en 2011 montrait qu'un régime faible en gras n'était pas plus efficace que certains aliments pour abaisser le niveau de cholestérol.

Publié dans ACTUALITES

Partager cet article

PSYCHOMEDIA LES EMOTIONS SONT CONTAGIEUSES

Publié le par Tropiquirinha

Les émotions sont facilement contagieuses

Les recherches montrent que les émotions- positives comme l'enhousiasme et la joie, et négatives comme la tristesse, la peur et la colère - passent facilement d'une personne à l'autre souvent sans qu'elles le réalisent. La contagion émotionnelle se produit en quelques millisecondes selon Elaine Hatfield de l'université d'Hawaii et co-auteure du livre "Emotional Contagion".

Durant une conversation, les humains tendent inconsciemment à imiter les expressions faciales, la posture, le langage corporel ainsi que le ton et le rythme de discours de l'autre personne, selon John T. Cacioppo de l'Université de Chicago. Plus une personne est expressive et sincère, plus ses émotions auront tendance à être perçues et imitées.

Dans une étude de l'Université Uppsala en Suède, des chercheurs ont exposé des gens à des photos de figures heureuses ou en colère pendant 30 millisecondes, les faisant suivre immédiatement de figures neutres émotionnellement. Même si les participants ne réalisaient pas qu'ils l'avaient vue, ils répondaient avec des réactions des muscles faciaux qui correspondaient à la photo qu'ils avaient vue.

Ces réactions musculaires peuvent amener à ressentir l'émotion à un certain degré en activant les mêmes neurones que si l'émotion était vécue personnellement selon Hatfield. Autrement dit, la boucle de rétroaction peut aller dans les deux directions: normalement quand vous vous sentez heureux, le cerveau peut envoyer le signal aux muscles et provoquer le sourire. Dans l'effet de contagion des émotions, les muscles faciaux impliqués dans le sourire peuvent se mettre en action et ces mouvements musculaires peuvent ensuite envoyer le signal au cerveau de l'émotion à ressentir.

Ces processus intervenant dans la communication sont très adaptatifs et fonctionnels car ils permettent de savoir ce que les autres ressentent et pensent.

Le niveau de synchronisation émotionnelle dépend partiellement du niveau d'intimité et d'investissement émotionnel dans la relation. Ainsi les gens vivant sous le même toit sont particulièrement susceptibles de synchroniser leur humeur.

Alors que certaines personnes, plus expressives, ont davantage tendance à transmettre aux autres leurs humeurs, certaines, ayant une plus grande réactivité physiologique (par exemple un rythme cardiaque accéléré lorsque nerveuses), ont plus tendance à devenir envahies par les humeurs des autres, selon Cacioppo.

Avec de la chance, les gens peuvent se laisser influencer par les émotions positives et passer par-dessus les négatives. Certains psychologues toutefois soupçonnent que les émotions négatives soient plus contagieuses.

Publié dans PSYCHOLOGIE REFLEXIONS

Partager cet article

MA BINETTE EN PERE NOEL

Publié le par Tropiquirinha

DEC ARBRE DE NOEL

pixiz 52a44ae14a674

 

 

pixiz 52a450958b690

 

pixiz 52a450e4d1bf6

 

pixiz 52a4516f960b2

 

pixiz 52a4528a33dd0

Publié dans MOI

Partager cet article

PSYCHOMEDIA CERVEAU ET SCENE DE LA NATURE

Publié le par Tropiquirinha

ARTICLE TIRE DE PSYCHOMEDIA

 

Une étude, publiée dans la revue Neuroimage, a utilisé l'imagerie cérébrale fonctionnelle pour évaluer comment l'environnement influence les fonctions cérébrales.

Les scènes paisibles de l'environnement contenant des éléments naturels, comme la mer, provoquent la connexion de différentes régions du cerveau alors que les environnements fabriqués par l'humain tels que les autoroutes perturbent ces connexions.

Michael Hunter, de l'Université de Sheffield, et ses collègues européens ont pris des images de l'activité du cerveau de volontaires alors qu'ils regardaient des images de scènes tranquilles de plages ou de scènes de circulation automobile. Les participants entendaient le même son, perçu comme un grondement constant, pour les deux scènes.

Les scènes naturelles et tranquilles provoquaient la connexion de différentes régions du cerveau indiquant que ces dernières fonctionnaient en synchronisation. Les scènes d'autoroutes perturbaient ces connections.

"Les gens ressentent la tranquillité comme un état de calme et de réflexion, qui est réparateur comparativement aux effets stressants d'une attention soutenue dans la vie de tous les jours", dit Hunter.

"Il est bien connu que les environnements naturels induisent des sentiments de paix alors que les environnements urbains d'origine humaine sont vécus comme non-tranquilles. Nous avons voulu comprendre comment le cerveau fonctionne quand il perçoit des milieux naturels, afin que nous puissions mesurer l'expérience de la tranquillité."

Des études précédentes ont montré que la connexion de différentes régions éloignées du cerveau est caractéristique de l'activité du cerveau au repos. Des études ont également montré l'effet restaurateur pour les capacités mentales de quelques minutes passées dans la nature.

Publié dans PSYCHOLOGIE REFLEXIONS

Partager cet article

PSYCHOMEDIA PRESERVER LES CAPACITES MENTALES

Publié le par Tropiquirinha

ARTICLE TIRE DE PSYCHOMEDIA

Les personnes âgées sont souvent encouragées à rester actives pour garder leurs capacités mentales, qu'elles doivent "utiliser ou perdre." Mais, indiquent les auteurs d'une étude publiée la revue Psychological Science, seules certaines activités sont susceptibles d'améliorer le fonctionnement cognitif.

