Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

6 MARCHES PROCHE DE BANGKOK

Publié le par Tropiquirinha

6 old markets close to Bangkok

While fancy shopping malls are popping up in Bangkok like mushrooms in the rainy season, we still look to escape to enjoy the charms of traditional markets outside Bangkok. Here are six easily reached old markets that give you a more authentic shopping experience. 

By BK staff | May 23, 2014

  • 6 old markets close to Bangkok
    Banmai
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6

PRANBURI

 

Walking Street at the 200-year-old market

217km/3 hrs

Open Saturday, 4.30pm-9.30pm

Not only does Pranburi have serene beaches and a lush national park, the province is home to an old town with a market aged over 200 years old. Around since the Ayutthaya era, Pranburi was once a commercial hub in the area following the railway line expansion through the province in 1905. The new roads and developments in the area 30 years ago, though, drew a large number of residents away from the old town, leaving the area quieter. And just about five years ago the market was revitalized by a group of locals hoping to preserve the traditional way of life. They opened the walking street along the well-maintained old-style shophouses to visitors on Saturday evenings. Situated behind the Pranburi train station, the walking street (tinyurl.com/qymy7qf) houses several shops and stalls selling handmade products and traditional food and desserts.

Highlights: For street stalls, look for rice in lotus leaf and somtam boran, which are hard to find these days. The two must-visit shops in the walking street are Prod Pran coffee shop (087-908-9080) and souvenir shop Baan Ama (tinyurl.com/nmwy33e), both decorated with retro items, offering good photo opportunities and they are just a short distance from each other.

Bonus: The market is in fact quite close to Pak Nam Pran, a 20-minute drive from Hua Hin town. The beach in Pak Nam Pran is beautiful and quiet offering a good spot to chill by the sea before heading to the market in the evening. You can also rent a bike from one of the beachfront resorts and explore the temples, waterfalls, caves, pineapple plantations, fishing villages along the beachfront road. For more information, call TAT Prachuap Khiri Khan at 032-513-3885. 

 

 

SUPHANBURI

Samchuk

140 km/2 hrs
Open daily, around 8am-5pm

Set on the banks of the Ta Chin River, Samchuk is one of the country’s most famous and authentic markets. The riverside site has been a trading spot for people living along the Ta Chin since the 18-19th centuries before roads made river travel obsolete. But in 2000, the community gathered and decided to revitalize the old market while preserving its original atmosphere. It turned out to be Samchuk’s largest development plan, taking nine years to complete. The market is now an award-winning example of old market revitalization that’s been copied by numerous markets across the country.
Highlights: Visit Khun Chamnong Jeenaruk Musuem to learn the history of the market through the lifestyle of a local noble who lived during the 1910-70s, before getting some black coffee at Raan Cafe Ta Ruea Song next to the entrance from the pier. Slightly odder is Baan Coke, a mini Coca-Cola museum displaying a vast collection of Coke-related products ranging from glasses to vintage ads. As for food, the old market serves up a variety of fare but you should try the noodles with supersized fish balls.
Bonus: A few more minutes of driving takes you to Buffalo Villages (www.buffalovillages.com) where you can check out the life of this animal beloved to Thai farmers. Travel further into Singaburi province, which is even closer than Amphur Muang, for the famous Mae La pla pao (grilled snake fish) places along Mae La River and one of Thailand’s largest reclining Buddha statues at Wat Phra Non Chaksi.

Kao Hong

97 km/1.30 hr
Open daily 8am-5pm

If Samchuk is packed with hungry weekenders, Kao Hong is its quiet counterpart. Started with nine shophouses built by a Thai-Chinese rice tycoon as his trading headquarters on the banks of the Ta Chin River, the market was later expanded to three times the size and roughly divided into three zones: central, lower and the upper markets, where the rows of wooden shophouses are.
Highlights: We can guarantee veteran photographers and precious posers alike will fall prey to the old buildings’ charms, as there are numerous spots with an opportunity for good photos. Shop houses decked out with vintage furniture are also open for photo shoots for free—they don’t even care if you shop or not. Why so relaxed you ask? Because the rental fee is so cheap, locals tell us. At the center of the market there’s a four-story tower that locals would use as a fort to watch out for intruders in the old days. 
Bonus: As the location is not far from Suphanburi town center, this is a chance to explore one of Thailand’s cleanest and tidiest cities with tourist landmarks like the Banharn-Chamsai Tower where you can get the elevated panorama of the entire city and the Dragon Descendants Museum (Open Wed-Mon, 10am-4pm. Entry B299 for Thais, B499 for foreigners) where you can explore the long history of Chinese families and communities in Thailand.

RATCHABURI

Chet Samian

92 km/1.30 hr
Open Fri-Sun, 3-7pm. Art performances every last weekend.

These past couple of years, the status of the Chet Samian community and its local market have been elevated to a truly “cool” old market destination easily reached from Bangkok. It’s mostly thanks to the promotion of Patravadi Theatre’s Suan Silp Baan Din project and its founder, the Silpathorn award-winning Manop Meejamras, whose family is originally from this district. Compared to other markets, Chet Samien is really tiny: there are around 20 shophouses facing each other on the street that leads to the river. The super quiet market on weekdays turns into a bustling market every Sat-Sun with the influx of Bangkokians, and the last weekend of every month, sees performaces from Suan Silp Baan Din.
Highlights:
 They have this amazing chicken that they bake in a jar over burning coal, so that the chicken has a delicious smoky flavor. But the true highlights are art performances curated by Manop Meejamras. For your first visit, drop by at Chet Samian Local Museum for a collection of old photos and artifacts covering the history of the community before strolling around the stalls and shophouses. A small riverside stage sits at the end of the market’s street. This is not only where you watch all the performances but it’s also a spot to enjoy a beautiful sunset.

