BALCON DU CAP ROUX

Publié le par ALIZEE

                                                                         BALCON DU CAP ROUX 
blog-randonn--e.gif

Réveillée à 5h45 je me suis levée à 6h30 pour décoller à 6h50, tranquillos avec nobody's on the road je suis arrivé à Agay sur le coup des 8h et là déjà des randonneurs prêts à affronter les sommets
organisés les randonneurs ou dumoins le club de randonnée, car il s'est avéré que la plupart des participants faisaient parti d'un club de randonnnée, donc aie aie chaussures de rando, sac à dos approprié, et les fameux bâtons
Gentiment il nous a été proposé du café, des biscuits et distribution de tickets ?
Et oui comme à l'école, un ticket donnant droit à une pomme et au retour à une accolade (surtout ne pas perdre le ticket)
On a pris nos voitures pour nous rendre 5 bons kilométres plus loin au point de départ de la rando.
Deux groupes ont été formés avec un chef de "meute" pour chacun.
Notre groupe semblait plus sympathique, un peu moins professionnel que le premier, qui d'ailleurs s'est empressé de se jeter à l'assaut du mont je ne sais plus trop comment.
Nous étions nombreux mais bon ça été, j'étais la seule et je me suis fait bien remarqué sans le vouloir à  être une randonneuse d'opérette avec mes simples baskets, bon enfin pas vraiment la seule car il y avait une "touriste égarée du nord avec son ami, et la pauvre avait le bras en écharpe. Chapeau à elle car l'équilibre il fallait en avoir à certains endroits pour ne pas débouler le long des murs de pierres.
Notre "leader" je l'ai surnommé d'emblée Ranger, car il me faisait penser en australien aux guides que j'ai pu avoir lors de mes excursions, avec son chapeau qui me faisait penser à un australien.
Une majorité de retraités mais des gens super sympas et on a bien rigolé.
Dans le lot j'ai gardé les coordonnées d'un couple trés sympathique qui partent prochainement au burkina fasso faire 5 semaines d'utilitaire (construire une école) le mari âyant déjà fait quatre fois de l'humanitaire et parlant un dialecte de la bas, des gens plein d'humour dans la cinquantaine.
Le seul hic de la journée fût mon éternel et salopperie problème de genouxC con me fait tjs mal au bout d'un certain temps dans les descentes et j'ai bien cru ne pas pouvoir continuer après le déjeuner, mais bon repos faisant et volonté présente et en plus pas trop envie de me faire traiter de chochotte et bien j'ai été ravie de terminer la rando plus facile que le matin d'ailleurs. Sinon les personnes qui avaient eu la gentillesse de nous apporter deux cubics de vins pour le picnic auraient pu me redescendre.
A 16h on est arrivé où tartes aux pommes et sodas nous attendaient.
On a eu un temps super, 0° au départ ça c sur, aglagla pour de bon, mais un ciel bleu de chez bleu, pas de vent, une vue imprenable.
c'était trés chouette, ça change des ballades sur le littoral, mais je préfére les ballades sur le littoral.
là la haine totale de cette caillasse, non stop, des murs comme des avalances de pierres, une horreur.
Donc voilà ce sont les commentaires de la rando


MASSIF DE L ESTEREL

ALTISUD

Publié dans BALADES DS MA REGION

Commenter cet article