LE TOP DES APPLICATIONS POUR VOYAGER

Publié le par Tropiquirinha

 

Le Top des Applications pour voyager

8 juillet 2014  

Untitled-1_139A l’heure où l’on peut bientôt griller un toast avec son smartphone, il serait idiot que le voyageur averti ne se serve pas de cet engin pour l’aider dans son voyage. Attention, je ne parle pas ici de voyager les yeux rivés sur son smartphone, a suivre un guide tel un touriste-mouton-dépendant de Windows ou Apple et d’une connexion Wifi, mais bien de quelques applis’ qui facilitent grandement les préparatifs de voyage et quelques besognes ennuyantes sur place. Et en prime quelques app exclusives pour nos amis helvètes !

 

Les App’ pour comprendre / se faire comprendre :

Si on ne sait que sa langue maternelle, ça risque d’être difficile de se faire comprendre à travers le monde, à moins de parler espagnol. Et quand on n’arrive pas à comprendre ou à se faire comprendre, on profite moins, il y a moins d’échanges avec les locaux ou d’autres voyageurs, bref, le voyage perd un peu de sa saveur. D’autant plus qu’en ne sachant qu’une langue, l’humain lambda est tenté de se jeter dans les tour-opérateurs tout faits avec des guides qui parlent leur langue et qui les feront embarquer dans des cars qui vomiront des centaines de touristes sur des lieux touristiques. L’extase ? Non, évidemment. Alors comment faire pour apprendre une langue ?

« Les cours de langue ça coûte cher, limite plus que ton voyage si tu veux faire les choses bien. »

C’est vrai. Mais à cela j’ai deux parades pour toi :

1)      les cours de langues dans les universités, où soit t’es étudiant et c’est techniquement gratuit soit tu ne l’est pas et ce n’est pas gratuit mais c’est à un prix dérisoire.

2)      Le smartphone et ses applications miracles ! Voici celles que j’ai trouvé :

140124_TECH_Duolingo.png.CROP.original-originalDuolingo – ton cours de langue ludique dans le métro :

Duolingo est une app’ vraiment géniale. Elle te permet d’apprendre plusieurs langues par un système de jeu et de « vies ». Tu as trois cœurs par « leçon » et tu dois répondre correctement aux questions sous peine de perdre des cœurs (les « vies »). De plus, un système de scoring t’encourage à faire des exercices tous les jours et à constamment t’améliorer, car une langue ne s’apprend pas en une semaine. Il y a aussi des « barres d’énergie » pour chaque thème qui s’affaiblissent avec le temps ce qui t’incitent à retourner dessus pour refaire les exercices et ainsi réviser. A chaque réponse sélectionnée (ou phrase que tu as du composer, si, si y’a même ça !), une petite voix lit ta réponse pour t’en donner la prononciation.

Cette app est tellement complète qu’elle a même des exercices de prononciation, c’est un vrai prof ! Au cas où, il est possible de désactiver ces exercices de prononciation si par exemple t’es dans le métro et que tu n’as pas trop envie de montrer tes talents d’interprète au grand public.

Les langues disponibles (entre autres) :

Anglais à partir du français

Espagnol depuis l’anglais

Allemand depuis l’anglais

Italien depuis l’anglais

Portugais depuis l’anglais

Bien sûr, c’est mieux de savoir l’anglais, mais c’est pas si handicapant si tu le sais un minimum. Et au pire, t’apprends d’abord l’anglais avec Duolingo et après tu t’amuses avec les autres langues. Bien sûr elle ne te permettra pas d’atteindre un bilinguisme total mais c’est une excellente amorce pour ensuite continuer avec des bouquins plus « traditionnels », car on le sait tous, le plus dur dans l’apprentissage d’une langue, c’est de commencer. En tout cas c’est largement suffisant pour se faire comprendre en voyage.

unnamed

translateGoogle Traduction – l’aide-mémoire de secours, et hors connexion !

Oui, encore Google, c’est bientôt Skynet etc…On le sait, mais en attendant ils font du sacrément bon travail et il serait bête de ne pas en profiter. Plus besoin de le présenter, tout le monde connait Google Traduction, jamais bon pour traduire un roman mais si on se limite à une phrase ou un mot, il remplit entièrement sa mission.