Il semble qu'il ne suffise pas de faire quelque chose mais qu'il est important de faire quelque chose qui n'est pas familier et qui représente un défi mental, explique Denise Park de l'Université du Texas à Dallas. "Quand vous êtes à l'intérieur de votre zone de confort vous pouvez être en dehors de la zone d'amélioration", dit-elle.

Avec ses collègues, elle a mené cette étude avec 221 personnes, âgées de 60 à 90 ans, qui étaient assignées au hasard à trois groupes qui devaient s'engager dans un type particulier d'activité 15 heures par semaine pendant 3 mois:

- apprendre une nouvelle compétence (la photographie numérique, la courtepointe, ou les deux) ce qui exige un engagement actif et fait appel à la mémoire de travail, la mémoire à long terme et d'autres processus cognitifs de haut niveau;
- se livrer à des activités plus familières à la maison telles qu'écouter de la musique classique et faire des puzzles de mots;
- faire des activités qui impliquent des interactions sociales telles que des excursions et des diverses activités de loisir.

Les trois groupes étaient fortement encouragés à continuer à apprendre et à développer leurs compétences.

Les participants qui devaient apprendre de nouvelles compétences ont présenté des améliorations de la mémoire, ce qui n'était pas le cas de ceux qui se consacraient à des activités sociales ou des activités mentales moins exigeantes.

"C'est de la spéculation, mais si les activités qui représentent un défi mental ralentissaient le vieillissement du cerveau?", demande-t-elle. "Chaque année sauvée pourrait être une année supplémentaire de vie de bonne qualité et d'indépendance."

Voyez également:

Psychomédia avec source: Association for Psychological Science.

Publié dans PSYCHOLOGIE REFLEXIONS

Partager cet article

PSYCHOMEDIA LA COMPASSION ENVERS SOI MEME

Publié le par Tropiquirinha

ARTICLE TIRE DE PSYCHOMEDIA

Trois composantes de la compassion envers soi-même

Le concept de compassion envers soi-même s'est développé et popularisé ces dernières années sous l'influence notamment d'un courant d'intégration de certains aspects de la philosophie bouddhiste à la psychologie cognitive et en particulier d'intégration de l'approche dite de pleine conscience à la psychothérapie cognitive.

Selon le modèle développé par Kristin Neff et adopté par plusieurs chercheurs du domaine, la compassion envers soi-même dans les situations de difficulté, implique trois composantes:

  • La bienveillance envers soi-même
    Être chaleureux(se) et compréhensif(ve) envers soi-même dans les moments douloureux, d'échec ou de sentiment d'être inadéquat(e), plutôt que d'ignorer les difficultés ou de se critiquer négativement.

    Les personnes compatissantes envers elles-mêmes reconnaissent qu'être imparfaits, vivre des échecs ou des difficultés est inévitable. Elles ont alors tendance à être bienveillantes envers elles-mêmes dans ces situations plutôt que de ressentir de la colère. Une plus grande sérénité en découle. Lorsque cette réalité est niée ou combattue, la souffrance augmente sous forme de stress, de frustration et d'autocritique.

  • La reconnaissance de son humanité
    Reconnaître que la souffrance et l'échec personnel fait partie de l'expérience partagée par l'humanité.

    La frustration par rapport au fait que les choses ne se produisent pas comme désiré est souvent accompagnée d'un sentiment irrationnel d'isolement, d'être seul(e) à vivre ces situations. Reconnaître que l'on est humain est aussi reconnaître que les pensées, les émotions et les comportements sont affectés par des facteurs «externes» tels que l'histoire parentale, la culture, les facteurs génétiques et environnementaux, ainsi que par les comportements et les attentes des autres. Cette reconnaissance aide à être moins critique sur ses faiblesses personnelles.

  • La pleine conscience
    Observer les pensées et les émotions négatives telles qu'elles sont, sans essayer de les nier ou de les supprimer, et sans les juger.

    Le fait de relier ses propres émotions et pensées à la nature humaine aide à percevoir sa propre situation dans une plus large perspective. Cette observation aide à ne pas se sur-identifier à ses pensées et émotions, ce qui prévient d'être emporté(e) par une réactivité négative, favorisée par un focus étroit et une rumination des émotions négatives.

  • Dans une étude publiée en 2009 dans le Journal of Personality, Kristin Neff et Roos Vonk ont comparé la compassion envers soi-même à l'estime de soi. Il s'avérait que la compassion prédisait des sentiments plus stables de valeur personnelle que l'estime de soi et était moins dépendante des circonstances. Elle était aussi notamment moins liée à la comparaison sociale, au soucis de l'apparence et à la ferneture d'esprit.

    Des études ont associé la compassion envers soi-même à la santé psychologique: des niveaux élevés étaient liés à une plus grande satisfaction générale, à l'intelligence émotionnelle, aux liens sociaux, à l'atteinte d'objectifs, ainsi qu'à moins d'auto-critique, de dépression, d'anxiété, de rumination, de perfectionnisme, de buts de performance et de troubles des comportements alimentaires.

    Voyez également:

    FAITES LE TEST: Quel est votre niveau de compassion envers vous-même?
    La compassion envers soi-même aide à traverser une séparation
    La compassion envers soi-même aiderait à maigrir
    Qu'est-ce que la méditation et la psychothérapie de pleine conscience (mindfulness)?
    FAITES LE TEST! Quel est votre niveau d'estime de soi?

    Psychomédia avec sources:
    self-compassion.org, New York Times, Journal of Personality

Publié dans PSYCHOLOGIE REFLEXIONS

Partager cet article

1 2 > >>