Bonus: As Chet Samian is located in Potharam district, a walk around Potharam Market (15km away) will complete your vintage Ratchaburi itinerary. Around five time larger than Chet Samian, Potharam Market features restaurants, old movie theatres, galleries and Chinese temples.

SAMUT PRAKARN

Khlong Suan

80 km/1 hour
Open daily, around 8am-5pm

Just 30 minutes away by motorway (exit at Ladkrabang), this place is a foodie paradise within reach of urban mortals. From the entrance, Khlong Suan is packed with food stalls selling every old recipe under the Siamese sun, like the rare kanom dok jok, a fried dessert in the shape of flower. Situated on Pravetburirom canal, this old community harking back to the King Rama V era used to be the top shopping spot for people who traveled along the canal linking Bangkok and Chacherngsao. Though it’s divided along provincial lines—Samut Prakarn and Chacherngsao—Khlong Suan is famous for its laid back living, harmonious Chinese and Muslim communities and great coffee shops. 
Highlight: Funny how places with good quality of life always have the best coffee shops. The must-visit is Pae Li. This coffee house is particularly popular for its grandpa, who has appeared in every media outlet out there. Even though he’s in his 80s, he still serves every drink and smiles to any camera approaching him.
Bonus: Along the way to Khlong Suan, you will pass stalls selling the famous pla salid (deep fried fish) from Bang Bor which is the best and the biggest pla salid-producing area in Thailand.

CHACHERNGSAO 

Ban Mai

80 km/1.30 hour
Open daily, 8am-5pm (some shops only open on weekends)

Banmai Market, in Chacherngsao harks back to Rama 4. The market was created by Chinese immigrants who built their homes along the Bangpakong (Ta Chin) River long ago, and it slowly became the economic hub of Chacherngsao. It remains famous to this day, having served as a location for TV series and movies such as Yoo Gab Gong and Nang Nak.
Highlight: You can’t miss Ban Pa Nu, a riverside restaurant in Ban Mai, which specializes in pla chon lui suan and tom yam goong mae nam with ingredients coming from the Bangpakong river. For desert, venture over to Mae Wong’s for their stellar lod chong. 
Bonus: Don’t forget to pay respect to the Luang Por Sothorn Buddha statue, legendary cousin of Luang Por To in Sumut Prakarn. You can also cruise along Bangpakong River to see the riverside communities. To visit these destinations, catch the boat from Luang Por Sothorn Temple to the Banmai market B100.

Publié dans SPECIAL THAILANDE

Partager cet article

34 ASTUCES POUR FACEBOOK

Publié le par Tropiquirinha

- Eviter les questions indiscrètes sur Facebook
Pour des raisons de confidentialité ou par oubli, vous n'avez pas renseigné tous les informations de votre profil : numéro de téléphone, adresse, situation professionnelle, vie amoureuse … Or depuis peu, vos amis peuvent vous demander ces informations à l'aide d'un bouton affiché à côté de chaque élément. Pour vous protéger des questions indiscrètes des autres membres, il vous suffit de faire en sorte que les éléments que vous n'avez pas renseignés n'apparaissent plus sur votre profil. Suite ...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


- Contrôler l'aspect de sa page Facebook
Vous aimeriez savoir ce que chacun peut savoir de vous lorsqu'il affiche votre page Facebook ? Facile avec la fonction Aperçu de profil de Facebook. Vous pourrez alors ajuster vos réglages de confidentialité si vous affichez trop d'informations. Suite ...

 

 

- Vérifier les connexions à son compte Facebook
Pour vérifier que personne ne se connecte à votre compte Facebook à votre insu, vous pouvez vérifier les horaires et endroits des dernières connexions. Suite ...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


- Effacer un message sur Facebook
Vous avez publié un message sur Facebook et après réflexion, vous préférez le supprimer de votre profil et du mur de vos amis ? Pourtant à première vue, aucune option ne vous permette de retirer un message. Suite ...

 

- Publier une vidéo YouTube sur Facebook
Vous souhaitez partager avec vos amis sur Facebook une vidéo trouvée sur YouTube ? C'est facile grâce aux outils de partage intégrés au célèbre service de vidéos en ligne. Suite ...
 

 

 


- Intégrer Facebook à Gmail
Vous souhaitez suivre les nouveautés de vos amis directement dans Gmail ? A l'aide d'un simple plugin, vous pouvez intégrer Facebook à la messagerie Gmail et accéder ainsi rapidement à toutes les informations de Facebook. Suite ...

 

 

Partager cet article

POURQUOI OUBLIE T ON SES SOUVENIRS D ENFANCE

Publié le par Tropiquirinha

Vous souvenez-vous de vos premiers pas ? De vos premiers jouets ? De votre arrivée à la crèche ? Certainement pas. Comme de nombreuses espèces, l’homme oublie la plupart de ses souvenirs infantiles. Katherine Akers et ses collègues de l’Hôpital pour les enfants malades, à Toronto, ont montré, chez les rongeurs, que cela résulte en partie de la formation importante de nouveaux neurones (ou neurogenèse) pendant l'enfance.

