SYNDROME PRE DEPARTUM

Publié le par Tropiquirinha

                        

 

Dans trente jours exactement, nous nous envolons vers d’autres horizons : cap pour l’Amérique du Sud pour le début de notre grande aventure, « Back to America ». La période qui précède un grand départ est toujours très spéciale pour les futurs voyageurs, potentiellement émotionnellement instables … Malheureusement, François a contracté la forme la plus aiguë de la maladie du futur voyageur : le syndrome prédepartum !

La folie avant le départ

Comme je l’expliquais dans l’article « Avant le départ : l’arc-en-ciel émotionnel », le moral du futur voyageur fait le yoyo. Après un petit coup de déprime, le voilà euphorique !  Au total, il peut expérimenter 7 phases, qui lui retournent les tripes et réduisent sa matière grise en purée. En plus de perturber la santé mentale du voyageur, ce syndrome peut provoquer une grande anxiété chez l’entourage, spectateur de cette métamorphose spectaculaire.

Le syndrome prédepartum

Mais la folie ne s’arrête pas là … surtout chez François ! Après une longue période d’observation empirique, je peux à présent vous révéler les résultats de mon étude et vous présenter en 10 symptômes cette étrange maladie psychologique : le syndrome prédepartum. Âmes sensibles, s’abstenir !

Un diagnostic en 10 points

  1. le décompte
  2. le réfrigérateur
  3. les dates de péremption
  4. le poids
  5. la radinerie inutile
  6. la nourriture
  7. les déconnexions
  8. la nostalgie
  9. la géographie
  10. l’entraînement

Verdict ?

Vous voilà maintenant experts de ce syndrome psychologique. Gageons que ce témoignage poignant met en garde les voyageurs et sensibilise leurs proches, leur permettant une meilleure compréhension de la psyché du futur voyageur.

Publié dans VOYAGES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article