INDONESIE PP06 SE REGALE

Publié le par ALIZEE

INDONESIE JE ME REGALE


Salut a tous,

apres une vingtaine d'heures de voyage, une escale breve a Kuala Lumpur en
Malaisie, nous voila arrives a Jakarta, capitale de l'indonesie, situe a l'est
de l'ile de Java. Et la premiere impression, c'est qu'il fait vraiment chaud !!!
Une nuit dans un hotel de transit, et on reprend l'avion le lendemain matin pour
Yogyakarta, dans le centre de l'ile, veritable depart de notre voyage.
On debarque dans une belle petite ghesthouse, avec chouette cadre et meme une
piscine, pour 75 francs la nuit pour 2 (je converti en francs, c plus simple par
rapport au ruphiahs indonesiennes). Trop dur la vie de routard !!!
Nous voila partis en exploration dans la ville et tout de suite, on se rend
compte que par rapport a ce qu'on connait de l'Inde, c moins sale, moins
bruyant, il y moins de monde au cm carre, par contre, on retrouve la circulation
super dense, les prix bas, et surtout le sourire et la gentillesse des gens. Le
marchandage aussi, et ici, c un sport de haut vol.
On se balade, on deambule, et bien entendu, on tombe sur le marche aux oiseaux,
ou se cotoient toutes sortes de volatiles, du coq de combat a de minuscules
oiseaux chanteurs, des pigeons voyageurs aux chauves souris, et pour nourrir
tout ca, des stands de fourmis rouges, d'insectes en tout genres, et j'en passe.
Plus les serpents, les chiens, les chats, les lapins, les ecureuils ....
Apparement, les indonesiens sont fous des animaux et depenses des fortunes
compares a leurs faibles moyens, pour se faire plaisir.
On visite les incontournbles lieux touristiques, meme si ici, il n'y en pas tant
que ca. On se deplace en becak (pousse pousse velo) et meme une fois en caleche,
qui n'est pas particulierement touristique ici puisqu'on croise de nombreux
indonesiens avec.
Treve de plaisanterie, on decide de louer un scooter pour 4 jours, pour etre
autonomes, meme si on redoute un peu la maniere de rouler de nos amis indo qui
de surcroit roulent a gauche !!!
Et la, on explore la region : on va jusqu'a la mer, on se perd (c le mot)dans de
petite routes plus magnifiques les unes que les autres, entoures de rizieres et
de champs. Les gens sont toujours prets a nous renseigner sur le chemin a
prendre, sauf qu'ils ne comprennent pas ou on veut aller, et que nous, on ne
comprend rien a leurs explications !!!
On va visiter des temples hindouistes, boudistes, et des sites musulmans, parce
qu'ici, le melange existe vraiment !!!
On bouffe 4 pleins (3 francs le litre d'essence !), et on fait aussi
connaissance avec les grands axes, la circulation en ville qui est pour le moins
DENSE !!! Le code de la route est reduit a son plus simple appareil, mais c pas
agressif, c une maniere a eux de rouler, c tout. Et puis, il y a des centaines
de milliers de scooters et chaque depart d'un feu ressemble au depart du rallye
du Touquet, au moins !!!
Voila pour l'ambiance ! Mais ce qui a surtout marque cette premiere semaine, c
la gentillesse de cette population qui repond systematiquement (un tout petit
peu moins en ville) a un signe de la main, a un bonjour ou meme a un sourire
par un large sourire, un visage illumine ... Les enfants comme les gens ages !
Quelle lecon, la ou souvent, nous en France, nous prenons presque ca pour une
agression !
Ils sont toujours etonnes de nous voir dans des coins perdus, dans des chemins
en cul de sac, ou logiquement, un touriste ne vient pas ! Et ca les amuse, ca
leur fait plaisir, et du coup, ils sont encore plus sympas avec nous.
Et quand on distribue des petits jouets ( merci gege), la c une joyeuse emeute,
et nous on aime ca !
Et puis il ont une manie qu'on ne comprend pas bien, mais bon :
des cars entiers de lyceens ou d'etudiants et d'etudiantes, que l'on croise sur
des sites, veulent absolument se faire photografier en notre compagnie (touriste
occidentaux), a grand renfort de divers statagemes, tant et si bien que parfois,
ca prend un temps fou, et qu'on ne peut quasiment plus visiter le site tellement
c la queue !!! Un truc de fou !!! C amusant, mais aujourd'hui, on a du quasiment
fuir, c'etait un tsunami !!!
Sinon, la bouffe, c un peu dur pour l'instant, riz, noodles (pates), la viande
est quasi inexistante Reste les legumes (dans le riz) et les fruits !!!
Demain, on part pour l'est du pays, cotoyer 2 volcans de pres.
Et apres, Bali !
Mais tout ca est une autre histoire !
Merci pour vos reponses, moi j'aime bien ca !
Mais pour l'instant, plus de pieces jointes, de blagues et autres, Merci.
Ici, il est 23h50, je vais dormir de bon coeur !
Gros bizous a tous.
  Phil et Chantal