Le stockage des souvenirs s’effectue dans plusieurs aires cérébrales, en particulier dans l’hippocampe. Avec le bulbe olfactif, c’est aussi l’une des deux principales zones où de nouveaux neurones se forment à l’âge adulte – bien qu’en quantité moindre que dans l’enfance.

La mémorisation renforce certaines connexions (ou synapses) entre neurones et en affaiblit d’autres. Ainsi, dans le cerveau, un souvenir est codé par une configuration particulière de modifications de synapses. Dès lors, la formation de nouveaux neurones, qui établissent des connexions avec les anciens, pourrait être à double tranchant. D’un côté, elle participerait à la mise en place de nouveaux réseaux lors de la mémorisation – et des expériences ont montré que la neurogenèse adulte favorise l’enregistrement de souvenirs voisins (deux endroits ressemblants, par exemple, ne sont pas fondus en un seul souvenir mais ils sont stockés tous les deux et discriminés par la suite). D’un autre côté, elle perturberait les réseaux neuronaux existants – et des simulations sur ordinateur suggèrent qu’elle effacerait ainsi certains souvenirs.

C’est cette dernière hypothèse qu’ont testée les neurobiologistes à travers une série d’expériences. Ils ont d’abord fait mémoriser une réaction de peur à des souriceaux et des souris adultes : les animaux étaient placés dans une enceinte et un léger choc électrique à la patte leur était systématiquement administré en présence d’un certain décor. Quand on les replaçait dans ce décor par la suite, ils se figeaient, comme tétanisés, au lieu d’explorer l’enceinte.

La durée pendant laquelle les souris ont gardé la mémoire de cette peur a été analysée en les confrontant à l’environnement effrayant de 1 à 28 jours après l’apprentissage. Les souris adultes manifestaient toujours autant de réaction de peur au bout de 28 jours, tandis que les souriceaux, chez qui la neurogenèse est bien plus importante, en montraient vite beaucoup moins : ils oubliaient plus rapidement le conditionnement.

Peut-on alors accélérer l’oubli en stimulant la neurogenèse dans l’hippocampe ? Pour le déterminer, les neurobiologistes ont appris une réaction de peur conditionnée à des souris adultes, puis leur ont fait pratiquer diverses activités favorisant la formation de nouveaux neurones, telles que l’exercice physique (de la course dans une roue). Et en effet, quand elles étaient confrontées au contexte « effrayant » par la suite, ces souris manifestaient moins de peur que leurs congénères qui n’avaient pas couru.

À l’inverse, peut-on fixer les souvenirs infantiles en ralentissant la neurogenèse ? C’est ce qu’ont ensuite examiné les chercheurs. Ils ont conditionné des souriceaux à avoir peur d’un certain contexte, puis ils ont diminué le taux de formation de nouveaux neurones chez une partie d’entre eux en leur administrant diverses substances pharmacologiques. Les souriceaux à la neurogenèse ralentie se souvenaient plus de leur peur que leurs congénères non traités.

Les chercheurs ont répété ce conditionnement chez des cochons d’inde et des dègues du Chili (un autre petit rongeur) âgés de quelques jours. Ces espèces ayant une longue gestation, leur cerveau est mature à la naissance et leur neurogenèse infantile est moins importante que celle des souriceaux. De fait, ils gardent le conditionnement en mémoire, tandis que les souriceaux l’oublient. Les neurobiologistes ont ensuite augmenté artificiellement la neurogenèse des cochons d’inde et des dègues du Chili, qui se sont mis à oublier plus vite, puis l’ont diminuée, augmentant ainsi la persistance de leur souvenir.

Selon Alexandra Veyrac, du Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon et du Centre de Neurosciences Paris-Sud, cette étude est la première à explorer de façon approfondie le rôle de la neurogenèse infantile. Elle renseigne aussi sur la neurogenèse adulte : celle-ci serait plus limitée car le cerveau doit faire un compromis entre l’apprentissage constant de nouvelles informations (favorisé par la formation de nouveaux neurones), parfois très importantes, et leur mémorisation à long terme (perturbée par les nouveaux neurones).

En outre, pour A. Veyrac, le lien entre neurogenèse et oubli doit encore être approfondi. Ainsi, des expériences chez les rongeurs montrent que l’on se souvient toute sa vie d’odeurs apprises dès le plus jeune âge, en particulier celles associées à la mère, alors que le bulbe olfactif (qui intervient dans la mémorisation des odeurs) est aussi le siège d’une neurogenèse après la naissance. Cette persistance des souvenirs olfactifs est-elle due à une neurogenèse moins intense dans le bulbe olfactif que dans l’hippocampe ? Au fait que les nouveaux neurones s’y intègrent différemment dans les réseaux, qu’ils perturbent moins ? À d’autres raisons ? Cela reste à déterminer.

Publié dans PSYCHOLOGIE REFLEXIONS

Partager cet article

PSYCHOMEDIA PERCEPTION DU TEMPS ET DOULEUR

Publié le par Tropiquirinha

La perception du temps influence l’intensité de la douleur

Plus le temps semble long, plus une douleur parait intense, selon une étude de l’Institut national français de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Des études avaient déjà montré que l’anxiété ou les expériences douloureuses antérieures amplifiaient le ressenti de la douleur.

Roland Peyron et ses collègues ont mené cette étude avec 24 participants âgés de 22 ans en moyenne. Les chercheurs ont appliqué une source de chaleur douloureuse sur le dos d'une main des participants alors qu’ils étaient placés successivement devant deux horloges dont les aiguilles ne tournaient pas à la même vitesse.