 

« Oui, mais à l’étranger t’as pas internet, ou alors tu paies ! »

Toute l’astuce de cette app’ réside dans son « mode hors connexion ». Oui, Google pense à tout. C’est très simple. Mettons que tu partes en Amérique du Sud, tu as besoin que Google Traduction t’aide en espagnol, pas vrai ? Il te suffit simplement de télécharger le « pack espagnol » chez toi avec ton wifi (parce que ces packs sont TRES volumineux, y’a même un avertissement qui te le dit avant de le télécharger) et ensuite tu pourras profiter de Google traduction du français à l’espagnol en mode hors connexion. Vu qu’il faut télécharger un pack par langue, je doute que cela soit utile pour un tour du monde par exemple, à moins de consacrer un smartphone à cela ou d’avoir une grosse carte mémoire, mais néanmoins dans bien des cas ça dépanne.

 

 

WordLensLogo5Feb2012Word Lens – le futur à portée d’objectif :

 

Alors là…Alors là, je ne sais pas quoi dire. Cette application est…un miracle. Essaie d’imaginer les films de science-fiction que tu regardais quand t’étais petit et que le héros avait un espèce d’engin qui créait une sorte de réalité augmentée, le genre d’appareil qui lui permettait de voir des trucs qui n’étaient pas visibles. Word Lens, c’est pareil.

Avec cet engin miracle, les menus, panneaux, pancartes, et autres objets dont tu dois à tout prix comprendre le sens n’auront plus de secrets pour toi. Il te suffit de lancer l’application, de sélectionner de quelle langue à quelle langue tu veux aller (ex : français => anglais, ou espagnol => anglais) et l’application te traduit instantanément ce qu’elle capte avec l’appareil photo de ton smartphone. Pas de photos, rien, c’est de la traduction instantanée, les mots sont traduits et placés exactement à la même place où ils sont en réalité, tels que captés par la lentille de l’appareil photo. L’appli est aussi capable de traduire des phrases assez facilement et au cas où un mot te semble faux, il y a toujours un « moteur de recherche » où tu peux taper le mot et tenter d’avoir une meilleure traduction.

iPhone-5s-ad-Powerful-Word-Lens-app

Il existe aussi un mode « pause » qui fait une sorte d’image traduite (mais sans jamais prendre de photo) au cas où il y a du mouvement par exemple. Avec ce mode, tu peux appuyer sur un mot pour voir plusieurs traductions et définitions possibles, sans oublier un bouton en bas à gauche du mode pause qui te permet de masquer le mode traduit et d’afficher le mode instantané.

Bien sûr, cette application a (malheureusement) certaines limites. Déjà elle ne permet pas de traduire toutes les langues, il n’y a qu’une sélection de langues et la plupart permettent de traduire vers l’anglais donc là aussi, savoir l’anglais est un gros plus. Toutefois, l’appli propose quand même une traduction du russe à l’anglais (!). Le casse-tête du cyrillique n’en est plus un avec Word Lens. Autant te le dire de suite, le jour où cette appli propose une traduction Chinois => Anglais, c’est la porte ouverte à la Chine en backpack !

Autre limite, c’est que l’application n’aime pas trop les textes « stylisés », avec des polices étranges ou particulières. Elle fonctionnera mais moins bien qu’avec un bon panneau routier avec une police propre en ordre.

A mon sens, c’est une vraie claque technologique, si vous connaissez plus bluffant que ça, je veux le savoir en commentaires ! Et ça fonctionne même en mode avion !

Et une petite démo ici :

 

Les App’ pour communiquer :

 

icona_skypeSkype – l’indémodable :

Il n’y a même plus besoin de le présenter, Skype a rendu la téléphonie à l’autre bout du monde complètement gratuite avec rien qu’une connexion Wifi. Et y’a même la vidéo désormais, l’occasion de dire coucou aux proches et leur montrer la super vue que t’as depuis ton balcon à La Paz.

tango-iconeTango – ou « Skype x Facebook » :

Tango a le même principe que Skype, communiquer gratuitement avec une connexion wifi, mais avec en plus un simili de réseau social à la Facebook (mais qui n’est pas Facebook, je te rassure) qui permet aux gens de publier des photos, des statuts et autres. Il y a aussi un système de chat et l’on peut même recevoir ses SMS via cette application. Tango a l’avantage de proposer des appels vidéo.

viber-logoViber – le poids léger :

Quand Tifaine avait son ancien smartphone, elle avait des problèmes de carte mémoire, à tel point qu’elle ne pouvait même plus prendre de photo. Du coup, elle ne pouvait pas télécharger Skype mais elle a trouvé Viber, moins gourmand en mémoire qui nous a permis de communiquer quand elle était à l’autre bout du monde (donc souvent ;) ). Pratique quoique la qualité de son soit un peu moins bonne que Skype, Viber intègre facilement un système de messagerie comme Whatsapp très intuitif.

