LE VIN EN THAILANDE

Publié le par Tropiquirinha

Le vin ne fait pas à proprement partie de la culture traditionnelle thaïlandaise. Pourtant depuis 30 ans, ce marché est en pleine expansion. Jouissant d’une réputation grandissante et s’appuyant sur les meilleures techniques de fabrication françaises et australiennes, le vin thaïlandais est un produit qui se développe très rapidement.

Petite histoire du vin thaïlandais

vin thailande 263x300

Vignerons thaïlandais

La production de vin en Thaïlande se localise dans le Nord et le Centre du pays où le climat est propice à la vigne. Les trois acteurs majeurs du secteur sont d’une part Chateau de Loei situé, dans la province du même nom, Siam Vinery situé non loin de Hua Hin et enfin Granmonte, proche de Khao Yai National Park.

La plupart des vignobles du pays offrent des visites guidées qui peuvent s’avérer très intéressantes dans le cadre d’un voyage touristique. En effet, si les techniques employées sont occidentales, le cadre lui reste résolument thaï. On en prendra pour preuve l’original vignoble flottant de Bangtorad dans lequel les ouvriers se déplacent en barque le long de canaux pour accéder aux différentes vignes.

A l’origine, les vins siamois étaient élaborés pour accompagner les plats épicés servis partout dans le pays. De fait, ils étaient assez légers, fruités, plutôt sucrés et globalement en dessous des vins occidentaux. Néanmoins, la pratique et la technologie s’étant développées, les vins blancs et rosés du Pays du Sourire sont aujourd’hui comparables en qualité aux vins français, sud-africains ou encore australiens et accompagnent parfaitement les plats occidentaux.

Le marché du vin thaïlandais est aujourd’hui en pleine expansion et s’exporte très bien. Il est notamment consommer massivement dans les milliers de restaurants thaïs répartis dans l’ensemble des pays de la planète.


 

Publié dans SPECIAL THAILANDE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article