La source de chaleur était appliquée pendant 15 secondes, puis pendant 30 secondes. Les participants évaluaient le niveau de douleur ressenti sur une échelle de 1 à 10.

Dans le cas de la douleur brève (15 secondes), l’observation du temps n’avait aucune influence sur l’intensité ressentie. Mais pour la douleur plus longue (30 secondes), le fait d’attendre le tour complet de l’horloge crée une certaine appréhension et augmente la sensation douloureuse.

Ces différences ont été confirmées au moyen d'imagerie médicale (IRM). En cas de douleur longue (30 secondes), l'activation de zones spécifiques du cerveau était constatée.

L’effet de la perception du temps pourrait contribuer à expliquer pourquoi les personnes qui souffrent de douleurs chroniques supportent souvent moins bien la douleur que les personnes soumises à une douleur aiguë, estime le chercheur.

Publié dans PSYCHOLOGIE REFLEXIONS

Partager cet article

ERADIQUER LES PUNAISES DE LIT

Publié le par Tropiquirinha

Éradiquer ces horribles punaises de lit de nos voyages !

Les punaises de lit se retrouvent partout dans le monde. Lorsque l’on voyage régulièrement, il est donc bon d’apprendre à les détecter pour ne pas subir ses désagréables piqures…

Une punaise de lit, qu’est-ce que c’est ?

punaises de lit en voyage

Savoir reconnaître une punaise de lit…

Une punaise de lit est un insecte de petite taille, sans ailes, qui possède un corps brun, ovale et plat. Elle peut mesurer de 5 à 7 mm de long à l’âge adulte. Cependant, vous pouvez trouver des punaises de lit beaucoup plus petites et plus claires (ce sont des bébés punaises tout simplement). Ces punaises sont l’un des plus anciens parasites de l’Homme, friands de sang humain, elles n’hésiteront pas à vous piquer durant votre sommeil.

Car la punaise de lit est maligne ! Elle se manifeste uniquement la nuit, attirée par la chaleur et le dioxyde de carbone que nous émettons… 

Par contre, la punaise de lit ne peut pas grimper facilement sur le métal ou sur toute surface polie, elles ne peuvent pas non plus voler ou sauter. Sachez également qu’elles peuvent survivrent sans se nourrir pendant plusieurs semaines ! Pour en savoir plus sur ces vilaines bêtes vous pouvez lire cet artice : « 5 mythes sur les punaises de lit »

Quels sont les symptômes ?

Les réactions face aux piqures de punaises de lit dépendent des individus. Certaines personnes ne s’aperçoivent même pas qu’elles ont été piquées, tandis que pour d’autres, des réactions allergiques sévères peuvent se déclarer. Généralement, les punaises piquent à plusieurs reprises au niveau du cou, des bras et des jambes : toutes les parties découvertes du corps ! La piqure est indolore et n’est généralement visible que quelques heures plus tard.

Si vous vous êtes fait piquer par des punaises, il n’y a rien à faire de particulier, elles ne transmettent pas de maladies et les réactions disparaissent souvent au bout de quelques jours. Néanmoins, essayer de ne pas vous gratter pour éviter tout risque d’infections (même si ce n’est pas toujours facile…)

Sur la droite vous pouvez voir les résultats d’une attaque de punaises sur mon propre bras…

Sur la droite vous pouvez voir les résultats d’une attaque de punaises sur mon propre bras…

Comment savoir si une chambre est infestée de punaises de lit ?

Les punaises de lit ne sont pas vraiment visibles au premier coup d’oeil. Elles aiment se cacher dans des endroits sombres et étroits, mais sans s’éloigner de leurs principales sources de nourriture… Vous pouvez donc être certain que si une chambre est infestée, vous trouverez des traces de punaises de lit autour de celui-ci. Voici donc la procédure à suivre pour détecter la présence de punaises de lits:

  • Examinez soigneusement les draps et les taies d’oreiller.
  • Soulevez les 4 coins du matelas et examinez chaque pli.
  • Cherchez toute trace de punaises de lits ou d’excréments de punaises de lit.
  • Méfiez-vous des petites taches de sang sur les draps, ils peuvent trahir la présence de punaises.

Malgré ces précautions, vous ne vous apercevrez pas toujours de la présence de punaises de lit. Pour ma part, je me suis fait piquer dans une chambre qui me paraissait très propre avec des draps et des oreillers visiblement neufs… Mais en y regardant de plus près le lendemain, je me suis aperçue que deux matelas avaient été superposés. Le premier était parfaitement propre, mais on ne pouvait pas en dire autant du deuxième (qui se trouvait tout en dessous).

Votre chambre d’hôtel est infestée de punaises, que faire ?!

Si vous trouvez des punaises de lits en inspectant votre chambre, fuyez ! Car si votre peau réagit fortement aux punaises, ça ne sera pas un bon souvenir de voyage, croyez-moi ! Cependant, il n’est pas toujours facile de détecter les punaises avant que la nuit tombe et que vous soyez assailli par celles-ci… Même en inspectant soigneusement les matelas, vous ne vous apercevrez pas toujours de leur présence.

Et ne pensez pas que les punaises ne sévissent que dans des lieux à petits budgets: « depuis deux ans, les punaises de lit ternissent l’image de New York: l’Empire State Building et des théâtres de Broadway ont dû engager des destructeurs de nuisibles (exterminateurs) tandis que des clients de l’hôtel Waldorf Astoria, où les chambres coûtent entre 250$ et 8500$ la nuit, se sont fait piquer durant leur sommeil. » (source: lapresse.ca)

Dans certains pays, il sera difficile d’éviter tous les hôtels et guesthouses infestés de punaises de lit… Mais sachez que des répulsifs existent !