Les trois se valent tout à fait même si Skype reste un cran au-dessus. Toutefois, si t’es comme moi, Tango et Viber ont l’avantage de ne pas te faire créer un compte, ces deux applis fonctionnent juste avec ton numéro de téléphone. Moi qui oublie systématiquement mes comptes Skype, je trouve Tango et Viber bien pratiques.

Les App’ pour calculer :

 

tricount_marketTricount – ou quand payer l’addition à plusieurs est enfin simple :

Aaaah, ce douloureux et gênant moment de payer l’addition à plusieurs. Ou alors des petites dettes entre amis au fil du voyage qui deviennent un casse-tête à régler au final tellement il y en a. Il y a bien sûr plusieurs tactiques, comme diviser simplement la somme totale par le nombre de personnes, ou dire qu’untel paie cette fois et la prochaine ce sera le tour de l’autre. Mais il y a des situations où il vaut mieux savoir exactement combien on doit à qui. Et Tricount règle ce problème.

Il suffit d’insérer le nom de ton voyage, par exemple « Ecosse 2014 » et d’entrer le nom de tous les participants ainsi que les dépenses faites (en disant qui a payé). Ensuite il y a un petit bouton « équilibre » qui dit combien doit chacun à quelle personne pour que tout s’équilibre le plus facilement possible. A tout ceux qui sont nuls en maths comme moi, cette appli est un cadeau !

tricount2

 

xe currencyXE Currency – le taux de change facilement :

Personnellement, je trouve que jongler avec les taux de change est une gymnastique cérébrale propre au voyage et dans un sens ça me plaît, c’est une petite particule du voyage que de s’amuser à convertir des Boliviano en francs suisses en dollars etc… Mais tout le monde n’est pas comme moi (et tant mieux !) et pour certains ce sport cérébral engendre des dépenses inconsidérées par des erreurs de change répétées.

Là encore, on trouve la solution dans l’App Store ou le Google Play avec XE Currency qui permet de changer n’importe quelle devise en une série d’autres. On met une devise comme « référent » et en-dessous toutes les autres monnaies dont on a besoin et le calcul se fait automatiquement. Par exemple si je veux savoir combien valent 250 Bolivianos en CHF, euros, dollars US, Peso argentin et Livre Sterling, je mets les Boliviano en référant (tout en haut de la liste) et je tape « 250 », et l’appli me dit instantanément que cela vaut 32.32 CHF, 26.59€, 21.12£, 294.48 Pesos et 36.17 US$. Pratique ? Certainement.

XE-Currency-Main-currencies-being-followed-550x977

Les App’ pour préparer le voyage :

 

Application-voyage-Vidal-du-VoyageurVidalVoyageur – plus (trop) de prise de tête pour les vaccins et les médocs’ :

Je ne vais pas entrer dans le débat interminable du pour ou contre les vaccins ou les antimalariques, ce n’est aucunement le but de l’article. Cette appli développée par eurekasanté.fr permet de savoir en gros quels vaccins sont nécessaires dans quels pays et les régions endémiques du paludisme afin d’avoir les bons anticorps quand on voyage…ou simplement pouvoir entrer dans le pays si le vaccin est obligatoire. Cela ne remplacera certainement jamais les conseils d’un centre de vaccination mais pour une première approche c’est très pratique, je ne compte plus le nombre d’heures que j’ai passé à rechercher ce genre de réponse sur Big brother Google.

L’application a aussi un bouton « maladie » qui recense tout un tas de maladies aux noms très sexy comme « échinococcose », « Leishmaniose » ou « Bothriocéphaloses » avec à chaque fois les causes, les vecteurs, la répartition géographique, les saisons, les symptômes, les traitements et la prévention spécifique.

Oui, c’est l’appli parfaite du voyageur hypocondriaque et germophobe…

Voyageurs_iphone2

Travel Checklist – …ben…une checklist… :

Avoir cette appli sur son portable est très utile. Quand on prépare un voyage on y pense à peu près constamment, au boulot, dans le métro, dans le dodo, et souvent des idées lumineuses d’affaires à prendre surgissent à ces moments improbables. Alors hop, on sort le portable, on lance Travel Checklist et on ajoute simplement l’item à la liste, comme ça on n’oublie rien (mais je ne garantis pas que tu prennes trop).

Publié dans VOYAGES

Commenter cet article