WHISKY THAI

Publié le par Tropiquirinha

Whisky thaïlandais – Mekhong vs Sang Som

En Thaïlande, deux marques légendaires se disputent le marché du whisky: Mekhong et Sang Som. Ces deux distilleries sont extrêmement populaires et il est quasiment impossible de passer à côté de leurs alcools respectifs dans le cadre d’une fête bien arrosée au Pays du Sourire.

La premier chose à savoir avec le whisky thaï, c’est que ce n’est pas du whisky mais du rhum puisqu’il est fabriqué à base de mélasse (sirop très épais et très visqueux constituant un résidu du raffinage du sucre). Mais alors pourquoi diable avoir appelé ces boissons alcoolisées « Whisky ». Allez savoir ! Ce qui est certain c’est que le whisky thaïlandais rentre dans la conception d’un bon nombre de « cocktails » siamois dont les fameux buckets servis lors des célèbres Full Moon Parties.

N’étant pas un expert des alcools forts, j’ai pu m’emmêler le clavier dans ma définition de ce qu’est un whisky et de ce qu’est un rhum. Si Erreur il y a merci aux initiés de corriger dans les commentaires. Ceci étant il me semble bien qu’on ne peut normalement pas parler de whisky mais bien de rhum dans le cas des deux alcools présentés ci-dessus.

Le whisky thaïlandais Mekhong

whisky mehkong Thailande 300x300 Whisky thaïlandais Mekhong vs Sang Som

Une bouteille de whisky Mehkong

Le Mekhong est la première marque historique de whisky thaïlandais. Sa production débuta en 1941 et il devint très rapidement extrêmement populaire au Pays du Sourire. Bien que le Mekong ait reçu l’appellation whisky, il s’apparente en fait beaucoup plus à un rhum bien qu’il contienne aussi de l’alcool de riz (on pourrait donc dire qu’il s’agit d’un hybride de whisky et de rhum).

Côté saveur, les experts parviendront à dégager des notes de gingembre, de miel, de caramel, de vanille et de citron vert pour une boisson au goût globalement épicé et sucré. Le goût si particulier du whisky Mekong est dû à l’ajout d’un mélange spécial d’herbes aromatiques aux mélasses distillées et à l’alcool de riz.

Le whisky thaïlandais Sang Som

whisky sang som thailandais 300x300 Whisky thaïlandais Mekhong vs Sang Som

Bouteille de whisky Sang Som

Le Sang Som a été créé en 1977 et s’est aujourd’hui imposé comme leader du marché des alcools forts thaïlandais avec 70% de parts de marché pour 70 millions de litres écoulés chaque année. Ce produit a été récompensé à plusieurs reprises en Allemagne et en Espagne et l’étiquette de la bouteille exhibe fièrement les médailles remportées.

Sang Som n’est pas non plus un whisky puisqu’il est fabriqué à base de mélasses: il s’agit donc là aussi d’un rhum (le whisky se fabrique lui à base de grains). La boisson associe traditionnellement un rhum plutôt jeune à un rhum âgé de 3 à 5 ans. Le tout est ensuite enrichi d’un mélange d’herbes et d’épices particulier qui donne au Sang Som son goût caractéristique.

Soyons honnêtes

Ni le Mehkong ni le Sang Som sont de grands whiskys. Ils se boivent très bien avec du coca ou de la red bull mais les déguster purs ou juste avec de l’eau pétillante (comme font beaucoup de Thaïs) est totalement abjecte (question de point de vue vous me direz…) et ces deux produits ne sont plébiscités par les Thaïlandais que parce qu’ils ne sont pas chers et par les touristes que parce qu’ils font couleur locale (soyons honnêtes jusqu’au bout: c’est aussi un excellent moyen pour les inconditionnels de bench drinking de s’en mettre plein le museau pour 100THB – 2,5€ icon biggrin Whisky thaïlandais Mekhong vs Sang Som ).

Pour les vrais amateurs de traditions siamoises, je vous invite à laisser de côté les boissons alcoolisées ci-dessus pour vous tourner vers le véritable alcool emblématique de la Thaïlande, le lao khao (alcool de riz) ainsi que le « whisky » herbal et médicinal dont il est la base, le Yaa Dong (je ferai un article sur ce produit prochainement).

N’étant pas un expert des alcools forts, j’ai pu m’emmêler le clavier dans ma définition de ce qu’est un whisky et de ce qu’est un rhum. Si Erreur il y a merci aux initiés de corriger dans les commentaires. Ceci étant il me semble bien qu’on ne peut normalement pas parler de whisky mais bien de rhum dans le cas des deux alcools présentés ci-dessus.

Publié dans SPECIAL THAILANDE

Commenter cet article