Eloigner les punaises de lit !

Eloigner les punaises de lit !

Donc si par malchance, vous avez une très mauvaise nuit à cause de ses vilaines punaises de lit, demandez un remboursement !

Mais ne vous attendez pas à l’obtenir à tous les coups, les hôteliers ont tendances à faire la sourde d’oreille face à ce genre de sujet.

En dernier recours, si vous redoutez les punaises de lit en voyage, sachez qu’il existe des sprays répulsifs. A ce jour, aucune substance chimique n’est vraiment capable de les éradiquer complètement et facilement, mais vous pouvez les tenir à distance ou encore les piéger au pied du lit… De l’insecticide au piège anti-punaises, ils existent diverses solutions plus ou moins efficaces. Voici une sélection de quelques produits contre les punaises de lit:

Attention en revenant de voyage !

Les punaises de lit peuvent se dissimuler partout ! Que ça soit dans vos bagages ou dans vos vêtements, vous pourriez en ramener jusqu’à votre domicile ! Il faut dire qu’un oeuf de punaise n’est pas détectable à l’oeil nu et met généralement 2 à 3 semaines avant d’éclore. Il est donc nécessaire de s’occuper de vos affaires lorsque vous rentrez d’un long voyage ou d’un tour du monde. Il serait gênant de ramener ce genre de souvenirs chez soi ou chez ses proches…:

  • Déposer votre sac à dos loin de tout endroit où les punaises pourraient se dissimuler (de préférence sur une surface dure comme du carrelage).
  • Sortez toutes vos affaires et examinez-les soigneusement.
  • Que vous détectiez la présence de punaises ou non, lavez tous vos vêtements avec de l’eau bien chaude.
  • Passez l’aspirateur dans vos sacs et jetez le réservoir sans attendre.

Sachez également qu’il existe des solutions plus sûres (mais plus coûteuses) pour se débarrasser des éventuelles punaises en revenant de voyage. Il s’agit de « sac de chaleur »: il s’agit d’une grande housse dans laquelle on place sa valise, ensuite on monte la température jusqu’à 120 degrés pour éradiquer les punaises ! Cependant, un sac de chaleur vous coûtera au minimum 300€.

Et vous, avez-vous déjà eu affaire à des punaises de lit en voyage ? Avez-vous eu de grosses réactions cutanées à cause des piqures ?

[Source de l'image à la une: naturephoto-cz.com]

Publié dans VOYAGES

Partager cet article

LA FRANCHISE BONNE OU MAUVAISE

Publié le par Tropiquirinha

La franchise …….. être franc ou se taire ?

21 mai 2014, 07:42 

 

La franchise... être franc ou se taire ?

« La sincérité, c'est le projecteur sous lequel on prend des poses. La franchise, c'est l'éclair de flash qui fixe la vérité d'un instant sans prétention d'en faire un tableau. »
Robert Escarpit

Dire ou ne pas dire, la question divise.

Alors que les uns ne jurent que par une forme de diplomatie et de délicatesse qui consiste à se taire quoi qu’il arrive, d’autres ne jurent que par la franchise coûte que coûte, convaincu qu'il ne faut rien garder pour soi et parfois accompagné d’un « moi-je-suis-comme-ça, point ! » ou parce qu'on est convaincu que ne rien dire, ce n'est pas rendre service à autrui.
Pas facile de trouver un juste milieu… Les motifs de choisir une option plutôt qu'une autre est souvent une question de perception, d'éducation, de conditionnement, de convictions.

« Dire ou ne pas dire », telle est la question…

Les questions que l’on peut commencer à se poser peuvent ressembler à celles-ci :
« Est-ce que je veux tout savoir de l’autre ? »,
« Suis-je prêt à entendre tout ce que l’autre pense de moi ? »,
« Comment je réagis si j’estime que l’autre se trompe à mon sujet ? »

Tentez l’expérience et répondez sincèrement à ces questions.

Que se passe-t-il lorsque vous entendez une personne franche vous dire ce qu’elle pense de vous ?
Peut-être pensez-vous « c’est injuste » ou, offensé quelque chose du genre : « mais ce n’est pas vrai du tout, cette personne me juge », « qui est-elle pour me sortir cela ? » ou « tu vois, je le savais bien que cette personne à une dent contre moi » etc, etc... Souvent, la défense est le refuge et parfois le terreau de l'incompréhension et de l'aigreur, de la déception.

Avant de continuer, il est important de prendre conscience et d’intégrer que la perception qu’ont les autres de "moi" est la réflexion et l’expression de son modèle du monde. Celui-ci est basé sur ses expériences et ses ressentis. C’est sa carte du monde, pas la vôtre. Dès lors, il est possible que vous ayez raison lorsque vous pensez qu’ils ont tous tort ! Parce que vous faites référence à ce que vous connaissez : votre propre « carte de votre monde ». Et votre carte, au mieux, on peut l'interpréter, dans la mesure où l'on a les bonnes « légendes ». La carte, ce n’est pas...
Lire la suite :

« La sincérité, c'est le projecteur sous lequel on prend des poses. La…
SOURCEDOPTIMISME.COM

Publié dans PSYCHOLOGIE REFLEXIONS

Partager cet article

A CHAQUE REVENDICATION SA COULEUR DE CHEMISE

Publié le par Tropiquirinha

INTERNATIONAL - C'est un énième rebondissement dans une crise politique qui dure depuis de nombreux mois. L'armée thaïlandaise a décrété ce mardi 20 mai la loi martiale et déployé des soldats dans Bangkok notamment dans le secteur des hôtels et des chaînes de télévision. "Déclarer la loi martiale n'est pas un coup d'Etat", mais vise "à restaurer la paix et l'ordre public", a tenu à rassurer l'armée dans une annonce faite au petit matin à la télévision qui a suscité les inquiétudes de la communauté internationale.