SUITE 2

Hello,

nous voila partis de Yogyakarta pour rejoindre l'est du pays, soit 10h de minibus sur une route tres frequentee, qui n'a rien de particulierement agreable d'autant plus que notre chauffeur est un peu du genre nerveux !!! Et nerveux, ca veut dire, se retrouver regulierement en face d'un vehicule qui arrive alors que nous doublons. Du coup, vu que c pas la premiere fois que je vis ce genre de situation, et bien je regarde pas la route et tout vas bien, sauf quand il freine un peu fort ! A la nuit, nous sommes dans la montagne, il fait un peu frais, un petit repas ici les portions sont souvent petites, j'en connais qui souffriraient ;-) et au fit fissa.

Parce que le lendemain, on se leve a 3h du mat !!! Bien sur, le reveil sonne pas, le mec de l'hotel tambourine a notre porte, on se leve en sursaut, la tete ds le c_l, on avale un the cul sec, et on grimpe ds une jeep qui va nous monter au sommet du mont Penanjakan (2770m) pour admirer le lever du soleil sur les volcans Bromo et Semeru.

Et c vrai que c beau, les cones s'illuminent doucement dans la nuit, avec une douce lumiere rougeatre, il fait frais, il est 5h30 du mat. Essayez donc de me faire faire ca a Nice !!! Le Semeru a la particularite de faire une petite eruption toutes les 20 mns qui se traduit par une petite explosion et un grand panache de fumee dans le ciel. Moi qui n'avait jamais vu un volcan en vrai, la j'en ai 2 d'un coup ! On redescend au pied du volcan Bromo en jeep, et on se tape 2 kms pour le gravir, c pas difficile, on est pas les premiers a passer par la et on est pas seuls. Sauf que nous, arrives en haut, on va faire le tour du cratere par la crete, et que ca, on est les seuls, non mais ! C un grand gouffre dont s'echappe de la fumee, et les bords sont recouverts d'un melange de terre et de cendres. On apercoit clairement les anciennes coulees, meme s'il n'est plus en activite depuis assez longtemps. Sur ce, comme d'hab, on est a la bourre, et on choisi l'option cheval pour redescendre plus vite (sont pas betes les indo !!!)

