22 PLATS JAPONAIS

Publié le par Tropiquirinha

Voici une liste des 22 plats typiquement japonais que je vous recommande de déguster, afin de vous faire plaisir et de découvrir la cuisine japonaise, sa richesse et ses saveurs. Bon appétit.

Si vous faites un voyage au Japon, je vous recommande de vous faire plaisir culinairement parlant. Mais sachez que vous n’aurez pas nécessairement besoin de vous ruiner pour cela, car il est possible de manger pour pas cher au Japon. Alors, j’ai décidé de vous lister 20 plats japonais, délicieux et surtout abordable pour le portefeuille, car on peut les manger, dans des restaurants, pour moins de 1000 yen. En plus, dernièrement, la cuisine japonaise a été déclarée patrimoine mondial de l’Unesco, alors autant en profiter pour la découvrir :

- Okonomiyaki : à faire cuire sur une plaque chauffante située au centre de la table, c’est une sorte d’omelette, sans réel équivalent dans notre alimentation. Son nom veut dire « ce que l’on aime » et « grillé ». Un véritable délice, et aussi un plaisir à préparer.

- Takoyaki : la grande spécialité de la ville d’Osaka, ce sont ces petites boules de pate fourées avec du poulpe à l’intérieur. Vendues en barquettes de 4, 6, 8, 10 ou 12 boules, elles sont à consommer chaudes.

- Monjayaki : ressemblant vaguement à l’Okonomiyaki, celui-ci est la version de la région du Kanto. Sa texture est plus liquide et ne ressemble plus à une omelette. Un régal à consommer chaud, et toujours autant un plaisir à cuire soit même sur la plaque chauffante.

- Ramen : importé de Chine, c’est devenu le plat le plus consommé au Japon aujourd’hui. Un bouillon avec du porc (en général) et des nouilles, le tout assaisonné de sauce soja ou miso.

- Sushi : le plat japonais le plus connu à l’étranger, alors qu’il n’est pas aussi consommé que d’autres plats sur place. Une boulette de riz vinaigrée sur laquelle est disposée du poisson cru, des fruits de mer ou de l’œuf.

- Yakitori : cela signifie « oiseau grillé » et est en faite une brochette de petit bout de poulet grillé, un véritable délice avec sa sauce.

- Karaage : des ingrédients divers, souvent des morceaux de poulets, sont mixés avec de la sauce soja, de l’ail, du gingembre et de la farine de blé avant d’être frit dans de l’huile chaude. Des bons morceaux à croquer à pleines dents.

- Gyoza : lui aussi importé de Chine, il est très populaire au Japon. Une sorte de petit chausson en pâte souvent fourrée à la viande, de bœuf ou de porc. Les meilleurs gyoza du Japon sont consommable dans la ville de Utsunomiya – préfecture de Tochigi (non loin de Nikko).

- Katsudon : il s’agit d’un bol de riz chaud surmonté d’une tranche de porc qui a été panée puis cuite avec un œuf battu. Elle est populaire chez les étudiants la veille des examens car le mot « katsu » en japonais signifie « gagner ».

- Tempura : d’origine portugaise, il s’agit de beignet frit de légumes ou de poissons ou fruits de mers.  Les tempura se veulent être basses calorie et sont l’un des aliments les plus consommés au Japon.

- Miso Soupe : faite à base d’une pâte de haricot / soja fermenté, elle l’un des éléments de base d’un repas traditionnel japonais et est consommée à n’importe quel repas de la journée.

- Yakisoba : encore une recette en provenance de Chine et qui connaît un franc succès au Japon, à tel point qu’elle est incorporée dans la culture locale. Des nouilles à base de farine de blés sont sautées sur une plaque chauffante, et mélangées avec des ingrédients (viandes, fruits de mer, légumes, …), le tout arrosé de sauce.

- Udon : nouilles les plus épaisses et les plus consommées du Japon, faites à base de farine de blé, elles sont de couleur blanche. Elles peuvent être consommées chaudes ou froides.

- Soba : des nouilles faites à base de farine de sarrasin, elles aussi sont très consommées au Japon, et ce de manière froide ou chaude.

- Oden : le pot-au-feu japonais par excellence. Un bouillon dans lequel sont incorporé des ingrédients tels que du poisson, du poulpe, de la viande, des pommes de terre, des œufs. Il est possible de l’acheter un peu partout, notamment dans les conbini.

- Omuraisu : un remix de recettes occidentales devenu japonaise. Une omelette fourrée au riz frit et souvent couverte de ketchup. Très populaire dans les « family restaurant ».

- Guydon : du bœuf en lamelle et sauté déposé sur un bol de riz bien chaud. Un véritable délice qui cale bien l’estomac.

- Onigiri : un peu l’équivalent du sandwich au Japon, c’est plus un encas qu’un plat. Il s’agit d’une boule de riz, souvent triangulaire, fourrée de garnitures diverses et variées. Le tout est enveloppé dans une feuille d’algue appelée Nori.

- Yakiniku : sur un feu au charbon de bois, on fait cuire des morceaux de viande, essentiellement du bœuf, et des légumes et on les mange bien chaud et bien grillé.

- Shabu Shabu : dans un bouillon chaud on va tremper des fines tranches de viandes, essentiellement du bœuf, et des légumes ou du tofu et déguster le tout. C’est une variante de la fondue chinoise.

- Kare : issu de la version indienne (curry), il est plus épais et surtout plus doux, pour s’adapter au goût des japonais. Il est servit avec de la viande, des fruits de mer ou du fromage.

- Sashimi : des tranches de poissons en tout genre, il n’est pas à confondre avec le sushi, car là il n’y a pas du tout de riz vinaigré pour l’accompagner.

Voici donc cette liste de 22 plats japonais à moins de 1000 Yen à consommer sans modération pendant votre séjour au pays du soleil levant. Et vous, vous avez d’autres plats japonais à recommander ?

Publié dans CUISINES RECETTES

Commenter cet article