Il faut dire que la stabilité de la Thaïlande ne tient plus qu'à un fil. Depuis le coup d'Etat contre le Premier ministre Thaksin Shinawatra en 2006, la Thaïlande n'arrive pas à se sortir d'un cycle de violences politiques mettant en scène tour à tour les ennemis et les partisans du milliardaire, qui vit en exil afin d'échapper à la prison pour malversations financières.

Les "rouges" contre les "jaunes"

La haine est profonde entre d'un côté, les masses rurales et urbaines défavorisées du Nord et du Nord-Est, reconnaissantes des politiques de Thaksin en faveur des plus pauvres (qu'on appelle les "chemises rouges") et de l'autre les élites de Bangkok proches du Palais royal, qui le voient comme une menace pour la monarchie (on les appelle les "chemises jaunes").

Le précédent épisode de cette crise à répétition avait fait plus de 90 morts et 1900 blessés au printemps 2010. Les pro-Thaksin avaient alors occupé le centre de Bangkok pendant deux mois, avant un assaut de l'armée sur ordre du gouvernement de l'époque dont les manifestants réclamaient la démission.

La crise actuelle a fait descendre dans la rue depuis l'automne jusqu'à des centaines de milliers de manifestants qui réclament la fin de ce qu'ils appellent le "système Thaksin", associé selon eux à une corruption généralisée. Fusillades ou attaques à la grenade ont fait 28 morts.

Publié dans SPECIAL THAILANDE

Partager cet article

THAILANDE FERMETURE DE CERTAINES FRONTIERES

Publié le par Tropiquirinha

 

Thaïlande : la junte militaire ferme certaines frontières

 

La junte militaire au pouvoir a fermé ses frontière avec le Laos mais aussi la Birmanie afin d’éviter la fuite de certains leaders des chemises rouges. Il a annoncé que 155 personnalités, parmi lesquelles se trouvent notamment l’ex-Première ministre Yingluck Shinawatra, ne peuvent pas quitter la Thaïlande sans autorisation.

Le Général Prayuth Chan-ocha est désormais Premier ministre « jusqu’à ce que le nouveau régime trouve quelqu’un qui puisse remplir ce poste à plein temps » - Jack Kurtz/ZUMA/REA
Le Général Prayuth Chan-ocha est désormais Premier ministre « jusqu’à ce que le nouveau régime trouve quelqu’un qui puisse remplir ce poste à plein temps » - Jack Kurtz/ZUMA/REA

Au lendemain du coup d’Etat en Thaïlande, la junte militaire continue à imposer l’ordre dans le pays. Après avoir instauré un couvre feu, le nouveau pouvoir vient d’annoncer l’interdiction pour une liste de personnalités politiques ou civiles de quitter la Thaïlande, sauf autorisation et aurait également décidé de fermer sa frontière avec le Laos mais aussi avec la Birmanie.

La fermeture de la frontière avec le Laos, si elle se confirme, semble notamment destinée, selon le site d’information Khaosod à empêcher certains leaders liés aux « Chemises rouges » (partisans de l’ancienne Première ministre) de quitter le pays. Toujours selon la même source la frontière était fermée aussi bien aux citoyens des deux pays qu’au touristes.

Par ailleurs, la frontière avec la Birmanie serait également fermée si l'on en croit une information diffusée sur Twitter par une clinique thaïlandaise proche de la frontière et qui est notamment reconnue pour accueillir des réfugiés birmans.

Ces fermetures de frontières _ qui seraient décidées parallèlement à un renforcement des contrôles aux postes frontières avec la Birmanie, le Cambodge et la Malaisie _ interviennent alors que depuis ce vendredi, « 155 personnes sont interdites de voyage à l’étranger, sauf autorisation » du nouveau régime militaire, « à des fins de maintien de la paix et de l’ordre », selon la déclaration faite à la télévision par un porte-parole militaire à la télévision. Parmi elles se trouve notamment l’ex-Première ministre, Yingluck Shinawatra. Celle-ci était arrivée un peu plus tôt au Club de l’Armée afin d’être entendue par les responsables du nouveau pouvoir politique. Elle y avait été « priée » de s’y rendre, comme la plupart des membres de l’ex-gouvernement, dans les locaux du Club de l’Armée .

 

Les "Chemises rouges", principale cible des militaires ?
Officiellement le coup d'Etat militaire n'est pas destiné à supporter l'un des deux camps qui s'opposaient depuis plus de six mois et plongeaient le pays dans l'incertitude.
Mais dans les faits, depuis jeudi ce sont les "Chemises rouges" qui soutenaient le précédent gouvernement et le clan Thaksin qui semblent être principalement visés par la junte militaire.
Outre les fermetures de frontières (celle du Laos l'a été explicitement pour empêcher la fuite de leader des "Chemises rouges"), selon le Bangkok Post c'est une radio pro-Chemise rouges qui aurait été fermée par l'armée dans la région d'Udon Thani.

