PRINCIPAUX PARC NATIONAUX DE THAILANDE

Publié le par Tropiquirinha

parc-national-thailande

 

 

 

La Thaïlande est riche d’une géographie unique et d’une abondance d’espaces naturels protégés qui en font une destination idéale pour le tourisme vert. Depuis les régions forestières montagneuses et les vallées verdoyantes où admirer faune et flore, aux îles et plages magnifiques où nager avec les poissons dans des eaux cristallines, vous pouvez découvrir de nombreuses espèces rares caractéristiques du Royaume de Siam.

On compte 102 parcs nationaux en Thaïlande (81 terrestres et 21 marins), 57 réserves de faune sauvage et 55 zones interdites à la chasse. La plupart des parcs nationaux sont accessibles par la route et appliquent une taxe d’entrée (généralement d’un montant symbolique). Certains offrent même un hébergement simple.

Avec sa multitude d’attractions naturelles, ses réserves et ses infrastructures très développées, la Thaïlande se révèle être la destination rêvée pour les touristes recherchant des vacances vertes ou l’opportunité de s’évader dans un cadre extraordinaire.

 

Le parc national de Doi Inthanon couvre une superficie de 482 kilomètres carrés dans les districts de Sanpatong, Chomthong, Mae Chaem et Mae Wang, et dans le sous-district de Toi Lo dans la province de Chiang Mai. Il se compose de hautes montagnes et du Doi Inthanon, point culminant de la Thaïlande et source de nombreux cours d’eau, comme la rivière Ping alimentant le barrage de Bhumibol. Le parc possède de très beaux paysages naturels, comme la cascade de Mae Ya, l’une des plus spectaculaires du pays.

 

Doi Luang Chiang Dao est une montagne calcaire massive dans la réserve faunique de Chiang Dao. En forme de fer à cheval, elle se dresse à 2225 mètres et constitue le troisième point le plus élevé de Thaïlande. Le calcaire retient peu d’eau de pluie, mais sert d’habitat idéal à plusieurs types d’oiseaux, de papillons et de plantes d’altitude.

 

Ce sanctuaire dans le district d’Umphang en province de Tak occupe l’une des plus grandes zones de forêt vierge en Asie du Sud-Est. La flore comprend figuiers tropicaux et fraisiers sauvages, et la faune compte poules d’eau, rallidés et canards siffleurs. L’attraction principale du parc est la superbe cascade de Thi Lo Su, la plus haute et la plus pittoresque du Royaume.

 

Plus vieux parc national de Thaïlande, Khao Yai figure sur la liste du patrimoine de l’ASEAN et a été nominé en tant que site du Patrimoine Mondial. Il rassemble plus de 300 espèces d’oiseaux, 71 espèces de mammifères et de nombreux autres animaux et plantes. Le parc abrite notamment éléphants, tigres, ours malais, gibbons et muntjacs.

 

Le parc de Thap Lan a été déclaré 40ème parc national de Thaïlande en décembre 1981. Il s’étend sur une superficie de 2235 kilomètres carrés et occupe la place de deuxième plus grand parc du pays. La région de Thap Lan est composée de chaînes de montagnes continues truffées de vallées, de gouffres et de cascades. On y a confirmé un total de 149 espèces d’oiseaux, y compris plusieurs espèces rares typiques des forêts de plaine à feuilles persistantes, comme le carpophage impérial, le martin-chasseur gurial et l’akalat à calotte maillée.

 

Le parc national de Pang Sida couvre les régions d’Amphoe Mueang en province de Sa Kaeo, de Wattana Nakhon et d’Amphoe Na Dee en province de Prachinburi. Il est caractérisé par des forêts fertiles accueillant une multitude d’animaux et d’oiseaux sauvages, y compris taureaux, éléphants, tigres, gaurs, cerfs, muntjacs, ours, phacochères et calaos.

 

La forêt de Phu Luang a été déclarée réserve pour la vie sauvage afin d’offrir aux éléphants et autres animaux y vivant un abri paisible et agréable avec eau et nourriture abondantes. Située dans la province de Loei, elle est constituée d’arbres aux feuilles panachées et reste célèbre pour sa grande diversité de fleurs sauvages, avec en particulier plus de 160 espèces d’orchidées dont la fameuse Sabot de Vénus.

 

Le parc national de Phu Wiang s’étend sur 325 kilomètres carrés. Il comporte un certain nombre de sites archéologiques importants avec des exemples de peinture rupestre préhistorique réalisée par les premiers habitants d’Isaan. On y retrouve également des fossiles de dinosaures herbivores et carnivores.

 

D’une superficie de 340 kilomètres carrés, le parc national de Pha Taem couvre Amphoe Khong Chiam, Si Mueang Mai et Pho Sai dans la province d’Ubon Ratchathani. Le parc revêt une grande valeur historique et écologique, avec notamment des peintures préhistoriques vieilles de 3000 à 4000 ans illustrant le mode de vie des anciens habitants de la région. On peut y admirer des vues magnifiques du fleuve Mékong, frontière entre le parc et la République démocratique populaire du Laos.

 

La réserve pour la vie sauvage de Thung Yai Naresuan dispose d’une grande étendue de savane – ou prairie ouverte – parsemée de palmiers tels que les cycadales et les palmiers Phoenix. Cet environnement assure un approvisionnement abondant en nourriture pour les animaux sauvages. On a retrouvé des traces de la présence de cerfs cochons, de tapirs, de chèvres de montagne et de buffles d’Asie sauvages. C’est l’une des réserves naturelles les plus belles de Thaïlande, mais aussi un site inscrit au Patrimoine Mondial, malheureusement sous la menace de l’exploitation minière du plomb.

 

Les 51 îles du parc national de Tarutao se trouvent dans la mer d’Andaman, entre 20 et 70 kilomètres au large de la côte sud-ouest de la Thaïlande. Ce parc compte relativement peu de vertébrés terrestres et d’oiseaux résidents, mais comporte de nombreux récifs coralliens avec diverses espèces marines. On estime que ce parc abrite environ 25% des espèces de poissons du monde, y compris requins, raies, mérous, anguilles, carpes, poissons-chats, saumons, perches, poissons-anges et poissons-papillons.

 

Le parc national de Khao Luang totalise une superficie de 570 kilomètres carrés à travers une vaste étendue de montagnes, de forêts, de rivières et de chutes d’eau. La région est constituée principalement de forêts tropicales et subit en permanence des précipitations en provenance à la fois du golfe de Thaïlande et de la mer d’Andaman. La faune et la flore y sont extrêmement variées avec 327 espèces d’animaux et plus de 300 espèces d’orchidées.

 

Publié dans SPECIAL THAILANDE

Commenter cet article