On se fait meme pas engueuler, vu que j'enrobe un peu, et on part direction un autre volcan qui est plus a l'est. On longe la cote, on voit une nouvelle mer (de Bali je pense), la route est plus plaisante entre les rizieres et les cafeiers. On arrive a la nuit dans un nouvel hotel, et la, bonheur, un bassin alimente par une souce d'eau chaude. Faut pas nous y pousser, on est les premiers a patauger dedans. Repas deg (vraiment) et dodo. Demain, lever 4h. Le lendemain, nous gravissons le volcan Kawah Ijen depuis Paltuding par un large sentier, mais ca grimpe pas mal a 6h du mat. 1h plus tard, on est au sommet, et quel spectacle !!! Au fond, il y a un lac d'une couleur verte emeraude, du fait de la presence d'acide chlohydrique et sulfurique dans l'eau. Nous sommes dans la plus grande exploitation de soufre d'Indonesie. Du fond du cratere remontent des porteurs avec 2 paniers sur leurs epaules, remplis de plus de 80 kilos de soufre, souvent en tongs dans un chemin tres escarpe et rocailleux. C proprement incroyable.

Je decide de descendre, malgre que ce soit repute dangereux dans les guides, du fait d'une epaisse fumee toxique, qui peut au gre du vent se deplacer et vous asphyxier. Je suis pas super rassure qd meme, Chantal fait une photo, au cas ou (pour ma mere !). Elle prefere rester en haut, du fait qu'en plus, elle a des problemes respiratoires. Le chemin est raide, dans des eboulis, et je croise les porteurs, freles mais d'une robustesse a toute epreuve. Ils inspirent le respect, mais en meme temps, on se dit qu'on est en 2008 et que c vraiment intolerable. Mais que font les syndicats ;-) Arrive en bas, la fumee s'epaissit, l'odeur est forte, des hommes travaillent avec un foulard comme seule protection. Le soufre rouge sort de tuyaux en meme temps qu'une epaisse fumee. Un mineur en casse un bout, rougeoyant et bouillant et me le donne (contre un petit cadeau, bien normal). Je suis epoustoufle par ce que je vois, ils ont les yeux gonfles, toussent, mais me sourient qd je les prend en photo !!!

Et bien sur, ce qui devait arriver arriva : le vent tourne, l'epais nuage se dirige d'un coup sec sur moi, je baigne dedans, je ne vois plus a un metre, mes yeux coulent, ma gorge brule, je ne sais pas ds quelle direction aller. Heureusement, je cours, le nuage se deplace, et tout va mieux. Quelques secondes qui m'auront parues interminables. Une bonne montee d'adrenaline. Je trempe ma main ds l'eau du lac pour ramasser des cailloux, elle est chaude, et mes doigts me piquent, j'ai qu'a pas les ronger !!! Je donne des bonbons et des gateaux au mineurs, qui sont tout contents, j'essaie de soulever leurs paniers, j'y arrive (de 20cm) et je remonte, dans la fumee qui s'est peu a peu diluee et a envahit tout le cratere. 40 mns de remontee abrupte ds un environnement hostile avec comme seule protection mon petit masque a peinture ! Je suis cuit, alors que sur le meme chemin, pour eux, c'est plusieurs dizaines de kilos a remonter. Je redescend fissa au bus, ca me pique un peu partout, j'embaume le soufre a 10m. Chantal est contente de me revoir ! Nous partons vers le port ou nous prendrons le ferry pour l'ile de Bali. Des enfants sautent du ferry pour s'amuser (et quelques billets), comme les notres des rochers.

Arrives a Bali, bus pour Denpasar, normalement 3h qui me transformeront en 5h. Sauf qu' au bout, il n'y a plus de bus pour Ubud et on galere bien. On se paie un taxi 45 francs pour 45 Kms, ce qui n'est pas donne, et on arrive ENFIN a l'hotel. Plongeon dans la piscine (y en a partout et pour 75 frs la nuit) de nuit, l'eau est fraiche, une bonne douche, un petit repas et on s'ecroule de fatigue.

Voila, j'ai bien galere a taper tout ca, alors si vous lisez cette phrase, c que vous avez tout lu et je vous en remercie.

Nous allons parcourir Bali.

On se donne des news ;-)
Phil et Chantal

  
                                                                                                   





    
   pour la suite ici meme 
                                                                                                                                                                     

Publié dans VOYAGES

Commenter cet article