Mais toutes les personnes sur cette liste n'ont pas souhaité obtempérer à la convocation des militaires. C'est le cas de Sombat Boonngam-anong, leader de l'un des plus importants groupes des "Chemises Rouges" : "Au rapport ?" ... "attrapez moi si vous pouvez" a-t-il en effet indiqué sur sa page Facebook.

Sombat Boonngam-annong s'était déjà fait remarqué en 2006 par son opposition au précédent coup d'Etat militaire qui avait renversé le gouvernement Thaksin.

Réunion avec les ambassadeurs étrangers

Afin d’expliquer la situation à la communauté internationale qui s’inquiètent de la tournure prise par les événements, les principaux leaders militaires, dont le général Prayuth Chan-ocha, ont prévu de réunir dans l’après midi (heure locale) les diplomates étrangers ainsi que les représentants des organisations internationales.

 

Les investisseurs vendeurs de titres thaïlandais, Honda réduit sa production
Depuis l'instauration de la loi martial, les investisseurs étrangers ont été vendeurs nets de titres thaïlandais, selon les dirigeants de l'autorité boursière du pays (SET).
Ce vendredi les principaux indices de la Bourse étaient dans le rouge et affichaient des baisses comprises entre 8 et 16 %.

Honda réduit la voilure

De son côté, tout en affirmant que cela n'avait rien à voir avec les récents événements politiques, le constructeur automobile japonais Honda a annoncé qu'il allait réduire sa production d'automobiles en Thaïlande. Celle-ci sera ramenée à 60 % de sa capacité actuelle du fait de la faiblesse de l'économie du pays.
"Nous avons été préoccupés depuis le début de l'année par le mauvais environnement économique et politique" a expliqué un des responsables du constructeur automobile japonais.

Dans la soirée de jeudi, alors que le pays était en couvre-feu, le général Prayuth Chan-ocha a décidé de prendre les fonctions de Premier ministre « jusqu’à ce que le nouveau régime trouve quelqu’un qui puisse remplir ce poste à plein temps », selon un communiqué des nouvelles autorités.

La télévision et Internet sous contrôle

Toutes les Unes de la presse thaïlandaise étaient sans surprise consacrées au coup d\'Etat de jeudi :

Toutes les Unes de la presse thaïlandaise étaient sans surprise consacrées au coup d'Etat de jeudi : "Le chef de l'armée Prayut a pris le pouvoir", a titré le journal The Nation. "Coup d'Etat: la Constitution suspendue", écrit de son côté Bangkok Post. Dans le même temps, toutes les télévisions ne diffusaient que de la musique sur une image fixe montrant le nom du nouveau régime (le Conseil national pour le maintien de la paix et de l'ordre), avec à intervalles réguliers des bulletins d'information lus par un porte-parole de l'armée. Mais une reprise des programmes a été annoncée pour vendredi après-midi. L'internet, et notamment les réseaux sociaux, fonctionnait toujours, mais l'armée a menacé de recourir à des fermetures en cas de contenu critique - DR

Publié dans SPECIAL THAILANDE

Partager cet article

MEDIAS ET ARMEE

Publié le par Tropiquirinha

Thaïlande: la censure des médias au service de l’armée




En Thaïlande, Les chaînes de télévision ne relaient désormais que les informations diffusées par l’armée et les chaînes étrangères ont été bloquées dans tout le pays. 

 

L’armée thaïlandaise a annoncé, le 22 mai 2014, dans un message télévisé diffusé nationalement, prendre le contrôle du pays « dans le but de rétablir une situation normale » suite à l’échec des pourparlers entre les factions politiques opposées.

La chaîne publique Thai Public Broadcasting Service (TPBS), après avoir tenté de maintenir ses programmes via Youtube, s’est vue fermée par les militaires qui ont procédé à l’arrestation du directeur adjoint de la chaîne, Wanchai Tantiwithayapitak.

La veille, 4 chaînes de télévision (dont Voice TV et Hot TV) et 6 stations de radio communautaires sont venues s’ajouter à la liste des 10 chaînes précédemment fermées par les militaires.

Les commentaires politiques d’analystes et d’universitaires ont été partiellement interdits et les émissions animées en présence de commentateurs ne peuvent être diffusées en direct.

A la fin de la journée, les soldats postés dans certains médias ont reçu l’ordre de quitter les lieux, sans pour autant ré-autoriser ces derniers à diffuser librement.

Dans leur 8ème communiqué officiel, les militaires ont ordonné aux réseaux sociaux de censurer

« les informations déformées ou susceptibles de générer des incompréhensions ou d’alimenter des conflits »

sous peine de fermeture.

En collaboration avec le  » Commandement de maintien de la paix et de l’ordre  » (POMC), instance nouvellement créée par les militaires, la Commission nationale de diffusion et des télécommunications (National Broadcasting and Telecommunications Commission, NBTC) a invité les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) à former ensemble un groupe chargé de la censure du Web.

La NBTC a pris le soin de réaffirmer publiquement que seuls les messages qui affecteraient l’ordre public et la paix seraient censurés, afin d’éviter toute violation des libertés fondamentales.

« Reporters sans frontières est scandalisée par cette prise de contrôle des médias, dont le but, aujourd’hui révélé, n’était autre que d’égarer la population et faciliter son coup d’Etat « ,

déclare Benjamin Ismaïl, responsable du bureau Asie-Pacifique de Reporters sans frontières.

