QUE RISQUE T ON A SE CONNECTER AU WIFI PUBLIC

Publié le par Tropiquirinha

En cette période de vacances les points d'accès sans fils partagés de nos box vont chauffer. En laissant la possibilités à d'autres clients de notre opérateur nous pourrons profiter nous aussi d'un accès au wifi public et sécurisé. Il est également possible de se connecter à des réseaux sans fil ouverts aux publics et gratuits dans des hotels, gares ou bibliothèques. Mais que risque-t-on au juste ?

L'infographie de Veracode traduite en français par Panoptinet fait la revue des bonnes pratiques et des dangers encourus lorsque l'on se connecte à ce type de réseau wifi "ouvert". On trouve d'abord les techniques de sniffing et de side jacking qui vont permettre à un pirate de saisir des données "à la volée".

Plus vicieux, la technique du "honeypot" (pot de miel) consiste à créer un réseau wifi ouvert avec un nom de confiance (gare, hotel proche...). Une fois connecté à son faux réseau, le pirate n'a plus qu'à se servir dans vos données qui transitent.

Plusieurs méthodes sont listées pour se protéger : désactiver le partage des fichiers, éviter le surf à risque, utiliser des logiciels de protection à jour etc... On peut aussi ajouter à cette liste l'utilisation d'un VPN comme IPJetable qui va chiffrer les données qui transitent entre vous et l'internet.

A lire aussi : Où et comment trouver un hotspot Wifi gratuit en vacances ?
A partager : Où partez-vous en vacances ?

Publié dans PSYCHOLOGIE REFLEXIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article