“Après avoir forcé les chaînes de télévision à diffuser leurs communiqués de presse en assurant qu’ils n’envisageaient pas de s’arroger le pouvoir, les militaires tentent aujourd’hui de faire taire toute contestation en étouffant information indépendante et commentaires défavorables, dans la presse et sur Internet. Nous demandons l’arrêt immédiat de cette politique de censure et le retrait de toutes les mesures liberticides instaurées depuis le 20 mai »,

ajoute-t-il.

Quatre associations de médias, la Thai Journalists Associations, la Thai Broadcating Journalists Association, le National Press Council of Thailand, et le News Broadcasting Council of Thailand ont publié un communiqué de presse demandant au POMC de reconsidérer ses ordres de censure, tout en invitant les journalistes à faire preuve de prudence et de responsabilité dans leur couverture des événements.

L’annonce de prise du pouvoir de l’armée intervient deux jours après celle de l’instauration de la loi martiale dans le pays. Le 20 mai dernier, l’armée avait ordonné la fermeture d’une dizaine de médias dans la capitale. Des soldats avaient fait irruption dans les bureaux d’au moins dix chaînes de télévision, et ordonné l’arrêt des programmes “pour éviter que de fausses informations ne circulent”.

En décembre dernier, Reporters sans frontières avait dressé un état des lieux de la liberté de la presse dans le pays et des menaces qui pèsent sur les acteurs de l’information dans un contexte de manifestations. L’organisation avait alors appelé les forces de l’ordre et les manifestants à ne prendre en aucun cas les reporters et leurs collaborateurs pour cible quelle que soit le positionnement politique des médias pour lesquels ils travaillent.

La Thaïlande occupe la 130e place sur 180 pays dans le classement mondial de la liberté de la presse 2014 établi par Reporters sans frontières.

Benjamin Ismaïl
Head of Asia-Pacific Desk
Reporters Without Borders

Publié dans SPECIAL THAILANDE

Partager cet article

PSYCHOMEDIA DISTORSIONS COGNITIVES

Publié le par Tropiquirinha

10 distorsions cognitives qui entretiennent des émotions négatives

Le terme distorsion cognitive a été défini en 1967 par le psychologue américain Aaron Beck comme désignant des façons de traiter l'information qui résultent en erreurs de pensée prévisibles et qui ont souvent pour conséquence d'entretenir des pensées et des émotions négatives. Les distorsions cognitives contribuent ainsi aux troubles émotionnels tels que la dépression et l'anxiété ainsi qu'aux troubles de la personnalité.

Dans son travail avec des personnes atteintes de dépression, Beck a identifié six erreurs systématiques de pensée:

La pensée "tout ou rien"

Penser de façon dichotomique (polarisée): tout ou rien, noir ou blanc, jamais ou toujours, bon ou mauvais… quand cela ne correspond pas à la réalité. Ex. Se voir comme un raté suite à une performance moins que parfaite.

L'inférence arbitraire

Tirer des conclusions hâtives (habituellement négatives) à partir de peu d'évidence. Par ex., la lecture de la pensée d'autrui consiste à inférer les pensées possibles ou probables d'une personne; l'erreur de prévision consiste à prendre pour des faits des attentes sur la tournure des événements avant qu'elles ne se produisent.

La surgénéralisation

Tirer une conclusion générale sur la base d'un seul (ou de quelques) incident(s). Ex. Si un événement négatif (p. ex. un échec) se produit, s'attendre à ce qu'il se reproduise constamment.

L'abstraction sélective

Ne porter attention qu'aux détails négatifs en excluant les détails positifs.

La dramatisation (ou amplification) et la minimisation

Donner un poids plus grand à un échec, une vulnérabilité ou une menace qu'à un succès, une force ou une opportunité; s'attendre au pire alors qu'il est moins probable que d'autres possibilités; vivre une situation comme intolérable alors qu'elle n'est qu'inconfortable…

La personnalisation

Penser à tort être responsable d'événements fâcheux hors de son contrôle; penser à tort que ce que les autres font est lié à soi.

En 1980, le psychologue David Burns a identifié quatre autres distorsions:

Le raisonnement émotionnel

L'utilisation prédominante d'un état émotionnel pour tirer des conclusions concernant soi-même, les autres ou des situations; la croyance que les émotions correspondent à la réalité (ex. la peur qui est une attestation du danger; les pensées liées aux émotions prises pour la réalité: je suis stupide plutôt que je pense que je suis stupide).

Les croyances sur ce qui devrait être fait

Des attentes sur ce que la personne ou les autres devraient faire sans examen du réalisme de ces attentes étant données les capacités et les ressources disponibles dans la situation.

L'étiquetage

Limitation de la pensée due à l'utilisation d'une étiquette. Plutôt que de décrire le comportement spécifique, un qualificatif pose un jugement. Par ex. "Je suis un perdant".

Le blâme

Tenir à tort les autres responsables de ses émotions ou au contraire se blâmer pour celles des autres.

D'autres distorsions ont par la suite été définies telles que l'attente ou l'illusion de justice, l'illusion de pouvoir contrôler autrui ou l'illusion d'être contrôlé, la tendance à se comparer négativement aux autres, etc.…

Les distorsions cognitives sont manifestes dans les pensées automatiques qui sont des interprétations de l'expérience du quotidien basées sur des schémas cognitifs qui sont des croyances de base souvent profondément ancrées.

La restructuration cognitive, qui consiste à identifier les distorsions cognitives et à les confronter à la réalité est centrale dans la psychothérapie cognitive traditionnelle (par opposition à la thérapie cognitive contextuelle, dite de troisième vague).

Voyez également:

Publié dans PSYCHOLOGIE REFLEXIONS

Partager cet article

1 2 > >>